Cultures marines n°318 - 27

saison des moules

Dossier

Normandie : une saison bien engagée
« Depuis que l'on procède aux
trempages des cordes dans un
bain de saumure, on a pratiquement éradiqué l'invasion
des bigorneaux, poursuit David
Duboscq. Un ramassage de
temps en temps est suffisant.
Cette méthode est salvatrice, car
nous faisions face à un désastre
tant la population était dense et
vorace. »

Ingrid Godard

Les mytiliculteurs normands sont
confiants pour la saison de commercialisation de leurs moules
de bouchot. «  La produc tion
s'annonce sous de bons auspices
en taille de coquille et en taux de
chair, assure Loïc Maine, président
des mytiliculteurs normands. Les
pieux sont bien garnis, la croissance se fait tranquillement et le
taux de chair ne cesse de croître.
Avec un début de cueillette
mi-juillet, les premières récoltes
normandes seront qualitatives et
gustatives. »
Cer tains professionnels ont
cependant dû faire face à des prédations massives des macreuses.
C'est le cas de David Duboscq,
mytiliculteur à Agon. « J'ai perdu
80 tonnes, confie-t-il. Les pieux
étaient à blanc après le passage
des oiseaux. J'ai enlevé trop tôt
mes gaines à dorade pour gagner
en croissance, finalement c'était
une mauvaise opération, car les
prédations ont été massives et
sans appel. »
Les bigorneaux perceurs, véritable fléau sur le secteur d'Agon,
sont par contre en diminution.

Moules non commercialisables
Depuis le mois d'avril, les
Normands commercialisent des
moules de 18 mois. Elles ont facilement trouvé preneur en début
de saison, notamment avec les
ponts de mai. Ces moules de 18
mois, encore bien présentes dans
les élevages, feront la jonction
jusqu'au début de récolte des
moules de l'année. « Avec plus
de 26 % de taux de chair et une
coquille satisfaisante, les moules
de 18 mois ont permis aux Normands de fournir leur clientèle
toujours très en demande du
produit au printemps, analyse
Loïc Maine. Le prix producteur est

Avec des pieux bien garnis et un taux de chair en croissance, la saison
semble bien partie.

de 1,80 euro du kilo. C'est à ce prix
plancher que la production 2018
devrait débuter. »
L'étude sur la gestion de la biomasse mytilicole initiée par le CRC
ne débutera que l'an prochain,
«  faute d'avoir réuni tous les
financements, regrette Loïc Maine.
Quand nous connaîtrons les résultats, nous réfléchirons sur d'éventuelles modifications du schéma
des structures. »
Et il va y avoir du changement.
Interdiction en 2019 de déposer sur

l'estran ses moules non commercialisables. « Le compostage n'est
pas viable, ni financièrement, ni
logistiquement. » Les centres d'enfouissage restent pour le moment la
seule solution. « S'ils acceptent les
jus, ce qui n'est pas certain, conclut
Loïc Maine. Je préconise des autorisations individuelles de dépôt
sur l'estran pour que chaque
professionnel soit responsable de
ses actes. »
Ingrid GODARD

Bretagne nord : le produit rattrape son retard
de pousse et même si le produit
possède un joli calibre, « il aurait
pu être plus beau ». En baie du
mont Saint-Michel, la récolte devrait
commencer plus tardivement qu'en
2017. Certains espèrent ouvrir mijuillet quand d'autres misent sur les
marées de la toute fin juillet.
Les labels de qualité fleurissent

sur les moules, à l'image de la spécialité traditionnelle garantie (STG),
entrée en vigueur en 2013. Sur le
secteur nord-breton, elle représente aujourd'hui la quasi-totalité
des moules, hors AOP, filières, et sur
le sillon de Talbert.
En baie de Saint-Brieuc, les
moules Label rouge sont appa-

Bruno Saussier

Les bassins de Bretagne nord n'ont
connu qu'un impact relativement
faible en termes de mortalité cette
année, exception faite de la rade
Brest et de la baie du mont SaintMichel. En effet, les comptages dans
la rade font état de taux de mortalité
situés entre 28 et 30 %. En baie du
mont Saint-Michel, ce pourcentage
tombe à 10 % mais, compte tenu
des volumes, cela représente entre
1 000 et 1 500 tonnes de moules (lire
aussi page 31).
La saison a bel et bien démarré
mi-juin avec la récolte en baie de
Saint-Brieuc, ainsi que dans celles
de la Fresnaye et de l'Arguenon.
Mais la majorité des professionnels
a attendu fin juin pour vraiment
commencer. Les indices de chair
sont bons dans la baie de SaintBrieuc (entre 29 et 30 %) mais, en
raison de cordes de naissains peu
chargées l'année dernière, les mytiliculteurs s'attendent à une baisse
de tonnage qui pourrait se situer
entre 10 et 20 %.
De l'avis général, il y a eu un retard

Après bien des inquiétudes au printemps, la saison 2018 se fera avec un beau
produit.

rues officiellement la saison dernière après une labellisation en
février 2017, mais seuls deux mytiliculteurs avaient pu atteindre les
27 % de taux de chair imposés par
le cahier des charges. « Cette année,
nous sommes sur une saison assez
précoce avec des taux entre 28 et
30 %, annonce Jean-Claude Juin,
mytiliculteur à Hillion. C'est une
bonne nouvelle car nous n'avons
jamais atteint ces chiffres en
2017. » La baie a terminé, mi-juin,
la vente de ses moules de deux ans
avec un bon prix au kilo en hausse
de 5 centimes d'euros. Fin juin, les
professionnels attaquaient la moule
de l'année.
Les moules AOP de la baie du
mont Saint-Michel, quant à elles,
« redémarrent fortement depuis
début juin, s'enthousiasme Éric
Hodbert, président du comité AOP.
Le produit est plutôt joli et je redeviens optimiste. » En effet, la pousse
avait été quasiment stoppée d'avril
à juin.
Bruno SAUSSIER

Cultures MARINES n°318 - juillet-août 2018

27



Table des matières de la publication Cultures marines n°318

Cultures marines n°318 - 1
Cultures marines n°318 - 2
Cultures marines n°318 - 3
Cultures marines n°318 - 4
Cultures marines n°318 - 5
Cultures marines n°318 - 6
Cultures marines n°318 - 7
Cultures marines n°318 - 8
Cultures marines n°318 - 9
Cultures marines n°318 - 10
Cultures marines n°318 - 11
Cultures marines n°318 - 12
Cultures marines n°318 - 13
Cultures marines n°318 - 14
Cultures marines n°318 - 15
Cultures marines n°318 - 16
Cultures marines n°318 - 17
Cultures marines n°318 - 18
Cultures marines n°318 - 19
Cultures marines n°318 - 20
Cultures marines n°318 - 21
Cultures marines n°318 - 22
Cultures marines n°318 - 23
Cultures marines n°318 - 24
Cultures marines n°318 - 25
Cultures marines n°318 - 26
Cultures marines n°318 - 27
Cultures marines n°318 - 28
Cultures marines n°318 - 29
Cultures marines n°318 - 30
Cultures marines n°318 - 31
Cultures marines n°318 - 32
Cultures marines n°318 - 33
Cultures marines n°318 - 34
Cultures marines n°318 - 35
Cultures marines n°318 - 36
Cultures marines n°318 - 37
Cultures marines n°318 - 38
Cultures marines n°318 - 39
Cultures marines n°318 - 40
Cultures marines n°318 - 41
Cultures marines n°318 - 42
Cultures marines n°318 - 43
Cultures marines n°318 - 44
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM330
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/PDM195_specoquillages
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM329
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM328
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM327
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM326
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM325
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM324
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM323
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM322
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM321
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM320
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM319Feuilleteur
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/editionPDM185_speccoquillages
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM319
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM318
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM317
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM316
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM315
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM314
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM313
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM312
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/311
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM310
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM309
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM308
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM307
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM306
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM305
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM304
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM303
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM302
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM301
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM300
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM299
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM298
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM297
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM296
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM295
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM294
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM293
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM292
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM291
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM290
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM289
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM288
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM287
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM286
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM285
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM284
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM283
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM282
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM281
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM280
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM279
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM278
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM277
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM276
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM275
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM274
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM273
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM272
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM271
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM270
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM269
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM268
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM267
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM266
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM265
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM264
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM263
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM262
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM261
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM260
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM259
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM258
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM257
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM256
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM255
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM254
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM253
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM252
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM251
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM250
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM249
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM248
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM247
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM246
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM245
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM244
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM243
http://www.nxtbookMEDIA.com