Cultures marines n°318 - 28

saison des moules

Dossier

Bretagne sud : un retour à la normale ?
mène d'envasement. Essentiellement causé par la présence du barrage d'Arzal, ce problème ne cesse
de s'accentuer et entraîne pour
les éleveurs de moules une perte
de production nette. Seule issue à
cette menace, un nouveau plan de
réaménagement, qui est à l'étude.

Des pluies abondantes
Toutefois, à l'instar du projet de
Damgan qui a été définitivement
annulé en début d'année, de nouvelles concessions seront d'autant

plus difficiles à obtenir, que pour
certains autres usagers de l'estuaire,
les bouchots nuisent au paysage,
tout en participant à freiner les courants et à favoriser le dépôt de vase.
D'autre part, l'abondance des
pluies a favorisé en mai l'apparition
de toxines lipophiles intervenant
g é n é r a l e m e n t a u p r i n te m p s,
mais devenu assez largement
imprévisible ces derniers temps. Au
21 juin, les secteurs du Halguen, du
Marseclé et de Kervoyal restaient
fermés avec 200 à 300 μg d'acide
okadaïque par kg de chair. Seul

le secteur de Pont Mahé restait
épargné, en dessous du seuil réglementaire des 160 μg. « Je préfère
être impacté maintenant qu'au
moment où les ventes battent leur
plein comme ce fut le cas par l'an
dernier », tempère Christophe Porcher qui se montre inquiet cependant avant l'amorce d'une saison
où la moule de Pénestin devrait être
vendue autour de 2,20 euros le kg
en traditionnel et de 2,50 euros le
kg pour le prêt à cuire.
Bertrand TARDIVEAU

Bertrand Tardiveau

Concernant une trentaine d'entreprises, pour une surface exploitée
de 230 hectares et une production
d'environ 4 000 tonnes chaque
année (soit 6 % de la production
française), la mytiliculture dans l'estuaire de la Vilaine a vu s'éloigner la
menace des étoiles de mer. Menée
pour la seconde année consécutive, l'opération de chalutage des
échinodermes n'a ramené au début
du printemps qu'une trentaine de
tonnes, loin des 300 tonnes escomptées, comme des 100 tonnes
ramassées l'an dernier.
« À la différence des trois années
précédentes, nous avons bénéficié cet hiver d'une pluviométrie
normale, commente Christophe
Porcher, éleveur à Pénestin. La dessalure a fortement ralenti la progression des étoiles dans l'estuaire
et la pousse des moules s'est
révélée excellente. » Pas de quoi,
selon lui, rattraper une prédation qui
a ravagé jusqu'à 50 % des pieux en
plusieurs endroits l'an dernier. « Le
bon taux de chair du produit offre
néanmoins une bonne compensation. »
Cette qualité demeure en sursis
en raison d'un important phéno-

À l'entame de la saison estivale, un seul secteur sur les quatre que compte la baie de Vilaine n'était pas frappé
d'interdiction en raison du Dinophysis.

Un beau début de saison pour les Pays de la Loire
« Ça faisait longtemps que l'on
n'avait pas connu un début de saison comme cette année », annonce
d'emblée Nicolas Pineau de Noirmoutier. Constat partagé par Joël
Corcaud de Bouin qui apprécie un
captage bien meilleur que les quatre
dernières années. Tous les secteurs
du littoral ligérien s'accordent à dire
que la pousse est bonne et le remplissage très correct, même si des

écarts sont constatés entre le nord
et le sud. En effet, là où La Plainesur-Mer annonce un remplissage
compris entre 23 et 25 %, la baie
de l'Aiguillon quant à elle apprécie
un taux de chair de 30 à 34 %. Des
écarts qui expliquent les différences
concernant les débuts de commercialisation. Là où La Plaine démarre
sa commercialisation fin juin, les
ventes ont débuté à l'Aiguillon

début juin. Concernant les mortalités, les professionnels s'accordent
sur un chiffre n'excédant pas 20 %
de la production, sauf pour Bouin
où elles sont montées jusqu'à 40 %
sans que cela ne compromette la
production. « Les moules restantes
ont bien poussé et le produit est
beau », assure Joël Corcaud.

Des fermetures

Sandrine Pelletier

Dans la baie de l'Aiguillon, trois
zones de bouchot sur cinq ont
été fermées par la préfecture sur
le principe de précaution suite
aux fortes précipitations de ces
dernières semaines et à la présence
détectée de Dinophysis. « Nous en
sommes à 197 alors que le seuil à
ne pas dépasser à cause des signes

28

Trois zones de bouchot sur cinq sont
fermées dans la baie de l'Aiguillon à
cause de Dinophysis.
Cultures MARINES n°318 - juillet-août 2018

cliniques qui peuvent apparaître
chez l'homme est à 200. Mais
cette fermeture est un moindre
mal. En effet, en ce moment, nous
vendons nos moules de filière,
qui n'ont pas subi de fermeture.
Cette pause va permettre aux
moules de bouchot de continuer
à se remplir », se rassure Yannick
Marionneau, vice-président moules
du comité régional conchylicole des
Pays de la Loire. Une fermeture que
n'ont pas vécue les autres bassins qui
restent toutefois en vigilance avec
des taux plus élevés que d'habitude. Ces fermetures font malgré
tout les affaires des mytiliculteurs
noirmoutrins et plainais qui voient
leurs commandes augmenter : « La
demande commerciale est plus
grande en ce moment et on voit
les clients habituels de l'Aiguillon
se tourner vers nous », confirme
Antonio Charpentier, mytiliculteur à
la Plaine-sur-Mer.
Sandrine PELLETIER



Table des matières de la publication Cultures marines n°318

Cultures marines n°318 - 1
Cultures marines n°318 - 2
Cultures marines n°318 - 3
Cultures marines n°318 - 4
Cultures marines n°318 - 5
Cultures marines n°318 - 6
Cultures marines n°318 - 7
Cultures marines n°318 - 8
Cultures marines n°318 - 9
Cultures marines n°318 - 10
Cultures marines n°318 - 11
Cultures marines n°318 - 12
Cultures marines n°318 - 13
Cultures marines n°318 - 14
Cultures marines n°318 - 15
Cultures marines n°318 - 16
Cultures marines n°318 - 17
Cultures marines n°318 - 18
Cultures marines n°318 - 19
Cultures marines n°318 - 20
Cultures marines n°318 - 21
Cultures marines n°318 - 22
Cultures marines n°318 - 23
Cultures marines n°318 - 24
Cultures marines n°318 - 25
Cultures marines n°318 - 26
Cultures marines n°318 - 27
Cultures marines n°318 - 28
Cultures marines n°318 - 29
Cultures marines n°318 - 30
Cultures marines n°318 - 31
Cultures marines n°318 - 32
Cultures marines n°318 - 33
Cultures marines n°318 - 34
Cultures marines n°318 - 35
Cultures marines n°318 - 36
Cultures marines n°318 - 37
Cultures marines n°318 - 38
Cultures marines n°318 - 39
Cultures marines n°318 - 40
Cultures marines n°318 - 41
Cultures marines n°318 - 42
Cultures marines n°318 - 43
Cultures marines n°318 - 44
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM332
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM331
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM330
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/PDM195_specoquillages
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM329
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM328
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM327
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM326
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM325
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM324
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM323
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM322
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM321
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM320
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM319Feuilleteur
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/editionPDM185_speccoquillages
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM319
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM318
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM317
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM316
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM315
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM314
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM313
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM312
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/311
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM310
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM309
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM308
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM307
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM306
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM305
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM304
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM303
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM302
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM301
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM300
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM299
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM298
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM297
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM296
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM295
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM294
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM293
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM292
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM291
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM290
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM289
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM288
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM287
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM286
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM285
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM284
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM283
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM282
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM281
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM280
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM279
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM278
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM277
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM276
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM275
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM274
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM273
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM272
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM271
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM270
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM269
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM268
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM267
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM266
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM265
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM264
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM263
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM262
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM261
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM260
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM259
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM258
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM257
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM256
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM255
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM254
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM253
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM252
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM251
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM250
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM249
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM248
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM247
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM246
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM245
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM244
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM243
http://www.nxtbookMEDIA.com