Cultures marines n°318 - 4

événement

Actualité

Philippe Le Gal : « À nous
Président du comité régional
conchylicole de Bretagne
sud, Philippe Le Gal vient
d'être élu à la tête du Comité
national le mardi 5 juin.
Entretien.

duction et trouver des systèmes
pour la réguler ?
PLG. On est tous d'accord pour
dire que ce serait l'idéal mais ce
n'est pas facile. Pour la saison qui
vient de se finir on a manqué de
produit. Depuis Noël, il n'y a plus
rien. Si cette année la pousse est
exceptionnelle, on en aura deux
fois trop... On n'a pas encore
trouvé la recette miracle.

CM. Quatre nouveaux présidents sur sept CRC, un conseil du
CNC largement renouvelé. Les
professionnels ont réclamé du
changement au sein de l'interprofession, les avez-vous entendus ?
PLG. Les professionnels ont
perdu confiance en leur structure.
Un de mes premiers objectifs sera
de la retrouver. Le message à faire
passer est qu'on est à leurs côtés,
on prend leurs considérations en
compte et on va les défendre. On
va aussi davantage expliquer ce
que l'on fait.

Jean-Sébastien Évrard

Cultures marines. Vous êtes maintenant au sommet d'une interprofession qui n'a pas toujours montré beaucoup d'unité ces derniers
mois. Comment comptez-vous
rassembler vos troupes ?
Philippe Le Gal. Nous avons
créé un bureau ensemble avec
Thierry Hélie à la présidence du
secteur huîtres et Philippe Ortin
pour le secteur moules. Après les
moments difficiles vécus au CNC,
c'est un message fort envoyé à la
profession. La hache de guerre est
enterrée et on se remet au travail.

On ne parle que du maintien de l'activité conchylicole.
On devrait avoir la possibilité de se développer !

CM. Vous étiez aux assises de la
à la conchyliculture. Quelles sont
pêche et des produits de la mer
vos pistes d'action ?
pour votre première
PLG. À travers tous
sortie officielle en tant
les conseils maritimes
que président du CNC.
de façade, on ne parle
Un de mes
Ça se passait à Sète,
que du maintien de
sur la façade méditer- premiers objectifs
l'activité conchylicole.
ranéenne, un autre
On devrait avoir la
message envoyé aux sera de retrouver
possibilité de se déveconchyliculteurs ?
lopper !
la confiance des
P LG . J e s u i s t r è s
Les premières
professionnels.
content que ma preconcessions datent
mière sortie officielle
de Napoléon III, elles
se fasse en Méditerranée. J'ai bien
ne sont plus forcément rentables
compris la crainte de ce bassin qui
aujourd'hui et parallèlement nous
a peur d'être en retrait. Je réaffirme
avons des moyens nautiques nouque toutes les régions ont leurs
veaux et donc tendance à partir
particularités et que chacune est
plus au large. Ce n'est pas possible
importante.
d'optimiser les espaces de production en conservant des concessions
CM. Parmi vos sujets priorinon rentables et en ne se déveloptaires, il y a celui de l'espace dédié
pant pas là où c'est rentable.

4

Cultures MARINES n°318 - juillet-août 2018

CM. Les projets déposés sont
aujourd'hui tous retoqués. Comment trouver la parade ?
PLG. Des travaux sont en cours
sur ce sujet à la DPMA, les résultats
sont attendus pour septembre. Il
faut un minimum de volonté de
l'État pour que les réglementations
s'assouplissent ou s'améliorent. Il
faut aussi que l'État français nous
aide, avec ses conseillers, à porter
nos idées. Certains élus politiques
n'ont tendance à voir que les
activités touristiques. Moi je suis
dans un secteur où il y a 35 entreprises conchylicoles. C'est nous
qui faisons vivre la boulangerie et
l'épicerie !
CM. Vous parlez d'augmenter
les capacités de production mais
ne faut-il pas craindre la surpro-

CM. Et si la production augmente, n'y a-t-il pas un risque que
les prix qui dégringolent ?
PLG. Il faut qu'on sécurise et
qu'on développe nos marchés. La
consommation française stagne ou
diminue parce qu'on n'est pas présent tout le temps. Il faudrait que
l'on soit dans les magasins au moins
la moitié de l'année. Aujourd'hui on
n'y est qu'à Noël ! Cela passera par
une discussion avec le secteur de
la distribution au sens large : GMS,
poissonneries, restaurateurs...
C'est là où le travail du CNC avec
son groupe commerce a tout son
intérêt.
Et puis il y a l'export bien sûr. Les
exportations ont fortement augmenté. On est passé de quasi rien à
3 000 tonnes d'huîtres vendues en
Asie en l'espace de 2-3 ans. Il faut
avoir des idées pour développer
les marchés.
CM. Cela passe aussi par des
campagnes de publicité ?
PLG. Après trois années de
coupure au niveau national, des
actions de promotion ont été engagées par le précédent bureau.
On part sur trois ans de campagne
nationale pour les huîtres et les
moules.
CM. Vous êtes en train de travailler sur le plan de filière pour
donner au gouvernement une
vision à cinq ans de la conchyliculture. Ce n'est pas le premier plan
qui sort de terre pour développer
l'aquaculture ? Comment faire
pour le rendre opérationnel ?
PLG. Si on n'a pas de moyens,
alors comme pour les autres, ça
ne se fera pas, ce sera un énième
plan à mettre dans un tiroir. Mais
les services de l'État sont aussi
limités par les moyens, alors à nous
... /...



Table des matières de la publication Cultures marines n°318

Cultures marines n°318 - 1
Cultures marines n°318 - 2
Cultures marines n°318 - 3
Cultures marines n°318 - 4
Cultures marines n°318 - 5
Cultures marines n°318 - 6
Cultures marines n°318 - 7
Cultures marines n°318 - 8
Cultures marines n°318 - 9
Cultures marines n°318 - 10
Cultures marines n°318 - 11
Cultures marines n°318 - 12
Cultures marines n°318 - 13
Cultures marines n°318 - 14
Cultures marines n°318 - 15
Cultures marines n°318 - 16
Cultures marines n°318 - 17
Cultures marines n°318 - 18
Cultures marines n°318 - 19
Cultures marines n°318 - 20
Cultures marines n°318 - 21
Cultures marines n°318 - 22
Cultures marines n°318 - 23
Cultures marines n°318 - 24
Cultures marines n°318 - 25
Cultures marines n°318 - 26
Cultures marines n°318 - 27
Cultures marines n°318 - 28
Cultures marines n°318 - 29
Cultures marines n°318 - 30
Cultures marines n°318 - 31
Cultures marines n°318 - 32
Cultures marines n°318 - 33
Cultures marines n°318 - 34
Cultures marines n°318 - 35
Cultures marines n°318 - 36
Cultures marines n°318 - 37
Cultures marines n°318 - 38
Cultures marines n°318 - 39
Cultures marines n°318 - 40
Cultures marines n°318 - 41
Cultures marines n°318 - 42
Cultures marines n°318 - 43
Cultures marines n°318 - 44
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM332
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM331
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM330
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/PDM195_specoquillages
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM329
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM328
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM327
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM326
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM325
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM324
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM323
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM322
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM321
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM320
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM319Feuilleteur
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/editionPDM185_speccoquillages
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM319
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM318
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM317
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM316
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM315
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM314
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM313
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM312
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/311
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM310
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM309
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM308
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM307
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM306
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM305
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM304
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM303
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM302
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM301
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM300
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM299
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM298
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM297
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM296
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM295
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM294
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM293
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM292
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM291
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM290
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM289
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM288
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM287
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM286
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM285
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM284
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM283
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM282
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM281
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM280
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM279
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM278
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM277
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM276
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM275
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM274
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM273
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM272
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM271
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM270
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM269
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM268
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM267
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM266
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM265
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM264
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM263
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM262
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM261
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM260
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM259
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM258
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM257
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM256
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM255
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM254
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM253
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM252
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM251
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM250
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM249
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM248
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM247
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM246
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM245
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM244
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM243
http://www.nxtbookMEDIA.com