Cultures marines n°318 - 9

grand angle

Actualité

Les OT se rapprochent de la Confédération paysanne

L'association Ostréiculteur traditionnel (OT) a tenu son assemblée
générale les 5 et 6 juin derniers,
sur l'île d'Oléron. L'occasion pour
ses membres de découvrir certains
travaux scientifiques et de revenir
sur les sujets sensibles.
Pa r m i c e u x - c i , l e s c r i t è re s
d'attribution du label Agriculture
biologique. Le nouveau règlement
européen qui n'attend plus que
la validation du Conseil européen
pour entrer en vigueur ne va pas
dans le sens voulu par les OT. « Les
principes fondamentaux de l'agriculture biologique ne sont pas
respectés », estiment-ils. L'association a tenté de faire modifier certaines règles mais sans succès. Elle
ne s'avoue pas vaincue pour autant.
« Les actes de base du règlement
ont été validés et ce qu'on demandait n'a pas été pris en considération, reconnaît Benoît Le Joubioux,
le président de l'association. Mais
nous allons proposer des actes
secondaires qui sont là pour faire
évoluer les actes de base. » Les OT
veulent notamment travailler sur la
traçabilité et réclamer l'étiquetage
des produits, pour que l'origine des

Marion Larronde-Larretche

Réuni en assemblée générale
début juin, les ostréiculteurs
traditionnels ont discuté
des sujets qui leur tiennent
à cœur : étiquetage,
agriculture biologique et
qualité de l'eau.

Les ostréiculteurs traditionnels, ici en Bretagne nord, sont très présents en Bretagne sud et sur le bassin d'Arcachon.

huîtres bio soit clairement mentionnée. « Nous sommes toujours
sur la même logique », commente
le président de l'association. L'étiquetage est un de ses principaux
combats et le projet de loi Agriculture et Alimentation est l'occasion
d'y revenir (lire page 12).
Comme le label AB ne répond
pas forcément à leurs critères, les
ostréiculteurs traditionnels s'intéressent de près à la fédération Nature & progrès. « Nous continuons
d'en discuter, poursuit Benoît Le
Joubioux. La naturalité du produit
est très importante pour eux mais
il faut tout de même travailler sur
le cahier des charges pour que les

ostréiculteurs qui y adhèrent ne
fassent pas d'huître d'écloserie. Ce
sera une démarche personnelle
car c'est un engagement fort. »
Dans un autre registre, l'association Ostréiculteur traditionnel va
adhérer à la Confédération paysanne, cela a été voté à l'unanimité
lors de cette assemblée générale.
« On est sur la même longueur
d'onde, il faut réunir nos forces
pour avancer, explique Benoît Le
Joubioux. Ça ne sert à rien de travailler chacun dans son coin alors
qu'on a des sujets en commun
et qu'on est du même avis. » En
pratique, les OT fonctionnent par
bassin et chaque entité va adhérer

à une délégation départementale
de la Conf'. « Cela va régionaliser
notre association, nous allons
pouvoir travailler davantage sur
la qualité et avoir un dialogue
plus important avec les paysans », se réjouit le président des
OT. L'association a ainsi profité du
communiqué de presse réalisé à
l'occasion de son assemblée générale pour alerter sur les effets de la
dégradation continuelle de la qualité des eaux, « mettant en péril les
exploitations conchylicoles » et
appeler « à une prise de mesures
urgentes des élus ».
Marion LARRONDE-LARRETCHE

f Des effectifs stables et en renouvellement
Joubioux qui se défend de conduire
une association vieillissante.
Traditionnellement, la Bretagne
sud et le bassin d'Arcachon sont les
bassins les plus représentés chez les
OT mais « la Charente va se redynamiser », espère le président. Le lieu
de la dernière assemblée générale
n'était sans doute pas anecdotique.
« Il y a des ostréiculteurs qui élèvent
leurs huîtres de manière traditionnelle en Charente, reprend Benoît
Le Joubioux, mais ils ne sont pas forcément adhérents à l'association. »
Président des OT depuis onze
ans, Benoît Le Joubioux a été réélu.
« Je remets mon poste en jeu tous
les ans, il n'y avait pas d'autre
candidat. »
M. L.-L.

M. L.-L.

L'association Ostréiculteur traditionnel compte autour de « 90
adhérents », selon son président.
Un chiffre qui évolue peu. « Il y a
quelques personnes en moins à
cause des départs en retraite ou
des arrêts d'activité, indique Benoît
Le Joubioux. Nous avons très peu
d'ostréiculteurs qui partent parce
qu'ils ne veulent plus continuer
avec nous. » Quelques exclusions
pour non-respect des orientations
de l'association ont également eu
lieu, « mais elles sont très rares »,
souligne le président des OT. Parallèlement, l'association a accueilli de
nouveaux arrivants. « Nous avons
enregistré plusieurs inscriptions
pendant l'AG (NDLR : assemblée
générale). Au final, les effectifs
restent stable », assure Benoît Le

f Deux témoignages
de scientifiques

Je remets mon poste en
jeu tous les ans, il n'y avait
pas d'autre candidat.
Benoît Le Joubioux

La chercheuse Maryline Houssin,
du Labéo Frank Duncombe, à Caen,
est revenue lors de l'assemblée générale sur la fragilité des triploïdes
face aux mortalités estivales. « Il a
été décidé de poursuivre ce travail
pour qu'une évaluation soit enfin
conduite sur les conséquences
de l'introduction de ces huîtres
manipulées », écrit l'association.
Anne-Leila Meistertzheim, du laboratoire Arago de Banyuls-sur-Mer, a
évoqué la prolifération des huîtres
et la diversité génétique des populations d'huîtres sauvage. « À terme,
cela représenterait des risques
très importants sur la variabilité génétique des huîtres nées en
mer », craignent les ostréiculteurs
traditionnels.

Cultures MARINES n°318 - juillet-août 2018

9



Table des matières de la publication Cultures marines n°318

Cultures marines n°318 - 1
Cultures marines n°318 - 2
Cultures marines n°318 - 3
Cultures marines n°318 - 4
Cultures marines n°318 - 5
Cultures marines n°318 - 6
Cultures marines n°318 - 7
Cultures marines n°318 - 8
Cultures marines n°318 - 9
Cultures marines n°318 - 10
Cultures marines n°318 - 11
Cultures marines n°318 - 12
Cultures marines n°318 - 13
Cultures marines n°318 - 14
Cultures marines n°318 - 15
Cultures marines n°318 - 16
Cultures marines n°318 - 17
Cultures marines n°318 - 18
Cultures marines n°318 - 19
Cultures marines n°318 - 20
Cultures marines n°318 - 21
Cultures marines n°318 - 22
Cultures marines n°318 - 23
Cultures marines n°318 - 24
Cultures marines n°318 - 25
Cultures marines n°318 - 26
Cultures marines n°318 - 27
Cultures marines n°318 - 28
Cultures marines n°318 - 29
Cultures marines n°318 - 30
Cultures marines n°318 - 31
Cultures marines n°318 - 32
Cultures marines n°318 - 33
Cultures marines n°318 - 34
Cultures marines n°318 - 35
Cultures marines n°318 - 36
Cultures marines n°318 - 37
Cultures marines n°318 - 38
Cultures marines n°318 - 39
Cultures marines n°318 - 40
Cultures marines n°318 - 41
Cultures marines n°318 - 42
Cultures marines n°318 - 43
Cultures marines n°318 - 44
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM332
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM331
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM330
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/PDM195_specoquillages
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM329
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM328
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM327
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM326
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM325
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM324
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM323
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM322
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM321
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM320
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM319Feuilleteur
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/editionPDM185_speccoquillages
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM319
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM318
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM317
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM316
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM315
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM314
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM313
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM312
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/311
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM310
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM309
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM308
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM307
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM306
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM305
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM304
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM303
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM302
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM301
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM300
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM299
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM298
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM297
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM296
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM295
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM294
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM293
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM292
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM291
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM290
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM289
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM288
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM287
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM286
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM285
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM284
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM283
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM282
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM281
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM280
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM279
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM278
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM277
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM276
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM275
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM274
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM273
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM272
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM271
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM270
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM269
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM268
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM267
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM266
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM265
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM264
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM263
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM262
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM261
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM260
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM259
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM258
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM257
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM256
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM255
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM254
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM253
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM252
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM251
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM250
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM249
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM248
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM247
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM246
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM245
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM244
http://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM243
http://www.nxtbookMEDIA.com