Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 12)

1 ligne de T - fixe entreprises salaison Regroupement à Fécamp et islandais ayant retiré leurs candidatures. Le plan prévoit la sauvegarde de 180 des 202 emplois des salaisons Ledun et se fixe des objectifs ambitieux : 50 millions d’euros de chiffre d’affaires cumulé dès 2007 et une production de 6 000 tonnes en 2008, tous produits confondus. Le site fécampois restera axé sur la saurisserie ; ceux de Cany-Barville (Ledun) seront dédiés au saumon et aux produits innovants. Le passage de relais sera officiel fin novembre mais effectif en 2007, la période de fortes commandes étant déjà engagée. Victimes d’un premier dépôt de bilan en 1996, les salaisons André Ledun avaient redressé la barre jusqu’en 2004. Depuis, deux exercices déficitaires successifs (3 millions d’euros en 2005) et des dissensions au sein du groupe, ajoutés à des problèmes techniques en période de fortes ventes, avaient plombé les comptes de l’entreprise. Les collectivités territoriales, conseil général de Seine-Maritime et conseil régional de HauteNormandie se sont positionnées en amont de cette reprise en allouant près de 8 000 euros par emploi sauvegardé. Richard GOASGUEN Ouest-France thon rouge Les deux sociétés fécampoises ont presque le même âge, près d’un siècle et demi. Mais c’est la petite (16 millions d’euros de chiffres d’affaires) qui met la main sur la grosse (30 millions). Les Pêcheurs d’Islande, spécialisés dans la saurisserie traditionnelle, reprennent les Salaisons maritimes André Ledun (groupe Loiseau & Régnault), en dépôt de bilan depuis janvier. Ainsi en a décidé, le mardi 31 octobre, le tribunal de commerce de Rouen, qui n’avait plus sur son bureau que le plan de reprise proposé par Vincent Durozey, PDG des Pêcheurs d’Islande - des groupes belges Deux tonnes à Saint-Quay-Portrieux gas-oil Le catalyseur a ses adeptes il, il faut tenir compte des modifications de comportement du patron et du régime moteur en route pêche. » Sur la centaine de bateaux équipés de Fuelmar, une dizaine de grosses unités travaillent en Manche-est, à Dieppe et Porten-Bessin notamment. « Tous n’assurent pas un suivi aussi pointu », souligne Bernard Jardin qui met en avant les autres avantages du catalyseur : meilleure combustion, moins de rejets polluants, une huile et des injecteurs plus propres, une température de moteur moins élevée. « On m’objecte parfois le prix d’achat. Mais pour un bateau comme le « Vauban », le retour sur investissement ne dépasse pas trois mois », assure-t-il. Reste à convaincre les motoristes. Certains le sont déjà. D’autres freinent ou refusent même d’installer le catalyseur… R.G. Les quelque deux tonnes pêchées sont parties à la poubelle. Les thons rouges pêchés début novembre au sud des Roches-Douvres auraient mieux fait d’éviter la Manche. Sept bestiaux, dont le plus gros faisait 500 kg, ont été pris au pélagique. En débarquant cinq thons (deux ont été perdus) à la criée de Saint-Quay-Portrieux, Frank Leverrier, patron granvillais des Le Cœlacanthe et Le Tibériade, a signalé qu’il en ramenait quelques spécimens à cette saison depuis quatre ou cinq ans. Mais cette belle pêche s’est révélée une mauvaise opération, pour deux raisons. D’abord, un arrêté du 18 septembre, paru au Journal officiel du 23 septembre, a fermé la pêche du thon rouge, le quota français 2006 étant épuisé. Alertées, les Affaires maritimes ont constaté l’infraction et dressé un procès-verbal. Le produit de la vente a été saisi au profit du Trésor public. De plus, les thons, eux, sont partis à la poubelle. « Sanitairement, ils ont été jugés impropres à la consommation », signale le responsable de la criée costarmoricaine. Les pièces faisaient environ 450 kg. À cette taille, le thon peut concentrer pas mal de métaux lourds, dont du mercure. Bruno VAUDOUR « Nous garantissons 7 à 10 % d’économie sur la consommation de carburant. Mais nous ne sommes que l’un des éléments d’optimisation de la consommation d’énergie. » Responsable technico-commercial chez Mecaconcepts à Quimper, importateur exclusif de Fuelmar, la déclinaison marine du catalyseur de combustion par oxyde d’étain du néozélandais Fuelstar. Bernard Jardin, reconnaît que sa force de frappe commerciale est limitée. Mais en ces périodes où le prix du gas-oil obsède tous les patrons de pêche, il vient de recevoir un renfort de choix en la personne de Jean Lorillu, président de l’OPBN et armateur du Vauban à Port-enBessin. Celui-ci tient scrupuleusement à jour les consommations de son bateau, ainsi que les prix à la pompe. Et ses statistiques sont formelles : depuis la pose, en juillet 2005, d’un catalyseur Fuelmar, le bateau a économisé 45 000 litres de carburant, soit 8,33 litres par heure. Ce procédé, vendu pour 10 000 heures, il le renouvellera en janvier. « Attention, précise-t- chalutier au Crotoy. Henri, ➟ Un nouveaulivraison, mi-octobre, du Alain Jérémy,du Crotoy (Somme), a pris P’tit son nouveau chalutier de 10,40 mètres, construit par le chantier boulonnais Blamengin. Avec un matelot (deux pour la coquille) Alain Henri pêche au large de la baie de Somme, entre Le Tréport et Berck, le poisson, la coquille et la crevette au chalut double. Construit en polyester, le bateau est large de 4,25 mètres, cale 2 mètres, pour un déplacement de 20 tonnes. Il est propulsé par un Baudouin de 144 ch (106 kW). Équipé d’un portique inox, il porte quatre enrouleurs hydrauliques (Bopp). Le poste, sous le gaillard avant, comporte trois couchettes. À la passerelle, où se trouve aussi une cuisine, Alain Henri dispose d’un ordinateur (2D-3D), de deux VHF, d’un radar, de deux GPS et d’un sondeur. Comme beaucoup de marins de la baie de Somme, Alain Henri relâche le plus souvent au Tréport, plus facile d’accès. Richard Goasguen Sur la centaine de bateaux équipés de Fuelmar, se trouvent plusieurs grosses unités de Dieppe et Port-en-Bessin. ➟ Cancale : d’un nouveau bénédiction chalutier. La bénédiction du Jade III a eu lieu le samedi 4 novembre à Cancale. La coque de ce catamaran chalutier de 12,90 mètres, avait été construite par les chantiers Fallet de Saint-Valéry-sur-Somme (« le marin » du 12 mai) et les finitions ont été réalisées au chantier ABN, de Saint-Malo, juste avant son dépôt de bilan. Les deux co-armateurs, Dominique Ferrantin et Marc Grandmougin, feront la coquille et le poisson dans les baies de Cancale et de SaintBrieuc (le bateau est immatriculé dans les Côtes-d’Armor). Vendredi 10 novembre 2006 http://assisesdelapeche2006.unblog.fr http://crpmem.lr@wanadoo.fr

Table des matières de la publication Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006

Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006

Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 1)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 2)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 3)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 4)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 5)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 6)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 7)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 8)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 9)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 10)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 11)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 12)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 13)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 14)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 15)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 16)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 17)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 18)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 19)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 20)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 21)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 22)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 23)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 24)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 25)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 26)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 27)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 28)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 29)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 30)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 31)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 32)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 33)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 34)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 35)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 36)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 37)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 38)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 39)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 40)
http://www.nxtbookMEDIA.com