Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 28)

28 dossier Le Havre fluvial Un mode qui se renforce tivité, pour la première fois l’an dernier, la part modale du fluvial a atteint 4,7 % au Havre (+32,8 %) dépassant pour la première fois le fer (4 %, -22,8 %). Pour la première fois, l’an dernier, la part du fluvial dans les acheminements a dépassé celle de la voie ferrée. Avec des nuances selon les trafics, ce mode semble porteur. Mais il demande des investissements dans les écluses. À la fin juin, selon VNF (Voies navigables de France), les écluses de Tancarville avaient vu passer 1,86 million de tonnes de marchandises sur des barges ou convois fluviaux, soit une progression de 4,8 % sur le semestre. Cette hausse n’est pas uniforme. Au chapitre des baisses, on retrouve les produits chimiques en vrac (-23 %, 84 000 tonnes) et le charbon (-40 %, 270 000 tonnes), évolution vraisemblablement conjoncturelle et liée à la consommation des centrales thermiques franciliennes. Du côté des hausses, on relève celles des matériaux de construction (+13 %, 325 000 tonnes) et des hydrocarbures (+35 %, 570 000 tonnes). Concernant les marchandises diverses, la progression globale atteint 20 % à 610 000 tonnes. Là encore, les différents trafics ne connaissent pas le même sort. Le transport de véhicules, touché par la mauvaise passe de l’industrie automobile, recule de 29 %. Celui des déchets vers la nouvelle usine Eco’stuaire augmente beaucoup. Mais les repères manquent, le site n’ayant été ouvert qu’au printemps 2005. Plus significatif, le transport des conteneurs maritimes vers Radicatel, Rouen, Gennevilliers, Bonneuil-surMarne et Nogent-sur-Seine progresse de 19 % en EVP (50 000) et de 18 % en tonnage (525 000). Dans ce secteur d’ac- SIX OPERATEURS SUR LA SEINE Cet essor du fleuve tient pour beaucoup à l’implication de six opérateurs, dont quatre soutenus par des compagnies maritimes. Aux côtés de Logiseine, opérateur historique qui a commémoré l’an dernier ses dix années de présence, sont venus successivement s’ajouter : la Société nogentaise de transport combiné (SNTC Car Line), filiale du groupe céréalier Soufflet et d’un transporteur routier troyen, présente depuis trois ans et qui touche Nogent ; RSC, soutenu par la CMA-CGM, installé début 2005 ; Marfret, qui dessert Radicatel et Rouen depuis un peu plus d’un an ; et, depuis juin, Maersk. Dans cette montée en puissance du fluvial, le port autonome du Havre réfléchit avec ses partenaires, comme le port autonome de Paris ou VNF, à la création d’autres plates-formes de transport combiné le long de l’axe de la Seine et de ses affluents à grand gabarit. Autre événement de l’année dans Éric Houri Début septembre, les deux écluses de Tancarville ont été inutilisables en même temps. Un problème à régler si on veut conforter la croissance du trafic. ce domaine : la naissance de la Saith (Société d’aménagement de l’interface terrestre du port du Havre). Regroupant des manutentionnaires (GMP, TPO, TN) et des entreprises des domaines fluvial (Paris Terminal) et ferroviaire (Sealogis), cette entité s’est donnée les moyens d’assurer une continuité entre le chantier ferroviaire de Port 2000 et le nouveau terminal fluvial dédié du quai de l’Europe. Les premiers résultats seraient encourageants, avec un rythme de 4 000 EVP par mois « brouettés » par le rail vers le fleuve. ➟ Tancarville : toujours des problèmes sur l’écluse. Début septembre, les deux écluses de Tancarville ont été inutilisables en même temps, interdisant pendant cinq jours tout trafic fluvial, dont une croisière, au départ du Havre. Dans l’urgence, les services du port ont remis en service la porte centenaire qui était en entretien. Mais deux mois après l’incident, la plus récente est toujours hors d’usage, bloquée par des vases dures mais aussi des billes de bois et une traverse de chemin de fer ! Le port autonome a porté plainte. Et les opérateurs souhaitent être dédommagés. En attendant, la porte de la nouvelle écluse devra être mise à sec, via une « mise en enclave ». Et son indisponibilité risque d’être longue. Sur l’écluse centenaire, la surveillance a été renforcée. fl quel fi ➟ Écluse ? uviomaritime :au Havrenancement De passage début octobre, Dominique Perben l’a confirmé : Port 2000 sera relié à la darse de l’Océan et à la voie fluviale vers Tancarville par une écluse. On connaît son dimensionnement : elle pourra accueillir des convois de 185 mètres de long et 11,40 mètres de large et des automoteurs de 155 mètres, avec cinq rangées de conteneurs en largeur. On sait aussi son coût, de l’ordre de 160 millions d’euros. Mais qui acceptera la maîtrise d’ouvrage de ce chantier ? Le nouveau préfet de région, Jean-François Carenco, qui est par ailleurs parvenu à dénouer le conflit du remorquage et a publiquement apporté son soutien au projet de terminal méthanier d’Antifer, aurait été missionné pour « trouver la solution idéale de financement »… FRANCE Défenses flottantes ● ● ● FRANCE ZONE FINALENS - DOUVRIN - 62091 Haisnes Cedex - France Tél : +33 (0)3 21 26 88 88 - Fax +33(0)3 21 26 43 43 Site : www.nibs.fr - Mail : contact@nibs.fr BERNARD S.A. CHANTIERS NAVALS Port de Pen-Mané - 56570 LOCMIQUÉLIC Tél. 02 97 33 48 41- Fax : 02 97 33 89 50 Construction navale polyester acier aluminium - 10 à 30 m Pilotine Nouvelle-Calédonie : 15 m 55 E-mail : cn.bernardnaval@wanadoo.fr Site : www.bernard-naval.com Pilotine du Havre : 16 m 20 Photo : Terminal de l’Atlantique - Port du Havre Défenses de quai Équipements de vedettes Bouées et flotteurs Pilotine de Saint-Nazaire : 18 m 55 Vendredi 10 novembre 2006 http://www.nibs.fr http://www.bernard-naval.com

Table des matières de la publication Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006

Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006

Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 1)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 2)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 3)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 4)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 5)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 6)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 7)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 8)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 9)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 10)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 11)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 12)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 13)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 14)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 15)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 16)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 17)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 18)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 19)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 20)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 21)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 22)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 23)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 24)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 25)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 26)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 27)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 28)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 29)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 30)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 31)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 32)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 33)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 34)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 35)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 36)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 37)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 38)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 39)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 40)
http://www.nxtbookMEDIA.com