Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 9)

entreprises chantiers La direction d’Aker Yards a présenté, le mardi 7 novembre, aux élus du comité d’entreprise à Saint-Nazaire, le plan de réorganisation et de développement qu’elle entend mettre en œuvre dans sa nouvelle filiale française. Il s’agit, tout en réduisant les coûts de production, de faire face au plan de charge soutenu auquel le chantier nazairien va être confronté à partir de 2007 : quatre paquebots, plus une option, pour MSC (deux de 1 275 cabines livrables en mai 2007 et mai 2008, deux de 1 650 cabines livrables en 2008 et 2009) ; deux paquebots, plus une option, pour NCL (deux de 2 100 cabines, livrables en 2009 et 2010). Aker Yards réorganise Saint-Nazaire Aker Yards annonce sa volonté de tripler le chiffre d’affaires à Saint-Nazaire. Pour y parvenir, des recrutements, ainsi qu’une profonde réorganisation, sont annoncés. RETROUVER DU CHIFFRE D’AFFAIRES Aker Yards annonce donc « un recentrage sur les compétences clés, un partage des meilleures pratiques et ressources, une nouvelle stratégie d’achat, une simplification de l’organisation ». L’objectif, dicté par le plan de charge, étant de « tripler le chiffre d’affaires d’ici à 2009 ». Celui-ci a atteint, sur l’exercice qui s’est clos au 31 mars, un creux historique à 439 millions d’euros (avec 15 millions de perte opérationnelle), contre 607 millions en 2005 et 1,52 milliard en 2003. L’objectif de tripler le chiffre d’affaires consiste donc à rattraper le terrain perdu ces dernières années pour retrouver le niveau d’activité de la fin des années 1990. Pour y parvenir, Aker Yards indique vouloir réaliser 60 millions Éric Houri Si la direction du chantier a annoncé la création d’emplois, elle envisage aussi un vaste plan d’économie. d’économies en trois ans. Après un « processus d’intégration de 100 jours » au cours duquel « douze groupes de travail en France et en Finlande ont analysé les deux façons de construire des navires ». La tendance lourde ira à une plus forte externalisation du chantier, ce qui entraînera, estime Aker Yards, la création de « plus de 2 000 emplois dans la région de Saint-Nazaire », tandis que le chantier lui-même devra créer 640 emplois, dont « une centaine de postes de coordination de travaux d’armement, 400 postes d’ouvriers à pourvoir entre la fin 2006 et fin 2008 ». De plus, 240 salariés actuellement en place, « principalement des Atam et des cadres », devront changer de poste. André THOMAS Réaction favorable mais « vigilante » de la CFDT. Dans un communiqué, la CFDT d’Aker Yards France estime que la stratégie d’Aker Yards est « volontariste » avec une « répercussion positive sur l’emploi ». Elle se déclare toutefois « très attentive » sur les « filialisations probables » des activités cabines et d’études industrielles, pouvant concerner 250 salariés, ainsi que sur les « risques d’externalisation » pouvant toucher 40 salariés. La CGT « réservée ». La CGT, pour sa part, a émis « les plus grandes réserves » à l’égard de la création annoncée de 2 000 emplois dans les prochaines années. « Ces annonces sont davantage destinées à rassurer la population que les salariés qui travaillent sur le site », a estimé la CGT, qui souligne qu’au niveau d’activité envisagé par le groupe norvégien, qu’a déjà connu le site, « le nombre de salariés était monté à plus de 13 000, alors qu’il n’est que d’environ 5 000 actuellement avec les sous-traitants ». ➟ DES EMPLOIS POUR LA RÉGION Une analyse des meilleures pratiques - qui permettra aussi d’économiser 40 millions en Finlande - a abouti à une liste de 150 « initiatives » à mettre en place. ➟ LE « PROVALYS » RÉALISE AVEC SUCCÈS SES ESSAIS GAZ ET PROPULSION L e soulagement est perceptible, à Saint-Nazaire, après la campagne d’essais, menée entre le 23 septembre et le 2 novembre, sur le Provalys, méthanier construit pour Gaz de France. Fin 2004, lors de la livraison du premier méthanier de la série, le Gaz de France energY, des problèmes d’étanchéité sur la membrane secondaire des nouvelles cuves CS 1 avaient été découvertes, immobilisant le navire et les deux unités suivantes. Deux ans plus tard, le constructeur a validé les réparations entreprises, qui ont porté sur de nouvelles procédures de collage sur les membranes. « Nous sommes pleinement rassurés. Les résultats tellement nets qu’il n’y a pas eu de discussion avec le client », souligne Yves Pelpel, chargé d’affaires chez Aker Yards France. Le Provalys s’est parfaitement comporté lors de ses essais gaz, menés en mer et au terminal de Montoir, où 14 000 m3 de gaz naturel liquéfié (GNL) ont été chargés à partir du 16 octobre. Pour le chantier de Saint-Nazaire, le challenge portait également sur la motorisation, le Provalys étant le premier navire à être doté d’une propulsion diesel-gaz électrique, utilisant comme carburant principal les évaporations du gaz transporté. Selon Yves Pelpel, cette première mondiale « va devenir la norme dans le monde Le « Provalys », qui a passé ses essais avec succès, doit être livré avant la fin novembre. Vincent Groizeleau et nos fournisseurs ont déjà commencé à vendre le concept à des chantiers du sudest asiatique. Cette réussite nous met en bonne position et la maîtrise de cette technologie pourra toujours se valoriser ». Après d’ultimes travaux de finition à Montoir, le Provalys sera livré à Gaz de France d’ici la fin du mois. Le second méthanier à quitter Saint-Nazaire sera le Gaz de France energY, celui qui a subi les réparations les plus importantes. Actuellement en forme Joubert, il doit réaliser ses essais le mois prochain et être livré fin décembre début janvier. Enfin, la première sortie en mer du Gaselys, dernier de la série, est prévue en février. Une fois ce troisième méthanier livré, il restera à déterminer qui paiera le retard et les réparations. Le seul coût des travaux devrait osciller entre 50 et 100 millions d’euros. Vincent GROIZELEAU Vendredi 10 novembre 2006

Table des matières de la publication Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006

Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006

Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 1)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 2)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 3)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 4)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 5)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 6)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 7)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 8)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 9)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 10)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 11)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 12)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 13)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 14)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 15)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 16)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 17)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 18)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 19)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 20)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 21)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 22)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 23)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 24)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 25)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 26)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 27)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 28)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 29)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 30)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 31)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 32)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 33)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 34)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 35)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 36)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 37)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 38)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 39)
Journal le marin - n°3096 - 10 novembre 2006 - (Page 40)
http://www.nxtbookMEDIA.com