Landscapes - Spring 2017 - LPplus30


ESSAY

DOUGLAS OLSON, GUEST EDITOR | REDACTEUR INVITÉ

LE DESIGN À GRANDE ÉCHELLE
VERS UN URBANISME ÉCOLOGIQUE ET UNE
APPROCHE RÉGIONALE DU PAYSAGE
« Le design, surtout lorsqu'il est fait à grande
échelle, est en définitive un acte politique. »
LE DESIGN, SURTOUT lorsqu'il est fait
à grande échelle, est en définitive un
acte politique. Qui conçoit nos paysages
urbains et régionaux ? À quelle échelle ?
Pour quelle raison ? Pour qui ? Par quels
moyens ? Qui en profite et qui paie
la note ? Comment décide-t-on des
changements à apporter ? Comment les
architectes paysagistes soutiennent-ils
ces décisions et à quelle échelle ? Voilà
les questions fondamentales soulevées
par les pratiques qui émergent
aujourd'hui au sein de notre profession.
Pour beaucoup de gens, le niveau de
vie s'est considérablement amélioré au
cours des cinquante dernières années.
D'un autre côté, la productivité des
sols chute, les ressources en eau sont
menacées, la biodiversité diminue, et les
paysages culturels sont homogénéisés.
La FAO rapporte que 33 % de la surface
émergée du globe a subi une dégradation
(modérée ou grave, selon les cas), en
raison de l'érosion, de la salinisation, du
compactage, de la pollution chimique
et de l'acidification des sols. La Banque
mondiale estime que l'eau douce et la
quantité de terre arable par personne ont
chuté de 40 % au cours des cinq dernières
décennies. Le Fonds mondial pour la
nature avance des chiffres tout aussi
déroutants : depuis les années 70, les
populations de mammifères, d'oiseaux,
de reptiles, d'amphibiens et de poissons
auraient diminué de 52 %.
C'est là un rythme effarant et le temps
commence à manquer. Nous devons
L'URBANISME ÉCOLOGIQUE EN TOUTES
LETTRES ; UNE VALLÉE IMPORTANTE SUR
LE PLAN ENVIRONNEMENTAL FAÇONNE LA
VILLE DE LETHBRIDGE | URBANISM WRIT
LARGE; AN ENVIRONMENTALLY SIGNIFICANT
VALLEY SHAPES THE CITY IN LETHBRIDGE
IMAGES O2 PLANNING + DESIGN

30 LANDSCAPES PAYSAGES

changer de trajectoire. Si des solutions
sont requises à toutes les échelles,
les enjeux sont plus importants dans
les grands paysages régionaux. Nous,
architectes paysagistes, devons nous
impliquer plus que jamais à grande échelle,
et nos universités doivent favoriser la
formation de professionnels prêts à jouer
un rôle de coordination dans la conception
des grands paysages urbains et ruraux.
METTONS LES CHOSES AU CLAIR
Les paysages résultent de la somme des
actions entreprises par une société au fil
du temps et de la façon dont elle utilise
ses espaces. Certes, les paysages reflètent
le travail de designers et planificateurs,
mais ils sont d'abord et avant tout le
produit d'un ensemble de processus
naturels et culturels interagissant au
quotidien avec des gens ordinaires. Nous
devons tenir compte de tous ces facteurs,
d'autant plus que de nombreux citoyens
sont bien au courant de l'urgence des défis
auxquels notre planète fait face.
Au cours des vingt dernières
années, le discours sur l'urbanisme
paysager, l'urbanisme écologique et,
plus récemment, les écologies dites
projectives a mis en lumière la nécessité
d'intégrer l'écologie au processus de
design pour obtenir des paysages
multifonctionnels et résilients. Ces
idées ne datent pas d'hier. Mais la façon
dont on conçoit et présente les priorités
en urbanisme paysager relève souvent
d'une rhétorique obtuse qui nous fait
oublier l'importance des thèmes sousjacents. Si l'urbaniste écologique veut
avoir une influence significative - comme
il se doit -, cette démarche doit être
comprise, tant par ceux qui approuvent
les changements apportés aux paysages
que par ceux qui les réalisent.

LA TECHNOLOGIE FACILITE LE
DESIGN À GRANDE ÉCHELLE
Les progrès technologiques et
scientifiques ont rendu possible
la conception de régions entières.
Les améliorations apportées à la
télédétection, au SIG, à la modélisation,
à la visualisation et à l'analyse des
paysages, de même que le recours à
des indicateurs de performance, nous
aident à comprendre les répercussions
à toutes les échelles, à informer les
décideurs et à sensibiliser le public.
De nouvelles méthodes de GeoDesign
- alliant étroitement analyse SIG,
modélisation informatique et solutions
de design et de planification - simplifient
grandement nos processus de conception,
tout en facilitant la transparence, la
responsabilisation et l'implication des
parties prenantes.
L'ÉCHELLE LA PLUS IMPORTANTE,
C'EST CELLE DE LA RÉGION URBAINE
Si la plupart des changements à court
terme affectent les zones plus restreintes,
les changements à long terme touchent
aux zones plus vastes. Je suis donc d'avis
que l'échelle la plus importante, pour
les designers d'aujourd'hui, est celle
de la région urbaine. Peu d'architectes
paysagistes en font leur pratique, mais
l'effet de nos designs peut s'y faire
ressentir pendant des siècles.
À grande échelle, nos méthodes de
design doivent mettre l'accent sur la
nature interdépendante des processus
sociaux et écologiques. Nous devons
aussi utiliser le paysage afin d'offrir une
structure organisationnelle intégrée
correspondant aux formes urbaines et
régionales. Plans de croissance urbaine
et d'aménagement du territoire, plans en
matière de transports, stratégies ayant



Table of Contents for the Digital Edition of Landscapes - Spring 2017

TO BEGIN WITH
OUR WRITERS
UPFRONT
ESSAYS
Design at the Broad Scale
WHAT HAPPENS HERE DOES AFFECT THERE
SPONGE CITIES
THE REMARKABLE PROMISE OF THE DON RIVER VALLEY
PAYSAGES RURAUX
EDMONTON: ROOM TO BREATHE
THE (R)EVOLUTIONARY ROUGE
WHERE SCENERY MANAGEMENT IS THE LAW
SEEING THE BIG PICTURE
CONVERSATION
CRITIQUE
VISUALIZATION | RESEARCH
@LANDTECANADA
THE LAST WORD
Landscapes - Spring 2017 - cover1
Landscapes - Spring 2017 - cover2
Landscapes - Spring 2017 - 3
Landscapes - Spring 2017 - 4
Landscapes - Spring 2017 - 5
Landscapes - Spring 2017 - 6
Landscapes - Spring 2017 - 7
Landscapes - Spring 2017 - TO BEGIN WITH
Landscapes - Spring 2017 - 9
Landscapes - Spring 2017 - OUR WRITERS
Landscapes - Spring 2017 - 11
Landscapes - Spring 2017 - 12
Landscapes - Spring 2017 - 13
Landscapes - Spring 2017 - UPFRONT
Landscapes - Spring 2017 - 15
Landscapes - Spring 2017 - 16
Landscapes - Spring 2017 - 17
Landscapes - Spring 2017 - ESSAYS
Landscapes - Spring 2017 - 19
Landscapes - Spring 2017 - 20
Landscapes - Spring 2017 - 21
Landscapes - Spring 2017 - Design at the Broad Scale
Landscapes - Spring 2017 - 23
Landscapes - Spring 2017 - WHAT HAPPENS HERE DOES AFFECT THERE
Landscapes - Spring 2017 - 25
Landscapes - Spring 2017 - 26
Landscapes - Spring 2017 - 27
Landscapes - Spring 2017 - SPONGE CITIES
Landscapes - Spring 2017 - 29
Landscapes - Spring 2017 - 30
Landscapes - Spring 2017 - 31
Landscapes - Spring 2017 - 32
Landscapes - Spring 2017 - 33
Landscapes - Spring 2017 - 34
Landscapes - Spring 2017 - THE REMARKABLE PROMISE OF THE DON RIVER VALLEY
Landscapes - Spring 2017 - 36
Landscapes - Spring 2017 - 37
Landscapes - Spring 2017 - 38
Landscapes - Spring 2017 - 39
Landscapes - Spring 2017 - PAYSAGES RURAUX
Landscapes - Spring 2017 - 41
Landscapes - Spring 2017 - 42
Landscapes - Spring 2017 - 43
Landscapes - Spring 2017 - CONVERSATION
Landscapes - Spring 2017 - 45
Landscapes - Spring 2017 - 46
Landscapes - Spring 2017 - 47
Landscapes - Spring 2017 - 48
Landscapes - Spring 2017 - EDMONTON: ROOM TO BREATHE
Landscapes - Spring 2017 - THE (R)EVOLUTIONARY ROUGE
Landscapes - Spring 2017 - 51
Landscapes - Spring 2017 - CRITIQUE
Landscapes - Spring 2017 - WHERE SCENERY MANAGEMENT IS THE LAW
Landscapes - Spring 2017 - SEEING THE BIG PICTURE
Landscapes - Spring 2017 - 55
Landscapes - Spring 2017 - VISUALIZATION | RESEARCH
Landscapes - Spring 2017 - 57
Landscapes - Spring 2017 - 58
Landscapes - Spring 2017 - @LANDTECANADA
Landscapes - Spring 2017 - 60
Landscapes - Spring 2017 - 61
Landscapes - Spring 2017 - 62
Landscapes - Spring 2017 - 63
Landscapes - Spring 2017 - 64
Landscapes - Spring 2017 - 65
Landscapes - Spring 2017 - 66
Landscapes - Spring 2017 - 67
Landscapes - Spring 2017 - 68
Landscapes - Spring 2017 - 69
Landscapes - Spring 2017 - 70
Landscapes - Spring 2017 - 71
Landscapes - Spring 2017 - 72
Landscapes - Spring 2017 - 73
Landscapes - Spring 2017 - THE LAST WORD
Landscapes - Spring 2017 - cover3
Landscapes - Spring 2017 - cover4
Landscapes - Spring 2017 - LPplus1
Landscapes - Spring 2017 - LPplus2
Landscapes - Spring 2017 - LPplus3
Landscapes - Spring 2017 - LPplus4
Landscapes - Spring 2017 - LPplus5
Landscapes - Spring 2017 - LPplus6
Landscapes - Spring 2017 - LPplus7
Landscapes - Spring 2017 - LPplus8
Landscapes - Spring 2017 - LPplus9
Landscapes - Spring 2017 - LPplus10
Landscapes - Spring 2017 - LPplus11
Landscapes - Spring 2017 - LPplus12
Landscapes - Spring 2017 - LPplus13
Landscapes - Spring 2017 - LPplus14
Landscapes - Spring 2017 - LPplus15
Landscapes - Spring 2017 - LPplus16
Landscapes - Spring 2017 - LPplus17
Landscapes - Spring 2017 - LPplus18
Landscapes - Spring 2017 - LPplus19
Landscapes - Spring 2017 - LPplus20
Landscapes - Spring 2017 - LPplus21
Landscapes - Spring 2017 - LPplus22
Landscapes - Spring 2017 - LPplus23
Landscapes - Spring 2017 - LPplus24
Landscapes - Spring 2017 - LPplus25
Landscapes - Spring 2017 - LPplus26
Landscapes - Spring 2017 - LPplus27
Landscapes - Spring 2017 - LPplus28
Landscapes - Spring 2017 - LPplus29
Landscapes - Spring 2017 - LPplus30
Landscapes - Spring 2017 - LPplus31
Landscapes - Spring 2017 - LPplus32
Landscapes - Spring 2017 - LPplus33
Landscapes - Spring 2017 - LPplus34
Landscapes - Spring 2017 - LPplus35
Landscapes - Spring 2017 - LPplus36
Landscapes - Spring 2017 - LPplus37
Landscapes - Spring 2017 - LPplus38
Landscapes - Spring 2017 - LPplus39
Landscapes - Spring 2017 - LPplus40
Landscapes - Spring 2017 - LPplus41
Landscapes - Spring 2017 - LPplus42
Landscapes - Spring 2017 - LPplus43
Landscapes - Spring 2017 - LPplus44
Landscapes - Spring 2017 - LPplus45
Landscapes - Spring 2017 - LPplus46
Landscapes - Spring 2017 - LPplus47
Landscapes - Spring 2017 - LPplus48
Landscapes - Spring 2017 - LPplus49
Landscapes - Spring 2017 - LPplus50
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0419
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0319
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0219
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0119
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0418
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0318
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0218
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0118
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0417
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0317
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0217
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0117
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0416
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0316
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0216
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0116
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0415
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0315
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0215
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0115
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0414
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0314
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0214
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0114
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0413
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0313
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0213
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0113
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0412
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0312
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0212
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0112
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0411
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0311
http://www.nxtbookMEDIA.com