Landscapes - Summer 2017 - 24

OUT OF THE BOX

2

FR_
JE REVIENS après cinq années hors de
Montréal et remarque les initiatives
citoyennes qui me font penser à ce que nous
recherchions en 1990 : l'envers du décor. Nous
étions des designers et artistes s'occupant
d'intervenir de façon éphémère et créative
sur des espaces abandonnés de la ville; des
silos à grains parfois, des terrains qu'on
dénomme vagues ou des lots vacants çà et là!
Je redécouvre des interventions artistiques
ou potagères qui ont pris place avec joie et
anarchie. Notre jugement, nos valeurs et
notre culture nous font trop souvent voir un
lieu comme étant chaotique, voire anarchique.
En fait il ne l'est peut-être pas!
SEMENCE DE CHANGEMENT
Certains sites nous montrent un désordre,
un peu comme l'était le People's park de
Berkeley, vers la fin des années soixante. Ces
espaces urbains anarchiques répondent à
des règles de spontanéité, de créativité, de
réappropriation, d'innovation et de partage.
La notion de spontanéité fait qu'on se les
approprie. Plus encore c'est la notion de
liberté qui me vient à l'esprit, car elle nous
amène en voyage, sans préjugé. Dans le
Mile-End, quartier que je connais très bien
pour y avoir vécu pendant plus d'une décennie,
on y découvre, plus précisément le long de la
voie ferrée, des trésors urbains provenant de
la caverne paysagère d'Alibaba.
L'anarchie ou le désordre engendrent
inévitablement leur contraire. Il y a en eux
la semence du changement et du renouveau
tout en repoussant les limites du possible.
Nous pouvons à ce fait souligner l'œuvre
citoyenne du Champ des possibles, où les
créateurs se sont réappropriés ce lieu; bon
exemple où l'architecte paysagiste devient
l'usager et le créateur-agriculteur volontaire.
Plus spécialement, et heureusement, ce
24 LANDSCAPES PAYSAGES

3

geste innovateur et anarchiste se retrouve
aussi au Jardin du crépuscule sur l'avenue
Van Horne Nord, au coin de la rue St-Urbain,
longeant ici aussi, la voie ferrée du CN.
J'ai rencontré l'auteur de ce merveilleux
jardin de sculptures métalliques, faites
de matériaux recyclés des chemins de fer
adjacents; conscience écologique inclusive
créée la nuit. Il se nomme Glen Lemesurier;
un artiste en marge, le 'phénomène' de la rue
Van Horne, un sculpteur rebelle, un bohème
du Mile-End, un poète du macadam. « J'ai
un engagement fort envers l'art public et la
conviction que l'art devrait être intégré dans
l'expérience de la vie quotidienne, peut-on lire
sur son site Web. Mon travail est créé dans
le but de trouver son chemin dans la sphère
publique. J'ai développé un milieu artistique
dans le quartier de Mile End à Montréal, où je
travaille et vis, car je crois que la réhabilitation
urbaine et l'occupation des espaces publics par
l'Art sont des formes de culture en action. »
JARDIN DU CREPUSCULE
Glen a fait éclater son atelier d'artiste soudeur
en le propulsant juste à côté. Il a littéralement
fait sortir l'art sur la rue pour le rendre public
au Jardin du crépuscule, longeant la voie
ferrée. Il a envahi ce petit terrain vacant par
ses sculptures, installations, bancs et mobile
métallique. Il a engagé plusieurs années de
combat auprès des autorités pour que ce jardin
demeure. En plus de raconter l'histoire du lieu
avec son génie ferroviaire, Glen élabore avec
générosité l'art paysager pour le plaisir de
tous. Geste hautement spirituel dans notre
monde perdu! Depuis près de vingt ans, il
contribue à ce jardin devenu maintenant et
officiellement espace vert à la Ville. Attirés par
la diversité végétale croissante, les insectes
commencent à revenir. Il y avait même des
abeilles pollinisant les fleurs cet été. Un jour,

6

9



Table of Contents for the Digital Edition of Landscapes - Summer 2017

TO BEGIN WITH | POUR COMMENCER
COLLABORATORS | COLLABORATEURS
PROLOGUE
ESSAY | ESSAI
Après le désordre vient le beau temps
A Fine Mess
Biophilic City
“I Am the Space Where I Am”
OPINION
Homo the Homogenizer? Do LAs Design Messy Terrain?
Waste-Less in Seattle: How Will This Look When It Gets Dirty?
Beaver the Disruptor Tolerating Disorder in the Heart of Vancouver
Messiness by Intention
CRITIQUE
@landtecanada Taking It With You
THE LAST WORD | LE MOT DE LA FIN
Landscapes - Summer 2017 - intro
Landscapes - Summer 2017 - cover1
Landscapes - Summer 2017 - cover2
Landscapes - Summer 2017 - 3
Landscapes - Summer 2017 - 4
Landscapes - Summer 2017 - 5
Landscapes - Summer 2017 - 6
Landscapes - Summer 2017 - 7
Landscapes - Summer 2017 - TO BEGIN WITH | POUR COMMENCER
Landscapes - Summer 2017 - 9
Landscapes - Summer 2017 - COLLABORATORS | COLLABORATEURS
Landscapes - Summer 2017 - 11
Landscapes - Summer 2017 - 12
Landscapes - Summer 2017 - 13
Landscapes - Summer 2017 - PROLOGUE
Landscapes - Summer 2017 - 15
Landscapes - Summer 2017 - 16
Landscapes - Summer 2017 - 17
Landscapes - Summer 2017 - 18
Landscapes - Summer 2017 - 19
Landscapes - Summer 2017 - ESSAY | ESSAI
Landscapes - Summer 2017 - 21
Landscapes - Summer 2017 - 22
Landscapes - Summer 2017 - Après le désordre vient le beau temps
Landscapes - Summer 2017 - 24
Landscapes - Summer 2017 - 25
Landscapes - Summer 2017 - A Fine Mess
Landscapes - Summer 2017 - 27
Landscapes - Summer 2017 - 28
Landscapes - Summer 2017 - 29
Landscapes - Summer 2017 - 30
Landscapes - Summer 2017 - Biophilic City
Landscapes - Summer 2017 - 32
Landscapes - Summer 2017 - 33
Landscapes - Summer 2017 - “I Am the Space Where I Am”
Landscapes - Summer 2017 - 35
Landscapes - Summer 2017 - 36
Landscapes - Summer 2017 - 37
Landscapes - Summer 2017 - 38
Landscapes - Summer 2017 - 39
Landscapes - Summer 2017 - OPINION
Landscapes - Summer 2017 - 41
Landscapes - Summer 2017 - 42
Landscapes - Summer 2017 - Homo the Homogenizer? Do LAs Design Messy Terrain?
Landscapes - Summer 2017 - 44
Landscapes - Summer 2017 - 45
Landscapes - Summer 2017 - 46
Landscapes - Summer 2017 - Waste-Less in Seattle: How Will This Look When It Gets Dirty?
Landscapes - Summer 2017 - 48
Landscapes - Summer 2017 - 49
Landscapes - Summer 2017 - 50
Landscapes - Summer 2017 - Beaver the Disruptor Tolerating Disorder in the Heart of Vancouver
Landscapes - Summer 2017 - 52
Landscapes - Summer 2017 - 53
Landscapes - Summer 2017 - Messiness by Intention
Landscapes - Summer 2017 - 55
Landscapes - Summer 2017 - CRITIQUE
Landscapes - Summer 2017 - 57
Landscapes - Summer 2017 - @landtecanada Taking It With You
Landscapes - Summer 2017 - 59
Landscapes - Summer 2017 - 60
Landscapes - Summer 2017 - 61
Landscapes - Summer 2017 - 62
Landscapes - Summer 2017 - 63
Landscapes - Summer 2017 - 64
Landscapes - Summer 2017 - 65
Landscapes - Summer 2017 - 66
Landscapes - Summer 2017 - 67
Landscapes - Summer 2017 - 68
Landscapes - Summer 2017 - 69
Landscapes - Summer 2017 - 70
Landscapes - Summer 2017 - 71
Landscapes - Summer 2017 - 72
Landscapes - Summer 2017 - 73
Landscapes - Summer 2017 - THE LAST WORD | LE MOT DE LA FIN
Landscapes - Summer 2017 - cover3
Landscapes - Summer 2017 - cover4
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus1
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus2
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus3
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus4
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus5
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus6
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus7
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus8
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus9
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus10
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus11
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus12
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus13
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus14
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus15
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus16
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus17
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus18
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus19
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus20
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus21
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus22
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus23
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus24
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus25
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus26
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus27
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus28
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus29
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus30
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus31
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus32
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus33
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus34
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus35
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus36
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus37
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus38
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus39
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus40
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus41
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus42
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus43
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus44
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus45
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus46
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus47
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus48
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus49
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0319
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0219
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0119
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0418
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0318
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0218
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0118
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0417
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0317
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0217
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0117
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0416
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0316
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0216
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0116
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0415
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0315
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0215
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0115
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0414
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0314
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0214
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0114
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0413
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0313
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0213
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0113
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0412
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0312
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0212
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0112
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0411
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0311
http://www.nxtbookMEDIA.com