Landscapes - Summer 2017 - LPPlus13

JOLIE PAGAILLE

des années soixante-dix, la ville africaine
affichant la plus forte croissance. Les gens
ont afflué de leurs villages dans la nouvelle
capitale à la recherche d'emplois et d'une vie
meilleure pour leurs familles.
Le plan original pour Gaborone portait les
marques de son origine britannique - une
forme de grille rationnelle entourant un
campus central de bureaux gouvernementaux
et un centre commercial piétonnier
symétrique, tous desservis par un réseau de
transport et de services publics efficace (Fig.
1). Mais le rythme du développement contrôlé
ne pouvait pas suivre l'afflux des colons,
et des communautés de squatters à haute
densité ont surgi le long de la périphérie.
L'une des plus importantes, appelée Naledi,
était en contradiction flagrante avec le
plan de cité-jardin de Gaborone. C'était un
pêle-mêle chaotique de baraques, huttes
et complexes en grande partie construits
à partir de matériaux récupérés tels que la
tôle ondulée, la brique pilée et les pièces de
voiture. À nos yeux occidentaux, tout cela
semblait sordide, triste, et un peu dangereux.
Quand je suis arrivé au Botswana,
l'entreprise pour laquelle je travaillais,
appelée CCI, collaborait à un nouveau plan
pour le quartier central des affaires de
Gaborone avec l'architecte canadien John
van Nostrand. Le cabinet de John avait
également été impliqué à Naledi deux
décennies plus tôt. En 1973, le gouvernement
avait essayé de réinstaller les squatters
dans un nouveau quartier de HLM, appelé
« Nouveau Naledi », mais n'avait pas réussi à
endiguer la croissance des colonies illégales.
La plupart de ceux qui avaient déménagé

2

étaient insatisfaits du nouveau quartier et
ils étaient vite retournés au « Vieux Naledi »,
étrangement nommé puisqu'il n'existait que
depuis six ans.
Admettant sa défaite, le gouvernement
en partenariat avec l'ACDI a engagé John
pour mettre en œuvre une nouvelle approche
assez radicale : la mise à niveau du Vieux
Naledi pour en faire une partie officielle de
la ville en le rapprochant des normes locales
de service, d'occupation et de sécurité.
Comme point de départ, on lui a remis un
plan préparé par le ministère de l'Urbanisme
et de l'Aménagement du territoire. Ce plan
montrait une grille régulière de routes et de
services qui divisait le quartier en parcelles
carrées à peu près égales, comme dans les
autres secteurs de Gaborone. L'idée était de
reloger les gens au besoin pour rationaliser la
forme de la communauté.

LA RÉVÉLATION DES ANNÉES
QUATRE-VINGT
Au bout de six mois à interviewer les
résidents et à observer la dynamique du
quartier, John a eu cette révélation : « Ce qui
semblait d'abord être un chaos de rues pêlemêle et de styles de construction arbitraires
n'était chaotique que par rapport à la
disposition ordonnée du reste de Gaborone...
Les habitants du Vieux Naledi avaient
apporté avec eux une idée sophistiquée
et ordonnée du vivre-ensemble, et cela
n'avait tout simplement pas la forme d'une
grille ordonnée, » écrivait-il, dans un article
pour le New Internationalist 202 (1989). Il a
ensuite conclu que les réseaux sociaux et
économiques complexes du Vieux Naledi
étaient inextricablement liés, et que les
résultats étaient à bien des égards plus
résistants et adaptés aux conditions
contemporaines du Botswana que le reste de
la capitale.
L'équipe de John a abandonné la grille
et a tracé une carte qui suivait le plus près
possible le réseau de chemins piétonniers
existants, dans le respect des sous-quartiers
établis, des espaces de marché informels
et des structures sociales et économiques
(Fig. 2). Il ne fallait pas tant d'exceptions
au principe d'ordre pour faire de grandes
différences : par exemple, juste en continuant
à tolérer des parcelles de dimensions et de
2 ENFANTS PRENANT UNE COLLATION À L'OMBRE
DU VIEUX NALEDI. 3 HABITATION TYPIQUE DU
VIEUX NALEDI CONSTRUITES DE MATÉRIAUX
RÉCUPÉRÉS. LA MAISON ABRITE UN ATELIER DE
RÉPARATION D'APPAREILS ÉLECTRONIQUES NÉ
DE L'ÉCONOMIE PARALLÈLE FLORISSANTE DE
GABORONE. CHAD ET CAREY PHILLIPS, 2009.

3

PHOTOS 2 + 3 CHAD + CAREY PHILLIPS, 2009

SUMMER | ÉTÉ 2017 13



Table of Contents for the Digital Edition of Landscapes - Summer 2017

TO BEGIN WITH | POUR COMMENCER
COLLABORATORS | COLLABORATEURS
PROLOGUE
ESSAY | ESSAI
Après le désordre vient le beau temps
A Fine Mess
Biophilic City
“I Am the Space Where I Am”
OPINION
Homo the Homogenizer? Do LAs Design Messy Terrain?
Waste-Less in Seattle: How Will This Look When It Gets Dirty?
Beaver the Disruptor Tolerating Disorder in the Heart of Vancouver
Messiness by Intention
CRITIQUE
@landtecanada Taking It With You
THE LAST WORD | LE MOT DE LA FIN
Landscapes - Summer 2017 - intro
Landscapes - Summer 2017 - cover1
Landscapes - Summer 2017 - cover2
Landscapes - Summer 2017 - 3
Landscapes - Summer 2017 - 4
Landscapes - Summer 2017 - 5
Landscapes - Summer 2017 - 6
Landscapes - Summer 2017 - 7
Landscapes - Summer 2017 - TO BEGIN WITH | POUR COMMENCER
Landscapes - Summer 2017 - 9
Landscapes - Summer 2017 - COLLABORATORS | COLLABORATEURS
Landscapes - Summer 2017 - 11
Landscapes - Summer 2017 - 12
Landscapes - Summer 2017 - 13
Landscapes - Summer 2017 - PROLOGUE
Landscapes - Summer 2017 - 15
Landscapes - Summer 2017 - 16
Landscapes - Summer 2017 - 17
Landscapes - Summer 2017 - 18
Landscapes - Summer 2017 - 19
Landscapes - Summer 2017 - ESSAY | ESSAI
Landscapes - Summer 2017 - 21
Landscapes - Summer 2017 - 22
Landscapes - Summer 2017 - Après le désordre vient le beau temps
Landscapes - Summer 2017 - 24
Landscapes - Summer 2017 - 25
Landscapes - Summer 2017 - A Fine Mess
Landscapes - Summer 2017 - 27
Landscapes - Summer 2017 - 28
Landscapes - Summer 2017 - 29
Landscapes - Summer 2017 - 30
Landscapes - Summer 2017 - Biophilic City
Landscapes - Summer 2017 - 32
Landscapes - Summer 2017 - 33
Landscapes - Summer 2017 - “I Am the Space Where I Am”
Landscapes - Summer 2017 - 35
Landscapes - Summer 2017 - 36
Landscapes - Summer 2017 - 37
Landscapes - Summer 2017 - 38
Landscapes - Summer 2017 - 39
Landscapes - Summer 2017 - OPINION
Landscapes - Summer 2017 - 41
Landscapes - Summer 2017 - 42
Landscapes - Summer 2017 - Homo the Homogenizer? Do LAs Design Messy Terrain?
Landscapes - Summer 2017 - 44
Landscapes - Summer 2017 - 45
Landscapes - Summer 2017 - 46
Landscapes - Summer 2017 - Waste-Less in Seattle: How Will This Look When It Gets Dirty?
Landscapes - Summer 2017 - 48
Landscapes - Summer 2017 - 49
Landscapes - Summer 2017 - 50
Landscapes - Summer 2017 - Beaver the Disruptor Tolerating Disorder in the Heart of Vancouver
Landscapes - Summer 2017 - 52
Landscapes - Summer 2017 - 53
Landscapes - Summer 2017 - Messiness by Intention
Landscapes - Summer 2017 - 55
Landscapes - Summer 2017 - CRITIQUE
Landscapes - Summer 2017 - 57
Landscapes - Summer 2017 - @landtecanada Taking It With You
Landscapes - Summer 2017 - 59
Landscapes - Summer 2017 - 60
Landscapes - Summer 2017 - 61
Landscapes - Summer 2017 - 62
Landscapes - Summer 2017 - 63
Landscapes - Summer 2017 - 64
Landscapes - Summer 2017 - 65
Landscapes - Summer 2017 - 66
Landscapes - Summer 2017 - 67
Landscapes - Summer 2017 - 68
Landscapes - Summer 2017 - 69
Landscapes - Summer 2017 - 70
Landscapes - Summer 2017 - 71
Landscapes - Summer 2017 - 72
Landscapes - Summer 2017 - 73
Landscapes - Summer 2017 - THE LAST WORD | LE MOT DE LA FIN
Landscapes - Summer 2017 - cover3
Landscapes - Summer 2017 - cover4
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus1
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus2
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus3
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus4
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus5
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus6
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus7
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus8
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus9
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus10
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus11
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus12
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus13
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus14
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus15
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus16
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus17
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus18
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus19
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus20
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus21
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus22
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus23
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus24
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus25
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus26
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus27
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus28
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus29
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus30
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus31
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus32
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus33
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus34
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus35
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus36
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus37
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus38
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus39
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus40
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus41
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus42
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus43
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus44
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus45
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus46
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus47
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus48
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus49
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0319
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0219
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0119
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0418
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0318
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0218
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0118
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0417
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0317
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0217
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0117
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0416
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0316
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0216
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0116
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0415
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0315
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0215
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0115
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0414
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0314
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0214
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0114
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0413
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0313
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0213
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0113
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0412
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0312
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0212
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0112
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0411
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0311
http://www.nxtbookMEDIA.com