Landscapes - Summer 2017 - LPPlus8

WHEN MESSINESS IS A CHOICE

3

POURQUOI CETTE ALLERGIE... ?
Pourquoi cette allergie au paysage
débraillé ? Parce que nous ne le
comprenons pas et que notre expérience
du désordre nous fait craindre ce qui nous
échappe. Cependant, avec une meilleure
compréhension des bienfaits écologiques
d'un paysage désordonné, on peut arriver à
accepter la présence d'anarchie dans notre
monde bien ordonné. J'ai avancé l'idée que
le réconfort qu'apporte le monde ordonné
est essentiel à l'acceptation culturelle
d'un écosystème débraillé. J'ai proposé
l'idée qu'un design écologique utilise des
signes évidents d'intention humaine,
que j'appelle « cadres ordonnés », dans
les paysages incluant des écosystèmes
débraillés. Ces « indices d'intendance »
établissent un contexte qui autorise la
présence d'écosystèmes désordonnés dans
un monde ordonné ; ils se substituent au
savoir écologique.
Cette tactique vient appuyer la
complexité des processus écologiques
incarnés dans les écosystèmes
désordonnés. Définir un paysage
8 LANDSCAPES PAYSAGES +

désordonné par ce qu'il n'est pas (ordonné),
c'est ne pas comprendre le potentiel
extraordinaire du système écologique
complexe. Alors que nous devons composer
de plus en plus avec les surprises et
les répercussions socioécologiques du
changement climatique, la conception
accueillant la complexité devient un
élément primordial de notre résilience.
Dans le paysage débraillé qu'on ne
contrôle pas, auquel on n'a jamais touché
sciemment ou qu'on a abandonné, peut se
cacher des surprises qui changent tout. Ce
paysage est sauvage, mais pas comme les
sublimes réserves d'antan. Il est sauvage
par sa complexité insoupçonnée et sa
capacité à évoluer et à guérir. Il peut receler
une abondance qu'on commence à peine
à discerner. Contrairement au paysage
qu'on essaie de contrôler par l'agriculture
et le génie industriels, le paysage sauvage
qu'on persiste à étudier et auquel on
applique parfois des soins prudents et
mesurés peut nous enseigner des moyens
réellement durables de s'adapter au
changement climatique.

Ce qui semble chaotique peut paraître
ordonné si on l'approche d'un autre point
de vue. Le savoir transforme l'apparence
de l'observé. Défendre le paysage débraillé
dans certains contextes, c'est reconnaître
sa dépendance fondamentale à des
processus écologiques qu'on ne comprend
pas totalement. Le design écologique
porte attention au désordre. Il voit dans
le désordre un potentiel caché plutôt
qu'une menace inconnue. En cette ère de
changement mondial, le design écologique
devrait chercher activement les endroits où
le désordre est à sa place.
nassauer@umich.edu



Table of Contents for the Digital Edition of Landscapes - Summer 2017

TO BEGIN WITH | POUR COMMENCER
COLLABORATORS | COLLABORATEURS
PROLOGUE
ESSAY | ESSAI
Après le désordre vient le beau temps
A Fine Mess
Biophilic City
“I Am the Space Where I Am”
OPINION
Homo the Homogenizer? Do LAs Design Messy Terrain?
Waste-Less in Seattle: How Will This Look When It Gets Dirty?
Beaver the Disruptor Tolerating Disorder in the Heart of Vancouver
Messiness by Intention
CRITIQUE
@landtecanada Taking It With You
THE LAST WORD | LE MOT DE LA FIN
Landscapes - Summer 2017 - intro
Landscapes - Summer 2017 - cover1
Landscapes - Summer 2017 - cover2
Landscapes - Summer 2017 - 3
Landscapes - Summer 2017 - 4
Landscapes - Summer 2017 - 5
Landscapes - Summer 2017 - 6
Landscapes - Summer 2017 - 7
Landscapes - Summer 2017 - TO BEGIN WITH | POUR COMMENCER
Landscapes - Summer 2017 - 9
Landscapes - Summer 2017 - COLLABORATORS | COLLABORATEURS
Landscapes - Summer 2017 - 11
Landscapes - Summer 2017 - 12
Landscapes - Summer 2017 - 13
Landscapes - Summer 2017 - PROLOGUE
Landscapes - Summer 2017 - 15
Landscapes - Summer 2017 - 16
Landscapes - Summer 2017 - 17
Landscapes - Summer 2017 - 18
Landscapes - Summer 2017 - 19
Landscapes - Summer 2017 - ESSAY | ESSAI
Landscapes - Summer 2017 - 21
Landscapes - Summer 2017 - 22
Landscapes - Summer 2017 - Après le désordre vient le beau temps
Landscapes - Summer 2017 - 24
Landscapes - Summer 2017 - 25
Landscapes - Summer 2017 - A Fine Mess
Landscapes - Summer 2017 - 27
Landscapes - Summer 2017 - 28
Landscapes - Summer 2017 - 29
Landscapes - Summer 2017 - 30
Landscapes - Summer 2017 - Biophilic City
Landscapes - Summer 2017 - 32
Landscapes - Summer 2017 - 33
Landscapes - Summer 2017 - “I Am the Space Where I Am”
Landscapes - Summer 2017 - 35
Landscapes - Summer 2017 - 36
Landscapes - Summer 2017 - 37
Landscapes - Summer 2017 - 38
Landscapes - Summer 2017 - 39
Landscapes - Summer 2017 - OPINION
Landscapes - Summer 2017 - 41
Landscapes - Summer 2017 - 42
Landscapes - Summer 2017 - Homo the Homogenizer? Do LAs Design Messy Terrain?
Landscapes - Summer 2017 - 44
Landscapes - Summer 2017 - 45
Landscapes - Summer 2017 - 46
Landscapes - Summer 2017 - Waste-Less in Seattle: How Will This Look When It Gets Dirty?
Landscapes - Summer 2017 - 48
Landscapes - Summer 2017 - 49
Landscapes - Summer 2017 - 50
Landscapes - Summer 2017 - Beaver the Disruptor Tolerating Disorder in the Heart of Vancouver
Landscapes - Summer 2017 - 52
Landscapes - Summer 2017 - 53
Landscapes - Summer 2017 - Messiness by Intention
Landscapes - Summer 2017 - 55
Landscapes - Summer 2017 - CRITIQUE
Landscapes - Summer 2017 - 57
Landscapes - Summer 2017 - @landtecanada Taking It With You
Landscapes - Summer 2017 - 59
Landscapes - Summer 2017 - 60
Landscapes - Summer 2017 - 61
Landscapes - Summer 2017 - 62
Landscapes - Summer 2017 - 63
Landscapes - Summer 2017 - 64
Landscapes - Summer 2017 - 65
Landscapes - Summer 2017 - 66
Landscapes - Summer 2017 - 67
Landscapes - Summer 2017 - 68
Landscapes - Summer 2017 - 69
Landscapes - Summer 2017 - 70
Landscapes - Summer 2017 - 71
Landscapes - Summer 2017 - 72
Landscapes - Summer 2017 - 73
Landscapes - Summer 2017 - THE LAST WORD | LE MOT DE LA FIN
Landscapes - Summer 2017 - cover3
Landscapes - Summer 2017 - cover4
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus1
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus2
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus3
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus4
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus5
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus6
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus7
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus8
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus9
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus10
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus11
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus12
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus13
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus14
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus15
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus16
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus17
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus18
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus19
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus20
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus21
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus22
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus23
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus24
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus25
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus26
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus27
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus28
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus29
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus30
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus31
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus32
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus33
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus34
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus35
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus36
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus37
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus38
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus39
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus40
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus41
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus42
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus43
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus44
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus45
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus46
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus47
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus48
Landscapes - Summer 2017 - LPPlus49
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0319
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0219
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0119
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0418
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0318
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0218
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0118
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0417
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0317
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0217
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0117
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0416
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0316
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0216
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0116
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0415
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0315
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0215
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0115
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0414
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0314
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0214
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0114
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0413
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0313
http://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0213
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0113
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0412
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0312
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0212
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0112
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0411
http://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0311
http://www.nxtbookMEDIA.com