L’école aujourd’hui - n°19 - Mai 2011 - (Page 16)

Dossier rAsed, Avenir eT devenir entretien Guy Hervé risquer d’apprendre Praticien convaincu de la pédagogie institutionnelle, Guy Hervé est devenu rééducateur en RASED, s’engageant auprès d’enfants vivant une souffrance scolaire. Il leur offre un espace de sécurité proche de leur classe, où le désir de savoir peut devenir désir d’apprendre. L’École Aujourd’hui : Les RASED sont nés d’une nouvelle attention aux difficultés des enfants. Quelle logique leur servait de base ? Guy Hervé : la loi d’orientation de 1989 plaçait l’enfant au centre du système scolaire. en réfléchissant à la nature des difficultés d’apprendre, on s’est rendu compte de leur complexité. une aide spécialisée axée sur une approche globale des difficultés de l’enfant élève s’imposa : l’aide rééducative. les groupements d’aide psychopédagogique (GaPP), dispositif spécialisé mise en œuvre entre 1976 et 1990, segmentaient bien plus les difficultés d’apprentissage sur la base de tests instrumentaux, moteurs, langagiers, etc. un tel découpage des difficultés et des spécificités professionnelles ne pouvait qu’engendrer de faibles résultats. cela vole en éclats en 1990 avec l’instauration des raSed. les io envisageaient alors la pédagogie comme un art pouvant s’adapter aux enfants… c’était une vraie révolution ! chaque enfant apprenait à son rythme, les cycles ont été créés dans cette logique, bien qu’ils n’aient jamais été vraiment appliqués. 16 l’école aujourd’hui n°19 La fonction régulatrice des RASED a-t-elle pu se mettre en place ? G. H. : dès l’instauration des raSed, nous nous sommes trouvés face à une illusion : on avait transformé les GaPP en raSed, sans créer de postes supplémentaires. le territoire national n’a jamais été intégralement couvert. cette fonction régulatrice n’a de sens que dans le cas où un raSed est complet : psychologue scolaire, maître e, rééducateur, tous travaillant en lien avec l’inspecteur et les enseignants. la plupart du temps, il manque le rééducateur ou bien le maître e. les études sont donc faussées. dans les lieux où le raSed est complet depuis quelques années, cela fonctionne très bien. les effets sont réels, positifs pour les élèves (recul de l’échec scolaire et de différentes formes d’exclusion). dans un raSed où ne subsiste que l’aide pédagogique ou le psychologue, des effets pervers se font sentir. les enfants ne trouvent plus l’aide adaptée à leurs difficultés. les raSed ont été critiqués, mal aimés, souvent parce que les gens avaient affaire à des structures incomplètes. Guy Hervé est rééducateur RASED, maître formateur associé à l’IUFM Bordeaux (19941999), membre et associé aux travaux du groupe de Pédagogie Institutionnelle de la Gironde (http://pig. asso.free.fr). Le dispositif RASED n’a-t-il pas été aussi conçu pour travailler en prévention, en amont de ces difficultés ? G. H. : les raSed fonctionnent normalement autant en prévention qu’en remédiation spécialisée. concertations, ateliers préventifs, actions précoces du psychologue scolaire : voilà le travail partenarial accompli par les raSed depuis la PS. cela permet de précéder la difficulté. l’enfant en inadéquation avec le scolaire est suivi pas à pas, très tôt. il sera par exemple observé qu’il ne parle pas dans le grand groupe, ou qu’il est très peu attentif, que cela n’évolue pas d’une concertation à l’autre. des actions s’amorcent, souvent celles du psychologue scolaire. Sur vingt enfants de MS signalés en janvier sur une école, dix le restent en juin. en GS, il n’y en aura plus que cinq. ces cinq-là sont suivis en ateliers préventifs. ce sont donc des signalements très précoces. mai 2011 © d. r. http://pig http://asso.free.fr

Table des matières de la publication L’école aujourd’hui - n°19 - Mai 2011

Couverture
Pub1
Edito
Sommaire
ACTU
- En bref 3 questions Mario Ramos
- Le billet du médecin Gare à l’intoxication alimentaire !
- Une année avec... Enrayer la violence
- L'école autrement Ludique et pédagogique
DOSSIER - RASED, Avenir et devenir
- Introduction
- Entretien Guy Hervé
- Reportage Renouer avec les apprentissages
- Analyse Le maître E au risque de la co-intervention
- Bloc-notes Penser et traiter la “difficulté” scolaire
PRATIQUES PÉDAGOGIQUES - Les campagnes
- Introduction 3 questions à Martine Picrel
- Progressions cycles 1, 2 et 3
- Outils pour la classe
SÉLECTION
- Nouvelles technologies
- Pédagogie
- Jeunesse cycle 1
- Jeunesse cycles 2 et 3
- Coin thématique
- Choix des correspondants
- Le mot du mois Le monde entier est un théâtre
- Bulletin d’abonnement
PAGES SPECIALES
- LE FICHIER de la Maternelle
- LE FICHIER de l'élémentaire

L’école aujourd’hui - n°19 - Mai 2011

http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/Lea110620_S1T32P8A65
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/Lea110519_V1S82U9A54
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/Lea110418_S2T72U9B44
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/Lea110317_S4T5A2Z9B3
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1102-16
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1101-15
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1012-14
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1011-13
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1010-12
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1009-11
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1006-10
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1005-09
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1004-08
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1003-07
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1002-06
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1001-05
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-0912-04
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-0911-03
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-0910-02
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-0909-01
http://www.nxtbookMEDIA.com