le Rennais, le magazine de l'information municipale - n°365 - 15 juin 2005 - (Page 14)

Société La fin des co « Partir pour grandir un peu », tel était le credo des colos. Mais la formule ne fait plus recette : les colonies de vacances se dépeuplent. Formidable outil d’éducation populaire, elles doivent désormais composer avec le coût croissant des séjours, la culture du risque zéro et la montée de l’individualisme consumériste. O n connaît la chanson. « Les jolies colonies de vacances… Merci papa, merci maman… » Et tous les étés, ils voulaient que ça recommence. À onze ans, Gilbert faisait partie de ceux-là. « On jugeait que j’étais un peu maigrelet et qu’un bon bol d’air pur à la montagne me ferait du bien ». Nous sommes dans les années 1960. Conçues comme des établissements d’hygiène préventive, certaines colonies de vacances demeurent fidèles à l’objectif qu’elles s’étaient fixé au début du siècle, celui de renforcer la santé défaillante des enfants chétifs des familles modestes. Devenues une institution de masse d’éducation et de loisirs, elles s’ouvrent progressivement aux pédagogies nouvelles fondées sur le jeu et l’émancipation des enfants. De ses vacances passées à battre la campagne et à chanter à tue-tête dans les alpages, Gilbert en a gardé un excellent souvenir, en dépit d’une discipline de fer et d’un régime alimentaire particulièrement austère. « A la fois ludiques et pédagogiques, les colos ont confirmé mon goût pour la nature, les grands espaces. On se faisait de nouveaux copains, tout en découvrant le sens des valeurs collectives. C’était l’école de la vie ». Mais les anciens colons, désormais parents, seraient-ils frappés d’amnésie ? Les statistiques parlent d’elles-mêmes : les colos sont en crise. Les ados boudent les colos. En 2002, 1 270 000 mineurs ont fait le choix de partir en “centre de vacances et de loisirs”, l’appellation officielle des colonies de t Bon air e activités : dans sportives 0, on ées 6 les ann lo pour va à la co e une se refair ur santé. Po git ins, il s’a certa re un de prend oids ! peu de p ée all (Borde, v 69) ’Aspe. 19 d vacances. Ils étaient 1 630 000 en 1995, soit une baisse de 22 % en sept ans. Principale destination des enfants et des jeunes en France, la Bretagne n’échappe pas à la règle. Entre 2002 et 2004, le nombre de séjours accueillis dans les quatre départements armoricains a chuté de 20 % 1. Quant au nombre de petits Bretons à avoir quitté leur région, la baisse des effectifs avoisine 30 % sur la même période ! Plus qu’une baisse de régime, une véritable hémorragie démographique. Parallèlement, la durée moyenne des séjours s’effrite elle aussi. Entre 2003 et 2004, celleci a diminué d’une demi-journée en Bretagne. Le temps des interminables colos estivales est définitivement révolu. En Illeet-Vilaine, un séjour classique en centre de 14 Le Rennais n° 365 Juin 2005

Table des matières de la publication le Rennais, le magazine de l'information municipale - n°365 - 15 juin 2005

Couverture
Sommaire
Editorial
Sur le vif - L’ÉVÉNEMENT
 - L’IMAGE
 - SPORT
 - PORTRAIT
Société
L’actualité mairie - Réalisations - Aux petits soins des arbres
  - Réalisations - Axe est-ouest : un site propre pour les bus
 - Au conseil
 - Réflexions
L’actualité quartiers - Tous quartiers
 - Centre
 - Nord-Ouest
 - Ouest
 - Sud-Ouest
 - Nord-Est
 - Sud-Est
Le guide - Ombre ou soleil?
 - Les 40 ans des “cipaux”
 - L’agenda et les coups de coeur
 - Les livres et les Cd

le Rennais, le magazine de l'information municipale - n°365 - 15 juin 2005

http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101215_418
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101115_417
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101015_416
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100915_415
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais/Info-Metropole-191
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100615_414
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100515_413
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100415_412
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100315_411
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100215_410
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100115_409
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091215_408
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091115_407
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091015_406
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090915_405
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-0907_HS
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090615_404
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090515_403
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090415_402
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090315_401
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090215_400
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090115_399
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081215_398
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081115_397
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081015_396
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080915_395
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080615_394
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080515_393
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080415_392
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080215_391
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080115_390
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071215_389
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071115_388
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071015_387
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070915_386
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070615_385
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070515_384
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070415_383
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070315_382
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070215_381
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-061115_380
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-061015_379
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060915_378
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060815_377
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060715_376
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060615_375
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060515_374
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Le-Rennais-060415_373
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060315_372
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060215_371
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060115_370
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-051215_369
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-051115_368
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Le-Rennais-051015_367
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050915_366
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050615_365
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050515_364
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050415_363
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050315_362
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050215_361
http://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050115_360
http://www.nxtbookMEDIA.com