Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - 12

Suite à une fuite d'eau, le béton du plancher de la centrale
de Nogent-sur-Seine (Aube) a été arraché (événement significatif de 2006).

Nous précisons à quelles conditions
les réacteurs pourront continuer
à être exploités.
sur le risque de rupture brutale. Résultat d'un
travail mené entre 2018 et 2020 par huit spécialistes
- quatre en résistance des matériaux et quatre
en thermo-hydraulique - l'expertise de l'IRSN
répond à une demande d'avis de l'ASN dans le
cadre du RP4 900. L' approche pluridisciplinaire est
choisie pour permettre aux spécialistes d'identifier
ensemble les cas les plus pénalisants. Un travail
capital, car la cuve contribue au confinement des
matières radioactives (voir infographie p. 11). La
durée de vie d'un réacteur dépend de sa capacité à
fonctionner en sûreté.

Étudier le risque mécanique

Irremplaçable et surveillée

Une pression atteignant 155 fois la pression
atmosphérique et une température de 300 °C  : la
cuve est exposée à des conditions sévères. Non
remplaçable, elle subit une irradiation neutronique
- fluence - importante, notamment au niveau de
ses parois cylindriques, les viroles de cœur. Cela
induit un vieillissement des matériaux, appelé
fragilisation par l'irradiation.
La cuve est conçue pour éviter un tel risque de
rupture. Les propriétés de l'acier sont surveillées et
son intégrité inspectée lors des visites décennales.
La réunion de trois facteurs augmente le risque
de rupture : un défaut, un matériau fragilisé et un
chargement important (variations de température
ou de pression). La surveillance d'EDF vise à éviter
un tel scénario. Les études de rupture brutale
consistent à supposer la coïncidence de ces trois
Page 12 - Repères N° 47 - novembre 2020

facteurs et à évaluer si la cuve résisterait en pareil cas.
Sur la base des analyses et données de l'industriel,
les experts de l'IRSN effectuent leurs propres
calculs et les comparent à ceux de l'exploitant. Ils
cherchent à identifier des situations non prises
en compte : variations de température atypiques,
phénomènes physiques non considérés jusqu'ici
dans les études de l'énergéticien, etc.

350

points de mesure
sont réalisés
afin d'estimer
la fragilisation
des cuves pour
les seuls essais
de ténacité.

Au cœur de ces réflexions, la résistance de l'acier
des parois.
Pour calculer le risque de rupture, EDF intègre
deux éléments : l'estimation de la fragilisation
due à l'irradiation et les défauts détectés lors des
contrôles de la cuve. Sur le premier point, l'IRSN
juge ses mesures adéquates. Pour évaluer l'aptitude
au service de la cuve pendant dix, voire vingt
ans supplémentaires, il est impératif d'analyser
l'irradiation subie pendant les quarante premières
années. « Des dosimètres sont placés à l'intérieur et la
mesurent », précise Olivier Loiseau.
Résultat  : l'irradiation est en moyenne inférieure à
l'hypothèse initiale de l'exploitant, laquelle prévoyait
une fluence de l'ordre de 5,5.1019 neutrons/cm2 au
bout de quarante ans.
Concernant les défauts, l'expertise est plus nuancée.
Au cours des années 1990, une trentaine sont
repérés sur huit cuves construites avant 1979. La
centrale du Tricastin (Drôme) est concernée. Il
s'agit de « défauts sous revêtement ». Ils sont situés
dans le métal, juste sous cette enveloppe interne
en acier inoxydable. Ils se sont formés pendant la
fabrication, au moment de la pose du revêtement
par soudage.
Si les analyses sont globalement satisfaisantes,
EDF doit vérifier l'absence de nouveau défaut ou
l'absence d'évolution des défauts de fabrication sur
les cuves de chaque réacteur.

© Céline Picot / IRSN

Contrôles du dôme
du bâtiment réacteur numéro 1
de l'unité de la centrale
de Golfech (Tarn-et-Garonne).

© EDF - La mission communication de Golfech

DOSSIER



Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire

Table des matières de la publication Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire

Couverture
Kiosque
Sommaire & Édito
TEMPS FORTS
4ème réexamen de sûreté : Les réacteurs intègrent les leçons de Fukushima
Failles actives : Une base de données pour évaluer l’aléa sismique
FAITS & PERSPECTIVES - Les thèses à l’IRSN : De l’atome à la Lune, la science avance
ZOOM - L’iode cerné
DOSSIER - Vieillissement des centrales : Fonctionner en sûreté après 40 ans
EN PRATIQUE - Sources radioactives : Protection contre la malveillance
INTÉRÊT PUBLIC - Des connaissances à acquérir pour répondre aux citoyens
REPORTAGE - Irradiation industrielle : Stériliser en sûreté
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - Couverture
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - Kiosque
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - Sommaire & Édito
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - 4ème réexamen de sûreté : Les réacteurs intègrent les leçons de Fukushima
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - Failles actives : Une base de données pour évaluer l’aléa sismique
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - FAITS & PERSPECTIVES - Les thèses à l’IRSN : De l’atome à la Lune, la science avance
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - 7
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - 8
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - ZOOM - L’iode cerné
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - DOSSIER - Vieillissement des centrales : Fonctionner en sûreté après 40 ans
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - 11
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - 12
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - 13
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - 14
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - 15
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - 16
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - EN PRATIQUE - Sources radioactives : Protection contre la malveillance
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - 18
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - 19
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - INTÉRÊT PUBLIC - Des connaissances à acquérir pour répondre aux citoyens
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - 21
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - REPORTAGE - Irradiation industrielle : Stériliser en sûreté
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - 23
Repères - N°47 / Novembre 2020 - Le magazine de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - 24
https://www.nxtbook.com/abgcomm/reperes/Reperes49
https://www.nxtbook.com/abgcomm/reperes/Reperes48_English
https://www.nxtbook.com/abgcomm/reperes/Reperes48
https://www.nxtbook.com/abgcomm/reperes/Reperes47
https://www.nxtbook.com/abgcomm/reperes/Reperes46
https://www.nxtbook.com/abgcomm/reperes/Reperes45
https://www.nxtbookmedia.com