Aires Marines Protégées n°39 le marin du 16 novembre 2017 - 2

Changement climatique : les AMP s'impliquent
En mer comme à terre, le changement
climatique bouleverse les écosystèmes
et devient un sujet de mobilisation pour
les gestionnaires d'espaces protégés.
Présente à Bonn, pour la COP 23, auprès
du ministère de la Transition écologique
et solidaire, l'Agence française pour la
biodiversité tente d'anticiper l'évolution
des milieux naturels et de préparer les
actions, avec les gestionnaires.

David Pacaud

En 2014, la commission « aires protégées » du comité
français de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), a créé un groupe de travail
« Aires protégées et changement climatique », avec
le soutien de l'AFB. « Un premier état des lieux sur les
besoins et les attentes des gestionnaires a confirmé
que l'enjeu était particulièrement fort en zone côtière
et en montagne. Ces écosystèmes sont en première
ligne, les conditions y évoluent très vite », explique
Thierry Lefebvre, chargé de programme aires protégées au comité français de l'UICN.
« Les effets des incursions marines dans la partie terrestre des réserves que nous gérons sur le littoral sont
aggravés par la hausse du niveau marin, ce qui nuit
aux espèces patrimoniales de milieux peu salés. Dans
d'autres cas, la montée du niveau de l'eau pourrait
faire disparaître des sites de reposoirs et de reproduction pour les oiseaux de mer, détaille Ségolène
Travichon, chef de service « espaces protégés » à la
Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). Face au
changement climatique, nous ne pouvons nous cantonner à un rôle d'observatoire. Il faut être offensif. »
Afin d'aider les gestionnaires à intégrer la question
climatique, trop peu présente aujourd'hui, dans
la gestion des aires protégées, la LPO et Réserves
naturelles de France ont déposé une demande de
financement européen pour un projet Life qui com-

Face aux incursions marines, un « recul stratégique » de la réserve naturelle nationale de Moëze-Oléron
est envisagé.

mencerait mi-2018. Cofinancé par l'AFB, ce projet se
focaliserait sur cinq sites pilotes, dont un site marin,
la réserve naturelle de Lilleau des Niges, sur l'île de
Ré, géré par la LPO.

Guide technique
Un rapport rédigé par le groupe de travail « Aires
protégées et changement climatique », le Comité
français de l'UICN et l'AFB, pourrait aussi les inspirer. « Ce guide technique à paraître en juin 2018
comprendra une série de fiches passant en revue les
impacts biologiques et écologiques connus de ce
phénomène en milieu marin, pour toutes les régions
marines françaises. Il présentera également des

Atténuer les effets du changement climatique

3 questions à...

Rob Parsons

Quelles sont les conséquences
du changement climatique
sur le milieu marin ?

David Mouillot,
Professeur à l'université
de Montpellier,
Chercheur au MarBec

études de cas d'expériences de gestion dans les AMP
et formulera des recommandations pour intégrer les
changements climatiques dans la stratégie de création et de gestion des aires marines protégées »,
explique Frédéric Quemmerais-Amice, de l'AFB. Les
« solutions fondées sur la nature » y seront notamment mises en avant. « Elles s'appuient sur la résilience des écosystèmes pour mettre en œuvre des
solutions durables afin de s'adapter au changement
climatique », explique Thierry Lefebvre. Planter de la
mangrove pour stabiliser le trait de côte, reboiser les
abords d'une rivière pour préserver les ressources en
eau... « C'est un bon moyen d'assurer la convergence
entre préservation de la biodiversité et lutte contre le
changement climatique et ses effets », estime-t-il.

Les espèces mobiles ont tendance à
suivre leur « optimum climatique »
en se déplaçant vers les pôles et les
eaux profondes. Le réchauffement
de l'eau entraîne aussi une accélération du métabolisme de certaines
espèces. Elles croissent plus vite, se
reproduisent plus tôt, atteignent une
moins grande taille à l'âge adulte...
Cela aura sans doute des conséquences sur l'ensemble de la chaîne
trophique. Mais les effets les plus
dramatiques sont observés sur les

l'aire marine / numéro 39 / novembre 2017

habitats dont la niche climatique est
étroite et qui ne peuvent se déplacer,
tels les coraux tropicaux ou les herbiers. Leur dégradation entraîne une
perte de biodiversité chez les espèces
qui leur sont associées.

génétique y est plus importante, ce
qui facilite l'adaptation des espèces
aux nouvelles conditions du milieu.
Enfin, la forte productivité biologique
qui y règne peut leur permettre de
jouer un rôle de puits de carbone.

Quel rôle les aires marines protégées peuvent-elle jouer ?

Quelles connaissances scientifiques
pourraient aider à optimiser ce rôle ?

Une AMP bien gérée atténue les
effets du changement climatique
en permettant aux populations animales et végétales de se maintenir à
une taille critique, gage de résilience
après un stress, tel un épisode de
blanchissement du corail. La diversité

La connaissance des capacités de
déplacement des espèces est encore
mal maîtrisée. Or c'est ce paramètre
qui permet d'apprécier la connectivité des AMP entre elles, donc
leur capacité à assurer une suite de
refuges accessibles par dispersion.



Table des matières de la publication Aires Marines Protégées n°39 le marin du 16 novembre 2017

Aires Marines Protégées n°39 le marin du 16 novembre 2017 - 1
Aires Marines Protégées n°39 le marin du 16 novembre 2017 - 2
Aires Marines Protégées n°39 le marin du 16 novembre 2017 - 3
Aires Marines Protégées n°39 le marin du 16 novembre 2017 - 4
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/aires-marines-protegees-n56-le-7-juillet-2022
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/banque-populaire-grand-ouest
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB210225
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB201126
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB201008
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB200709
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB200409
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB191010
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB190718
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB190502
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB190314
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB181122
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB180830
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB180726
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB171116
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB171019
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB170608
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB170309
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP161103
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP160923
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP160624
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP160318
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP151127
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP151030
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP150703
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP150522
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP150220
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP141024
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP140627
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP140425
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP131129
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP130927
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP130628
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP130329
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP121207
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP121005
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP120706
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP120420
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP111216
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP111021
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP110729
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP110506
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP101203
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP100903
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP100604
https://www.nxtbookmedia.com