Aires Marines Protégées n°40 le marin du 26 juillet 2018 - 2

Natura 2000 en mer : une ambition de taille

En 2017, la France comptait 41 683 km² de surface
marine en réseau Natura 2000. En 2018, le réseau,
complété de huit nouveaux sites marins, compte
désormais 215 zones couvrant 123 540 km².
Cette extension permet de mieux prendre en compte
certaines espèces de mammifères comme le marsouin commun, le grand dauphin, ou des espèces
d'oiseaux tels le pétrel, le puffin ou la sterne.
« L'extension du réseau Natura 2000 au large, c'est
l'opportunité d'améliorer la cohérence et la suffisance
du réseau dans de nouvelles zones qui vont au-delà
des douze milles nautiques. Cette nouvelle extension
fait du réseau Natura 2000 français l'un des plus
étendus en Europe, et marque la responsabilité particulière de la France en mer de par la densité spatiale
de ces écosystèmes », note Sophie-Dorothée Duron,
adjointe au sous-directeur de la protection et de la
restauration des écosystèmes littoraux et marins au
ministère de la Transition écologique et solidaire.
« L'amélioration des connaissances du milieu marin
permettra de consolider le réseau Natura 2000 dans
le futur ».

France et pays tiers
La désignation des sites va désormais permettre
d'y déployer des actions de conservation précises.
La pêche professionnelle mais aussi les activités de
pose de câbles sous-marins, d'extraction de granulats ou de transport maritime, pourront être régulées tout comme les activités de loisir.
« L'objectif à atteindre est double, détaille Anne

Xavier Rufray / Biotope

Avec l'extension de Natura 2000 au large,
la France a fait un bond de géant dans la
préservation de la biodiversité en mer.

Puffin cendré (Calonectris diomedea) en vol dans la zone Natura 2000 des Blancs sableux de l'Espiguette.

Nicolas, cheffe du service protection et usages du
milieu marin à l'Agence française pour la biodiversité. Il faut à la fois atteindre l'objectif de conservation des espèces et des habitats d'intérêt communautaire et considérer la viabilité de l'activité
économique ».
Dans le cas de la pêche professionnelle, il faut
que ces mesures s'appliquent aux navires français
comme à ceux des pays tiers pour qu'elles soient
véritablement efficaces. « Nous sommes dans le
champ de compétences de la politique commune de
pêches (PCP). Pour réguler les activités économiques

d'autres pays européens, il faut passer par une
réglementation européenne ».
Des mesures de gestion seront décidées lors de comités de pilotage locaux rassemblant l'ensemble des
acteurs socio-économiques concernés. Chacune de
ces zones bénéficiera donc de prescriptions ciblées à
mettre en place. « C'est une phase de travail et de
dialogue qui va durer plusieurs années, estime Anne
Nicolas. Nous cherchons avant tout à bien dimensionner les mesures à prendre au regard des objectifs de
préservation ». L'Agence française pour la biodiversité
est pressentie pour devenir gestionnaire de ces sites.

Pour les récifs profonds, c'est une grande avancée

DR

3 questions à...

Thibaut de Bettignies
Unité mixte de service
Patrimoine Naturel
(AFB-CNRS-MNHN)

Quelles sont les avancées pour la
préservation du milieu naturel ?
Nous avons augmenté la surface
de protection marine de 175 %. Aujourd'hui, il y a une meilleure prise
en compte de l'aire de répartition
des grands mammifères et oiseaux
marins. Le réseau couvre désormais
plus de 20 % de leur population
totale pour la plupart des espèces
considérées. Pour les récifs profonds, c'est une grande avancée. Ce
sont des systèmes très particuliers,
comme les coraux froids, qui ont
une croissance très lente, et qui
n'étaient jusque-là pas protégés.

Pour les récifs, il faut une interdiction des perturbations physiques
au fond, dans l'intégralité de la
zone, pour laisser au milieu le
temps de se remettre en bon état
et permettre son maintien. Pour les
oiseaux et les mammifères marins,
le suivi doit continuer pour mieux
prendre en compte la variabilité et
la distribution de ces espèces. Et
puis il faut commencer à travailler
sur l'impact des prises accessoires
grâce à des campagnes d'embarquement, pour connaître l'étendue
de la pression sur les différentes
espèces.

Quelles sont aujourd'hui les priorités
dans la gestion de ce réseau ?

Existe-t-il aujourd'hui des lacunes
à combler dans le réseau au large ?

l'aire marine / numéro 40 / juillet 2018

Pour les oiseaux, il y a quelques
lacunes dans la Manche Est, notamment en hiver. En Méditerranée,
des discussions sont en cours pour
aboutir à des propositions de protection dans le golfe du Lion. Pour
les mammifères marins, certains
manques persistent encore, sur la
Manche Est et en Méditerranée,
et une insuffisance en général de
prise en compte du talus continental
qui est une zone fonctionnelle très
importantes pour les mammifères.
En ce qui concerne les récifs, le choix
a été fait de s'arrêter à une profondeur de 1 000 - 1 500 mètres. Or, il
aurait été préférable de prendre en
compte l'entité des canyons et aller
jusqu'à la plaine abyssale.



Table des matières de la publication Aires Marines Protégées n°40 le marin du 26 juillet 2018

Aires Marines Protégées n°40 le marin du 26 juillet 2018 - 1
Aires Marines Protégées n°40 le marin du 26 juillet 2018 - 2
Aires Marines Protégées n°40 le marin du 26 juillet 2018 - 3
Aires Marines Protégées n°40 le marin du 26 juillet 2018 - 4
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/aires-marines-protegees-n56-le-7-juillet-2022
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/banque-populaire-grand-ouest
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB210225
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB201126
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB201008
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB200709
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB200409
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB191010
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB190718
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB190502
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB190314
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB181122
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB180830
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB180726
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB171116
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB171019
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB170608
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB170309
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP161103
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP160923
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP160624
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP160318
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP151127
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP151030
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP150703
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP150522
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP150220
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP141024
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP140627
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP140425
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP131129
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP130927
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP130628
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP130329
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP121207
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP121005
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP120706
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP120420
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP111216
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP111021
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP110729
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP110506
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP101203
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP100903
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP100604
https://www.nxtbookmedia.com