Aires Marines Protégées n°12 le marin du 6 mai 2011 - (Page 1)

e m a r in e L’ air Carnet de bord /mai 2011 / numéro 12 Paysage sous-marins : nouvelle notion Olivier Laroussinie directeur de l’Agence des aires marines protégées nc ed es D u 29 au 31 mars dernier, l’Agence des aires marines protégées a organisé, à Océanopolis, un séminaire scientifique et technique sur le sujet. aire es s marines protégé “ Une empathie collective pour les fonds marins La Convention européenne du paysage, adoptée le 20 octobre 2000 à Florence, en Italie, et entrée en vigueur en juillet 2006, en France, offre un cadre de débats permettant de promouvoir la protection, la gestion et l’aménagement des paysages européens, dans toutes ses dimensions. Il importe, aux termes de la Convention, d’identifier et de qualifier les paysages. Aussi est-il essentiel de s’intéresser à cette notion de paysage sous-marin : les enjeux philosophiques et scientifiques sont extrêmement importants notamment parce que ce concept de paysage sous-marin va permettre de croiser des champs disciplinaires différents, d’interpeller des concepts admis (écosystème, habitat, biocénose, biotope, faciès, peuplement) et offrir de nouvelles pistes de réflexions en lien avec de nouveaux courants de pensée et objets de recherches. Au confluent de la matérialité et de l’immatérialité, de la nature et de la culture, cet objet favorise une lecture pluri dimensionnelle d’un espace marin qui se doit d’être correctement géré et protégé. Cette mise en paysage et cette territorialisation peuvent probablement participer de cette obligation de protection de la biodiversité et des écosystèmes tout comme elles participeront au développement d’une empathie collective pour la mer et les fonds marins. ” © Daniel Blin le réseau Polynesia Mana, qui couvre 15 îles du Pacifique tropical sud, consiste par exemple à suivre le récif corallien (peuplement récifal et poissons), en s’appuyant notamment sur des prises de vue photographiques à partir d’un positionnement fixe et selon des paramètres constants (largeur du cadre, profondeur de champ…). « Ce type d’expérience est très intéressant, et pourrait donner lieu à d’autres initiatives du type « observatoire photographique du milieu sous-marin », en métropole et en outreCette photo de laminaires, prise en Bretagne nord, mer », commente Olipar Daniel Blin, a remporté le prix du concours national de photogra- vier Musard, chargé phie sur les « paysages sous-marins de métropole et d’Outre-mer ». de mission à l’Agence des aires marines protégées. « Nous souhaitions initier une réflexion sur ce À l’occasion de ce séminaire, les résultats thème, explique Olivier Laroussinie, directeur du concours national de photographie sousde l’Agence des aires marines protégées, car, marine lancé cet automne par l’Agence des en tant qu’agence publique en charge de la proaires marines protégées, en partenariat avec tection du milieu marin, nous sommes constamla Fédération française d’études et de sports ment confrontés à la difficulté de rendre persous marins, ont été dévoilés. « La session ceptible un milieu auquel personne, ou presque, consacrée à la présentation des photographies n’a d’accès visuel. » Selon la Convention lauréates a été mise à profit, pour discuter européenne du paysage, le terme « payde ce que les clichés fournis par les parsage » désigne en effet « une partie ticipants nous disent sur ce qu’est un de territoire, tel que perçu par les po- Représenter paysage sous-marin, pour les plonpulations, dont le caractère résulte geurs photographes. », reprend Olila mer de l’action de facteurs naturels et/ vier Musard. ou humains et de leurs relations entre Il s’agissait aussi de mieux appréeux. » Mais qu’est-ce qu’un paysage soushender l’apport d’une approche « paymarin, dès lors que, sous la surface, le regard sagère » pour une meilleure protection du est limité par la turbidité et le manque de lumilieu marin. « L’écologie du paysage est une mière, et la vue déformée par la masse d’eau science pensée pour le milieu terrestre, dont on elle-même ? La question a permis de poser le est en train d’évaluer la pertinence des outils en débat pendant ces trois jours d’échange. milieu marin, explique Éric Feunteun, profesÀ défaut de pouvoir être « embrassé du reseur au Muséum national d’histoire naturelle, gard », le « paysage sous-marin » peut-être directeur de la station marine du Muséum à représenté. Une partie du séminaire a donc Dinard et président du Conseil scientifique porté sur les moyens de cette représende l’Agence. Elle s’intéresse à la manière dont tation : de la bande dessinée à la maquette le paysage est structuré, selon ses différentes en 3 dimensions, et sur les méthodes d’accomposantes (fond, espèces…) mais aussi selon quisition d’informations sur le paysage, du l’impact de l’homme. L’idée est donc de mieux sondeur multifaisceaux à la télédétection appréhender l’empreinte humaine sur l’environhaute résolution par satellite, en passant nement marin pour, finalement, mieux la contrôpar la photographie numérique. Né en 1992, ler. » e urv © J.Go ge s/A

Table des matières de la publication Aires Marines Protégées n°12 le marin du 6 mai 2011

Aires Marines Protégées n°12 le marin du 6 mai 2011

Aires Marines Protégées n°12 le marin du 6 mai 2011 - (Page 1)
Aires Marines Protégées n°12 le marin du 6 mai 2011 - (Page 2)
Aires Marines Protégées n°12 le marin du 6 mai 2011 - (Page 3)
Aires Marines Protégées n°12 le marin du 6 mai 2011 - (Page 4)
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB210225
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB201126
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB201008
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB200709
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB200409
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB191010
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB190718
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB190502
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB190314
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB181122
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB180830
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB180726
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB171116
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB171019
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB170608
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB170309
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP161103
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP160923
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP160624
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP160318
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP151127
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP151030
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP150703
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP150522
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP150220
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP141024
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP140627
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP140425
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP131129
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP130927
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP130628
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP130329
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP121207
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP121005
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP120706
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP120420
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP111216
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP111021
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP110729
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP110506
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP101203
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP100903
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP100604
https://www.nxtbookmedia.com