Aires Marines Protégées n°25 le marin du 27 juin 2014 - (Page 1)

re marine L' ai Carnet de bord /juin 2014/ numéro 25 DOSSIER La biodiversité marine est vitale L es mers et les océans hébergent une biodiversité extraordinaire. Une forte mobilisation est plus que jamais requise pour la protéger, en se focalisant sur les zones à plus forts enjeux. Olivier Laroussinie rvè J. Gou Directeur de l'Agence des aires marines protégées s/ e Ag aire s s marines protégée " Les Français attendent plus de protection " Madame Royal s'est rendue sur le bassin d'Arcachon à la rencontre des acteurs de la mer, à l'occasion de la Journée mondiale des océans, le 8 juin dernier. Elle a redonné un élan à la protection du milieu marin en créant le Parc naturel marin du bassin d'Arcachon et en mettant à l'étude un projet de parc en Corse. Selon un sondage commandité par l'Agence, les Français sont soucieux de l'état de la mer, intéressés par la biodiversité marine et par des usages de loisirs et de détente, même s'ils n'ignorent pas le potentiel économique des océans. Selon eux, l'état de santé de la mer est mauvais. Ils attendent plus de protection de l'environnement marin de la part des pouvoirs publics et à 87% pensent qu'il faut créer de nouvelles aires marines protégées (AMP). La stratégie pour la création et la gestion des AMP est ambitieuse et a besoin de cette dynamique citoyenne. Depuis 2007, l'Agence des aires marines protégées en est la cheville ouvrière, dans un esprit de concertation, de valorisation des territoires et d'engagement au profit du milieu marin et de ses usagers. Intégrée dans la future Agence française pour la biodiversité, notre Agence contribuera, par son savoir faire et par des moyens humains et financiers, aux politiques de protection du milieu marin. La création de l'Agence de la biodiversité illustre les responsabilités de la France en tant que deuxième nation maritime. J. Wickel / Lagonia nc ed es Les gorgones sont un habitat refuge pour de nombreux poissons. Ici, le lagon de Mayotte. par les aménagements, ainsi que la dissémi« La vie est née dans les océans, rappelle nation d'espèces invasives. Gilles Boeuf, président du Muséum natio« En Guadeloupe, le poisson-lion, espèce échapnal d'Histoire naturelle, et pendant 90 % du pée d'un aquarium de Floride, pose de graves temps d'existence de la planète, elle n'existait problèmes dans les écosystèmes coralliens, que là. » C'est donc dans l'océan, et pas sur constate Ferdy Louisy, vice-président de la terre ferme, que l'on trouve le plus grand l'Agence des aires marines protégées. Ce pronombre de groupes vivants. Cependant, blème devrait être une priorité nationale, mais il chacun de ces groupes y est relativement ne fait encore l'objet d'aucune mesure forte. C'est peu diversifié, ce qui explique que le nombre symptomatique du peu de moyens alloués à la d'espèces marines n'excèderait pas 15 % préservation de la biodiversité en outre-mer. » de celles de la planète. « L'océan étant peu Deuxième puissance maritime mon"compartimenté", hormis sur les rivages diale, la France concentre en outreet côtes, il contraint moins les espèces Gage mer 97 % de ses espaces maritimes à évoluer pour produire de nouvelles de et 80% de sa diversité spécifique, formes de vie », explique-t-il. Autre fait remarquable, la capacité des productivité terrestre et marine. « Or seuls 10 % du budget alloué par l'Etat pour protéécosystèmes à produire de la bioger la biodiversité bénéficie aux territoires masse. « La productivité du phytoplancultra-marins », déplore Ferdy Louisy. ton seul peut dépasser 50 % de celle de la pla« Bien sûr, reprend-il, il y a des avancées : nète », s'enthousiasme Gilles Boeuf. ces dernières années, de nombreuses aires Mais ces richesses sont confrontées à marines protégées ont ainsi été créées en plusieurs grandes menaces. « Outre les prooutre-mer. Mais les écosystèmes doivent égablèmes globaux comme l'acidification des lement être bien gérés à l'extérieur de leur océans, dû au CO2 émis surtout par l'Homme périmètre, dans le respect des enjeux éconodans l'atmosphère, et le réchauffement climiques, sociaux et culturels. » « Rappelons que matique, également en grande partie lié à les écosystèmes sont plus productifs quand nos activités, l'une d'elles est la surpêche, releur biodiversité est élevée, qu'ils résistent prend Gilles Boeuf. On n'a jamais mis autant mieux aux changements et aux stress, et que de moyens pour capturer les poissons et on la biodiversité est indispensable à la survie de n'en prend pas plus qu'auparavant. De plus, les l'humanité, via la fourniture de ressources aliprises sont de plus en plus petites. » Autres mentaires ou celle de médicaments », conclut enjeux importants : la pollution du littoral Gilles Boeuf. et la destruction des écosystèmes côtiers fff

Table des matières de la publication Aires Marines Protégées n°25 le marin du 27 juin 2014

Aires Marines Protégées n°25 le marin du 27 juin 2014

Aires Marines Protégées n°25 le marin du 27 juin 2014 - (Page 1)
Aires Marines Protégées n°25 le marin du 27 juin 2014 - (Page 2)
Aires Marines Protégées n°25 le marin du 27 juin 2014 - (Page 3)
Aires Marines Protégées n°25 le marin du 27 juin 2014 - (Page 4)
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB210225
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB201126
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB201008
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB200709
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/OFB200409
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB191010
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB190718
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB190502
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB190314
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB181122
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB180830
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB180726
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB171116
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB171019
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB170608
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AFB170309
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP161103
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP160923
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP160624
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP160318
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP151127
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP151030
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP150703
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP150522
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP150220
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP141024
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP140627
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP140425
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP131129
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP130927
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP130628
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP130329
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP121207
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP121005
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP120706
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP120420
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP111216
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP111021
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP110729
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP110506
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP101203
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP100903
https://www.nxtbook.com/lemarin/AMPLeMarin/AMP100604
https://www.nxtbookmedia.com