Cultures marines n°268 - (Page 12)

Actualité international f Japon : les pêcheurs L’aquaculture marocaine s’ouvre aux investisseurs font barrage contre Tepco La compagnie japonaise Tokyo Electric Power ( Tepco) ne sait que faire de dizaines de milliers de tonnes d’eau à différents degrés de radioactivité et stockées aujourd’hui dans des réservoirs terrestres. La société a imaginé récupérer de l’eau de pluie ou de l’eau douce, la mélanger à son eau radioactive et rejeter le tout en mer. Tepco assure que la radioactivité ne serait pas supérieure à celle des rivières environnantes qui finissent dans l’océan. Mais les pêcheurs de la région de Fukushima, craignant une contamination environnementale, sont très circonspects. Pour tant une nouvelle fuite d’eau a été découverte début juin dans l’une des citernes en acier récemment installées et utilisées à la place de réservoirs de stockage d’eau souterrains qui ne sont pas assez étanches. Tepco va devoir rapidement trouver une solution… En visite fin mai sur les bords de la lagune de Thau, la directrice de l’Agence nationale de développement de l’aquaculture du Maroc (Anda) l’a souligné : dans le cadre du plan Haliotis 2020 (1), des « appels à manifestations d’intérêt ont été lancés, ouverts aux investisseurs étrangers ». L’agence a listé 20 sites jugés favorables pour l’aquaculture, répartis entre Atlantique et Méditerranée. Des sites côtiers souvent très convoités par les opérateurs touristiques. « L’encadrement juri- dique qui est en train d’être étudié par l’État, évitera la spéculation », pointe Majida Maarouf. La délégation de l’Anda accompagnée par le bureau d’études Odyssée dévelppement, a rencontré quatre entreprises locales, des représentants des conchyliculteurs et des pêcheurs, ainsi que l’Ifremer et son réseau de surveillance de la qualité de l’eau. L’expérience de Thau pourrait servir la lagune de Nador estime Majida Maarouf. « Nous consi- f Une troisième ferme aquacole en Algérie f Île Maurice : le gouvernement veut doper l’aquaculture Le gouvernement mauricien a lancé un appel à manifestations d’intérêt, en collaboration avec le bureau des investissements et le centre de recherche mauricien, pour développer l’aquaculture. Aujourd’hui l’île produit environ 29 000 tonnes de poisson d’aquaculture et l’objectif est d’arriver à terme à 39 000 tonnes, selon le quotidien local Le Matinal. Pour cela, 22 sites dignes d’intérêts ont été identifiés et le gouvernement a par exemple revu à la baisse les frais de concession imposables aux investisseurs. 12 Hélène SCHEFFER Hélène Scheffer La ferme aquacole marine Aquasole, installée à Sbeaat pas loin d’Oran, au nord-ouest de l’Algérie, vient de réaliser sa première production : 250 tonnes de daurades et de loups de mer selon le quotidien El Watan. Elle a ouvert ses portes en mai 2012 et prévoir à terme une production annuelle de 1 000 tonnes. C’est la troisième ferme de ce type qui vient d’entrer en production dans ce pays. dérons Thau comme une success-story, notamment dans la gestion des différentes activités : industrie, urbanisme, conchyliculture et tourisme. Il y a ici une pluralité d’intervenants qui assurent la durabilité de l’activité. L’écloserie de poissons nous a aussi intéressés, car le Maroc ne veut plus rester dépendant de l’importation des intrants. » Le pays espère ouvrir aussi de nouvelles négociations afin de faciliter l’exportation de ses produits issus de l’aquaculture. « Nous suivons les mêmes normes et classements sanitaires que la France, souligne la directrice. Nous ne comprenons pas pourquoi nos coquillages ne peuvent pas être retrempés en Europe. » En attendant, l’État chérifien regarde du côté du marché asiatique. Des relations sont à l’œuvre avec le Japon, notamment avec l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica). Celle-ci intervient déjà dans les formations en transformation de l’Institut supérieur des pêches maritimes d’Agadir. La directrice de l’Agence marocaine pour l’aquaculture avec une partie de la délégation devant l’Ifremer à Sète. (1) Haliotis 2020 fixe l’objectif de 200 000 tonnes de produits l’aquaculture en 2020, dont 50 % en coquillages. La production actuelle est estimée à 500 tonnes (« Cultures marines » n° 260 et 264). Réforme de la PCP : un accord trouvé Le Parlement européen, le conseil des ministres de la Pêche et la Commission ont trouvé un accord, le jeudi 30 mai à 3 h 30 du matin, sur le règlement de base de la réforme de la politique commune de la pêche devant entrer en vigueur en 2014. En matière de pêche, les débats étaient tendus : fin des rejets, niveaux de capture, critères d’attribution des quotas, quotas individuels transférables… En ce qui concerne l’aquaculture, les esprits étaient beaucoup plus apaisés, les représentants professionnels étant satisfaits par le texte proposé. « On a quelque chose qui nous convient, a indiqué Goulven Brest, l’ancien président du Comité national de la conchyliculture. Cultures MARINES n°268 - juillet-août 2013 Globalement, tout le travail réalisé en amont avec la Commission européenne a été adopté par le Parlement qui a même été plus loin que ce que l’on demandait avec des propositions nouvelles. » Selon Goulven Brest, les enjeux pour les cultures marines portent davantage sur les fonds européens, qui seront au nombre de quatre : fonds européen de développement régional (Feder), fonds européen agricole pour le développement rural (Feader), fonds social européen (FSE) et fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (Feamp). Jusqu’ici, l’éligibilité à ces fonds était assez cloisonnée. À l’avenir, un même projet pourra solliciter plusieurs fonds. Ainsi, le Feder, le Feader et le FSE porteront probablement plus de dossiers conchylicoles qu’avant mais il faudra aussi partager le Feamp avec d’autres acteurs. « Nous devrons être vigilants sur l’utilisation de ces fonds », prévient Goulven Brest. Le Feamp est un des trois piliers de la réforme de la politique commune de la pêche avec le règlement de base et l’organisation commune des marchés. Les députés ont finalisé les amendements de compromis le 6 juin et le vote devant la commission pêche du Parlement est prévu pour le 10 juillet. Marion LARRONDE-LARRETCHE

Table des matières de la publication Cultures marines n°268

Cultures marines n°268

Cultures marines n°268 - (Page 1)
Cultures marines n°268 - (Page 2)
Cultures marines n°268 - (Page 3)
Cultures marines n°268 - (Page 4)
Cultures marines n°268 - (Page 5)
Cultures marines n°268 - (Page 6)
Cultures marines n°268 - (Page 7)
Cultures marines n°268 - (Page 8)
Cultures marines n°268 - (Page 9)
Cultures marines n°268 - (Page 10)
Cultures marines n°268 - (Page 11)
Cultures marines n°268 - (Page 12)
Cultures marines n°268 - (Page 13)
Cultures marines n°268 - (Page 14)
Cultures marines n°268 - (Page 15)
Cultures marines n°268 - (Page 16)
Cultures marines n°268 - (Page 17)
Cultures marines n°268 - (Page 18)
Cultures marines n°268 - (Page 19)
Cultures marines n°268 - (Page 20)
Cultures marines n°268 - (Page 21)
Cultures marines n°268 - (Page 22)
Cultures marines n°268 - (Page 23)
Cultures marines n°268 - (Page 24)
Cultures marines n°268 - (Page 25)
Cultures marines n°268 - (Page 26)
Cultures marines n°268 - (Page 27)
Cultures marines n°268 - (Page 28)
Cultures marines n°268 - (Page 29)
Cultures marines n°268 - (Page 30)
Cultures marines n°268 - (Page 31)
Cultures marines n°268 - (Page 32)
Cultures marines n°268 - (Page 33)
Cultures marines n°268 - (Page 34)
Cultures marines n°268 - (Page 35)
Cultures marines n°268 - (Page 36)
Cultures marines n°268 - (Page 37)
Cultures marines n°268 - (Page 38)
Cultures marines n°268 - (Page 39)
Cultures marines n°268 - (Page 40)
Cultures marines n°268 - (Page 41)
Cultures marines n°268 - (Page 42)
Cultures marines n°268 - (Page 43)
Cultures marines n°268 - (Page 44)
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM342_ouv
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM342
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM341_feuilleteur
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM341
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM340
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM339
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM338
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/Cultures_demo_banniere
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM337
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM336
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM335
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM325-ouv
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM334
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM333
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM332
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM331
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM330
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/PDM195_specoquillages
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM329
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM328
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM327
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM326
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM325
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM324
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM323
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM322
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM321
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM320
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM319Feuilleteur
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/editionPDM185_speccoquillages
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM319
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM318
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM317
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM316
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM315
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM314
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM313
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM312
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/311
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM310
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM309
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM308
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM307
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM306
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM305
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM304
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM303
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM302
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM301
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM300
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM299
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM298
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM297
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM296
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM295
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM294
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM293
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM292
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM291
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM290
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM289
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM288
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM287
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM286
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM285
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM284
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM283
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM282
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM281
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM280
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM279
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM278
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM277
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM276
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM275
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM274
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM273
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM272
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM271
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM270
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM269
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM268
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM267
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM266
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM265
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM264
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM263
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM262
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM261
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM260
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM259
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM258
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM257
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM256
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM255
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM254
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM253
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM252
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM251
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM250
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM249
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM248
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM247
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM246
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM245
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM244
https://www.nxtbook.com/lemarin/Culturesmarines/CM243
https://www.nxtbookmedia.com