Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 10

A ct u al i t é

bâtonniers » dans ce mariage à trois car « chacun arrive à
faire passer beaucoup de ses positions ». Sur la réforme
de la spécialisation des juridictions, par exemple, ce sont
les arguments développés par la Conférence qui ont été
portés par les 3 institutions. Le barreau de Paris a-t-il
parfois eu le sentiment de perdre du terrain en termes
d'influence ? « Non, à aucun moment », témoigne MarieAimée Peyron, car «  non seulement chaque institution
peut porter les sujets qui lui tiennent à cœur mais elle
peut le faire avec le soutien des deux autres ». Ainsi, « les
dispositions que nous avons obtenues du gouvernement
concernant le Hard Brexit sont basées sur des arguments
développés par le barreau de Paris mais elles ont été portées par les trois institutions ».
Éviter le pire, limiter la casse. Cette nouvelle approche
unitaire a-t-elle porté ses fruits auprès des cabinets
ministériels et des parlementaires ? « C'est un bilan que
je qualifie de réussi même si cela n'a pas toujours porté
ses fruits, notamment lorsqu'il y avait un désaccord politique avec le gouvernement comme sur la réforme des
retraites », résume Marie-Aimée Peyron. « Sur le projet
de loi de programmation pour la justice, nous n'avons pas
obtenu tout ce que nous voulions mais nous avons été
entendus sur une partie de nos demandes par le gouvernement et les parlementaires, et sur une autre partie par
le Conseil constitutionnel ». Ce dernier n'a d'ailleurs reçu
qu'un seul mémoire déposé par le Conseil national des
barreaux, alors qu'il était fréquent que chacune des institutions dépose son propre mémoire pour présenter ses
arguments. « Nous avons eu un résultat en creux dans la
mesure où nous avons évité le pire sur de nombreux dossiers », estime Jérôme Gavaudan. « Nous avons vécu des
temps difficiles liés à l'arrivée de la nouvelle majorité politique et nous n'avons pas obtenu de grandes victoires en
termes de résultat net à court ou moyen terme, mais nous
nous sommes battus ensemble pour faire avancer les
valeurs et les intérêts de la profession sur de très nombreux sujets. C'est le cas, par exemple, pour la réforme
des spécialisations des juridictions que nous n'avons pas
pu empêcher mais dont nous avons réussi à limiter les
effets négatifs, ou pour la force exécutoire de l'acte d'avocat, que nous n'avons pas encore réussi à obtenir mais qui
fait désormais partie des sujets dont on parle [c'est une
des propositions de la mission Perben, ndlr]. » Et dernièrement, face aux répercussions de la crise sanitaire, « notre
unité et notre mobilisation pour défendre les intérêts des
avocats nous ont permis d'obtenir un certain nombre de
choses », souligne Christiane Féral-Schuhl.
Moins de critique systématique. Que pensent les avocats
de cette nouvelle impulsion plus unitaire donnée par leurs
institutions  ? «  Un avocat très content des institutions
de la profession, c'est assez rare... », plaisante Jérôme
Gavaudan, « ils ont plutôt tendance à dire : mais que fait
l'ordre ? que fait le CNB ? ». Cependant, aujourd'hui, « il y
a beaucoup moins cette critique systématique des institutions » parce que « les avocats estiment que, globalement,
les institutions font le boulot ». De son côté, la Fédération
nationale des unions des jeunes avocats (FNUJA) estime
que si cette unité « est une avancée que l'on peut saluer
parce qu'elle permet d'éviter la cacophonie », ce n'est pas

10

G A Z E T T E D U PA L A I S - m a r d i 6 o c to b r e 2 0 2 0 - N O 3 4

une fin en soi  : «  nous pensons que le CNB - avec son
assemblée générale et ses deux collèges ordinal et syndical - est la seule institution légitime à représenter toute la
profession et à parler en son nom », explique la présidente
de la fédération, Catheline Modat.

" 

Cette mandature a redonné
confiance aux avocats dans la force
de leurs institutions

"

Une unité qui reste fragile. Même si l'arrivée d'Hélène
Fontaine à la présidence de la Conférence des bâtonniers
et d'Olivier Cousi à la tête du barreau de Paris n'a pas
changé la donne en la matière, on peut s'interroger sur la
pérennité de cette démarche unitaire à l'heure où le chef
d'orchestre s'apprêter à transmettre non pas son bâton
mais sa baguette. « Cela a très bien fonctionné au cours
des 3 dernières années et le mérite en revient à Christiane
Féral-Schuhl et à ceux qui étaient à ses côtés, mais c'est un
dispositif d'une totale fragilité », estime Thierry Wickers,
président du Conseil national des barreaux de 2009 à 2011,
mandature au cours de laquelle a été instaurée la viceprésidence de droit du bâtonnier de Paris et du président
de la Conférence des bâtonniers. « Il y a des périodes où
cela fonctionne et d'autres où cela ne fonctionne pas. Cela
dépend de la volonté conjointe des trois personnes à la
tête des institutions de jouer l'unité et de coopérer, et de
leurs programmes respectifs. Et cela dépend également
des circonstances extérieures de danger car l'unité est
plus facile à obtenir dans la tempête - tout le monde reste
dans le bateau et rame. » Comment faire pour assurer la
pérennité de cette démarche unitaire ? « Sur le plan institutionnel, il faudrait inventer un dispositif qui contraindrait
à la coopération, mais c'est compliqué. Je pense que la
meilleure façon de faire un pas de plus dans ce sens reste
de pousser les institutions à construire et présenter un
programme comportant des objectifs communs. »
Un enjeu des prochaines élections. Le 24  novembre
prochain, tous les avocats seront appelés à élire les
80 membres du CNB pour la mandature 2021-2023. Ce
large renouvellement de l'équipe en place pourrait-il casser la dynamique actuelle ? « Cette unité est fragile, oui,
mais je pense que cette mandature a redonné confiance
aux avocats dans la force de leurs institutions et que
l'acquis est suffisamment fort pour perdurer », répond
Christiane Féral-Schuhl. « Je pense que l'expérience de
cette mandature va contribuer à pérenniser cette démarche parce que ceux qui l'ont vécue souhaitent que
cela continue », pointe Marie-Aimée Peyron. Candidat à la
présidence du CNB, avec le soutien de la Conférence des
bâtonniers, Jérôme Gavaudan se pose d'ailleurs comme
le « candidat de l'unité ». « Cela fait partie de mon programme », « je veux être ce chef d'orchestre », assure-t-il.
Même s'il sait que seul, il ne pourra rien faire, car « la
partition, c'est tout l'orchestre qui la joue », ajoute-t-il.



Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020

Table des matières de la publication Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020

Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 1
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 2
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 3
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 4
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 5
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 6
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 7
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 8
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 9
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 10
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 11
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 12
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 13
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 14
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 15
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 16
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 17
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 18
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 19
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 20
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 21
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 22
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 23
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 24
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 25
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 26
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 27
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 28
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 29
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 30
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 31
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 32
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 33
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 34
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 35
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 36
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 37
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 38
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 39
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 40
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 41
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 42
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 43
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 44
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 45
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 46
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 47
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 48
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 49
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 50
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 51
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 52
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 53
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 54
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 55
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 56
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 57
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 58
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 59
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 60
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 61
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 62
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 63
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 64
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 65
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 66
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 67
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 68
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 69
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 70
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 71
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 72
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 73
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 74
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 75
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 76
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 77
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 78
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 79
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 80
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 81
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 82
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 83
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 84
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 85
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 86
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 87
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 88
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 89
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 90
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 91
Revue - Gazette du Palais - N°34 du 06 octobre 2020 - 92
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/GPL-2023-06-27-hors_serie_3
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/GPL-2022-06-28-hors_serie_02
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/GPL-2021-09-15-hors_serie_2
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/GPL-2020-10-04-N34
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/GPL-2018-05-18-hors_serie
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/GPL-2018-04-24-hors_serie1
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/Gazette_90-2015
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/CS_271-2015
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/GPL_2014-09-13-256
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/GPL_2014-09-11-254
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/GPL_2014-09-09-252
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/GP-240-2014-Droit-et-commerce
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/Gazette_186
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/GPL_2014-04-01-091_CDF-web
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/CahiersSociaux-no251
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/GPS89_Etats-generaux-du-droit-de-la-famille
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/GazetteDuPalais_EtatsGenerauxDuDommageCorporel
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/gazette84
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/GazetteduPalais_DroitetCommerce_2011
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/Gazette_du_palais_etats_generaux_du_droit_de_la_famille
https://www.nxtbook.com/lextenso-editions/Gazette/Gazettedupalais_Droitetcommerce
https://www.nxtbookmedia.com