Landscapes - Spring 2020 - 52

FOCUS

2

Dans tous les cas, est-il même possible de
ressentir un esprit du lieu sacré dans des
conditions remplies de monde? Qu'en est-il
de l'esprit sacré quand le site comporte
dorénavant des files d'attente, des flashs
de caméras, des conversations bruyantes,
des selfies etc.?
Je cite des exemples précis, mais la
perte du spirituel ou du mythique peutêtre ressenti partout. À titre d'exemple,
imaginons que l'on se retrouve par hasard
devant une chute d'eau impressionnante
lors d'une randonnée en nature.
Premièrement, avant même d'arriver à la
chute, on remarquerait progressivement
le bruit. Motivé par la curiosité, on s'y
en approcherait tranquillement à la
recherche d'un point de vue sécuritaire.
Chacun de nos sens est en éveil, nous
sommes aux aguets et emplis d'humilité
face cette force de la nature. Cependant,
dans le cadre d'un site public, on suivrait
sûrement un sentier balisé menant à un
belvédère où un garde-corps nous sépare
du danger. Tout comme le gorille en
cage, la chute demeure impressionnante,
mais elle n'est plus perçue sous le filtre
de la puissance et plus particulièrement
de la peur et du respect qui en découle.
Ce détachement émotionnel réduit la
richesse de l'interaction entre l'homme
52 LANDSCAPES | PAYSAGES

3

et le paysage, l'esprit du lieu perd alors
de sa force vitale et l'expérience devient
bidimensionnelle. Mais alors que reste-t-il
de l'esprit du lieu quand la force de la nature
est domestiquée?
Effectivement, certains sites naturels à
travers le monde ont été vénérés, car des
conditions inhospitalières ou carrément
dangereuses combinées à des rituels
éprouvants ont protégé des endroits voués
aux dieux. On s'y aventurait seulement par
obligation ou à la recherche de quelque
chose plus grands que soi et souvent à
nos risques et périls. Dorénavant, rares
sont les endroits sacrés qui ne sont pas
aménagés pour accueillir des visiteurs dans
le confort et la sécurité, mais aussi dans le
but de préserver le site lui-même contre
une constante affluence. Cependant,
est-ce que ces aménagements se font aux
dépens de l'esprit du lieu? Si on aménage
pour faciliter l'accès, on enlève le risque,
le sentiment de découverte et on diminue
l'effet de récompense. Si on aménage pour
augmenter la fréquentation, on risque de
ruiner le décorum et même abîmer l'espace
lui-même.
Ajoutons à ceci le fait que l'imaginaire
collectif ne s'intéresse plus vraiment aux
trolls, fées, esprits, monstres, énergies

ou dieux et déesses qui pourraient nous
entourer. Sachant tout ceci, est-ce possible
que dans notre souci de mise en valeur
du patrimoine, d'inclusivité ainsi que de
normes et standard de confort et sécurité,
nous avons faits de nos lieux mythiques de
simples attraits touristiques? Pour citer
un film de pirates assez célèbre où deux
protagonistes discutaient de leur mode de
vie d'aventuriers intrépides, qui s'apprêtait
à disparaître : Le monde n'est pas devenu
plus petit, il y a just moins dedans. (Pirates
of the Caribbean, At World's End: Pirate
1: "The world used to be a bigger place."
Pirate 2: "The world's still the same, there's
just less in it.")
Face à tous ces défis, comment peut-on
aménager pour mettre en valeur un esprit
du lieu sacré, dans un monde de moins en
moins sensible au spirituel? On dit que le
sacré réside dans l'invisible et ne peut être
ressenti qu'avec le cœur. On comprend
donc que l'essentiel se trouve déjà sur place
et que l'esprit du lieu nous est révélé grâce
à une connexion émotionnelle.
Selon cette logique, la première étape
serait donc de se questionner sur
l'importance de chaque élément construit
pour les réduire au strict minimum. Après
tout, il est difficile d'être ému par une œuvre



Landscapes - Spring 2020

Table of Contents for the Digital Edition of Landscapes - Spring 2020

To Begin With | Pour Commencer
Our Writers | Nos Collaborateurs
Prologue > Fr_ en_lp+ Sweeping the Forest Floor
Interview | Entrevue the Star Is in the Ballpark > fr_lp+
“Gravitas” – The Lost Airmen of the Empire
Creating Sacred Spaces – Weaving the Memorial Landscape
Sacré Montagne
Curating Calm in the Spirit of Mandalay, Myanmar
Kapabamayak Achaak | Wandering Spirit Healing Forest
By Invitation Only – Inclusive Playground Design
Battle of Kapyong Memorial Plaza
L’essentiel Est Invisible > en_lp+
Critique
The Parting Shot | Une DernièRe Salve
Landscapes - Spring 2020 - Intro
Landscapes - Spring 2020 - cover1
Landscapes - Spring 2020 - cover2
Landscapes - Spring 2020 - 3
Landscapes - Spring 2020 - 4
Landscapes - Spring 2020 - 5
Landscapes - Spring 2020 - 6
Landscapes - Spring 2020 - 7
Landscapes - Spring 2020 - To Begin With | Pour Commencer
Landscapes - Spring 2020 - 9
Landscapes - Spring 2020 - Our Writers | Nos Collaborateurs
Landscapes - Spring 2020 - 11
Landscapes - Spring 2020 - 12
Landscapes - Spring 2020 - 13
Landscapes - Spring 2020 - Prologue > Fr_ en_lp+ Sweeping the Forest Floor
Landscapes - Spring 2020 - 15
Landscapes - Spring 2020 - 16
Landscapes - Spring 2020 - 17
Landscapes - Spring 2020 - 18
Landscapes - Spring 2020 - 19
Landscapes - Spring 2020 - Interview | Entrevue the Star Is in the Ballpark > fr_lp+
Landscapes - Spring 2020 - 21
Landscapes - Spring 2020 - 22
Landscapes - Spring 2020 - 23
Landscapes - Spring 2020 - 24
Landscapes - Spring 2020 - 25
Landscapes - Spring 2020 - “Gravitas” – The Lost Airmen of the Empire
Landscapes - Spring 2020 - 27
Landscapes - Spring 2020 - 28
Landscapes - Spring 2020 - Creating Sacred Spaces – Weaving the Memorial Landscape
Landscapes - Spring 2020 - 30
Landscapes - Spring 2020 - 31
Landscapes - Spring 2020 - 32
Landscapes - Spring 2020 - Sacré Montagne
Landscapes - Spring 2020 - 34
Landscapes - Spring 2020 - 35
Landscapes - Spring 2020 - Curating Calm in the Spirit of Mandalay, Myanmar
Landscapes - Spring 2020 - 37
Landscapes - Spring 2020 - 38
Landscapes - Spring 2020 - 39
Landscapes - Spring 2020 - Kapabamayak Achaak | Wandering Spirit Healing Forest
Landscapes - Spring 2020 - 41
Landscapes - Spring 2020 - 42
Landscapes - Spring 2020 - 43
Landscapes - Spring 2020 - By Invitation Only – Inclusive Playground Design
Landscapes - Spring 2020 - 45
Landscapes - Spring 2020 - 46
Landscapes - Spring 2020 - Battle of Kapyong Memorial Plaza
Landscapes - Spring 2020 - 48
Landscapes - Spring 2020 - 49
Landscapes - Spring 2020 - 50
Landscapes - Spring 2020 - L’essentiel Est Invisible > en_lp+
Landscapes - Spring 2020 - 52
Landscapes - Spring 2020 - 53
Landscapes - Spring 2020 - 54
Landscapes - Spring 2020 - 55
Landscapes - Spring 2020 - Critique
Landscapes - Spring 2020 - 57
Landscapes - Spring 2020 - 58
Landscapes - Spring 2020 - 59
Landscapes - Spring 2020 - 60
Landscapes - Spring 2020 - 61
Landscapes - Spring 2020 - 62
Landscapes - Spring 2020 - 63
Landscapes - Spring 2020 - 64
Landscapes - Spring 2020 - 65
Landscapes - Spring 2020 - The Parting Shot | Une DernièRe Salve
Landscapes - Spring 2020 - cover3
Landscapes - Spring 2020 - cover4
Landscapes - Spring 2020 - LPplus 1
Landscapes - Spring 2020 - LPplus2
Landscapes - Spring 2020 - LPplus3
Landscapes - Spring 2020 - LPplus4
Landscapes - Spring 2020 - LPplus5
Landscapes - Spring 2020 - LPplus6
Landscapes - Spring 2020 - LPplus7
Landscapes - Spring 2020 - LPplus8
Landscapes - Spring 2020 - LPplus9
Landscapes - Spring 2020 - LPplus10
Landscapes - Spring 2020 - LPplus11
Landscapes - Spring 2020 - LPplus12
Landscapes - Spring 2020 - LPplus13
Landscapes - Spring 2020 - LPplus14
Landscapes - Spring 2020 - LPplus15
Landscapes - Spring 2020 - LPplus16
Landscapes - Spring 2020 - LPplus17
Landscapes - Spring 2020 - LPplus18
Landscapes - Spring 2020 - LPplus19
Landscapes - Spring 2020 - LPplus20
Landscapes - Spring 2020 - LPplus21
Landscapes - Spring 2020 - LPplus22
Landscapes - Spring 2020 - LPplus23
Landscapes - Spring 2020 - LPplus24
Landscapes - Spring 2020 - LPplus25
Landscapes - Spring 2020 - LPplus26
Landscapes - Spring 2020 - LPplus27
Landscapes - Spring 2020 - LPplus28
Landscapes - Spring 2020 - LPplus29
Landscapes - Spring 2020 - LPplus30
Landscapes - Spring 2020 - LPplus31
Landscapes - Spring 2020 - LPplus32
Landscapes - Spring 2020 - LPplus33
Landscapes - Spring 2020 - LPplus34
Landscapes - Spring 2020 - LPplus35
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0220
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0120
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0419
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0319
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0219
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0119
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0418
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0318
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0218
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0118
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0417
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0317
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0217
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0117
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0416
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0316
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0216
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0116
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0415
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0315
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0215
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0115
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0414
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0314
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0214
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0114
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0413
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0313
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0213
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0113
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0412
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0312
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0212
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0112
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0411
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0311
https://www.nxtbookmedia.com