Landscapes - Spring 2021 - LPplus27

ENTREVUE

...[la planification] n'a pas été dirigée par un seul
architecte ou un seul paysagiste. Tout le monde
est venu à la table et s'est demandé ce que nous
voulions. - Michael Ormston-Holloway
La même chose est nécessaire pour que la
forêt urbaine puisse prospérer. Nous devons
penser de manière globale aux arbres, à la
structure du sol, à la chimie, à la texture et
aux autres propriétés physiques, à l'eau, à
la qualité de l'air, aux microclimats ainsi qu'à
toutes nos créatures urbaines. Nous devons
affiner les écologies locales pour que cela
fonctionne. Tout le monde doit venir à la
table pour que nous voyions plus clairement
ce qu'un lieu peut être et comment il devrait
fonctionner. Ce panel a été sélectionné avec
beaucoup de soin. Nous avons des designers
et des AP. Nous avons des pédologues
et des arboriculteurs. Nous avons des
chercheurs, nous avons des universitaires.
Et c'est le genre de groupe dont nous avons
besoin lors de ces premières réunions de
planification afin d'avoir ces discussions
approfondies, car parfois nous ne pouvons
pas les diriger seuls.
Marc : Il est facile d'être enthousiaste à
l'idée de consolider les connaissances de
chacun, mais je suis aussi cynique quant
à la façon dont le résultat est exécuté. Je
pense que nous devons avoir l'expertise
de chacun. Il y en a tant qui ont une
connaissance de niche différente et qui
doivent s'unir. La chorégraphie de ce projet
nécessite un leader, un champion. Ce qui
me rend pessimiste, c'est que les frontières
qui définissent les systèmes vivants
correspondent rarement aux frontières
légales et aux titres de propriété. Dans
les projets où ces derniers sont en conflit,
c'est généralement le titre de propriété
qui prévaut. Légalement, les limites des
propriétés sont pratiquement gravées
dans la pierre, et les renégocier est une
tâche sisyphéenne. Les intérêts privés
et commerciaux résistent aux intentions
vertueuses, et les aborder dépasse
généralement les compétences d'un
architecte paysagiste.
Je pense, Michael, que l'exemple que vous
donnez des West Don Lands est un cas
intéressant d'optimisme. Vous aviez un
terrain défriché avec un leadership fort qui
a su redéfinir ces limites selon les principes
du paysage. Mais dans des conditions plus

typiques où les terres sont déjà enregistrées
et délimitées par des frontières cadastrales,
il est difficile d'obtenir le même type de
cohérence.
Rob : Il y a deux ou trois choses qui vont se
produire, je pense, dans la façon dont nous
regardons nos villes. L'une d'elles est que
nous sommes maintenant confrontés à une
bataille sur la publicité, sur ce qui constitue
le domaine public. La COVID-19 nous
a permis de mettre cela en évidence,
parce que maintenant les gens regardent
vraiment l'espace vert de plusieurs façons.
L'ironie pour moi est donc que lorsque
nous regardons le centre-ville de Toronto,
tout le monde se demande maintenant
où est l'espace vert. Eh bien, nous avons
passé 20 ans à prendre de l'argent en lieu
et place de l'espace vert et maintenant
nous n'en avons plus. Nous allons dépenser
deux milliards de dollars pour aménager
un parc de 20 acres au-dessus d'une
voie ferrée.
Nous remettons vraiment en question la
façon dont nous pensons à ces choses. Par
exemple, nous sommes tous impliqués dans
des projets de design et de conception.
Nous prenons le capital et nous le séparons
de l'entretien. Nous avons dépensé
beaucoup d'argent pour les bâtiments et
les projets d'investissement et nous ne
réservons rien pour l'entretien. À Toronto,
nous sommes dans une situation où nous
ne pouvons pas entretenir nos parcs, où
nos magnifiques systèmes de vallées, que
nous aimons et apprécions, s'effondrent.
Ce sont des écosystèmes qui s'écroulent.
Ils ne sont pas durables, quand nous
parlons de durabilité, ce que nous disons,
c'est que nous voulons faire des choses
qui sont à toute épreuve et si vous êtes
vraiment un écologiste, il n'y a rien qui soit
à toute épreuve. Les deux règles sont liées
à tout le reste. Et la seconde, plus difficile
à apprendre, bien qu'en vieillissant, on
l'apprenne très vite : tout meurt.
Nous nous intéressons donc vraiment
à la résilience, qui est définie comme
étant une capacité à nous remettre de

nos erreurs. Nous essayons de penser à
des environnements dans lesquels nous
planifions constamment parce que les
arbres vont mourir et que des choses vont
se passer. Nous devons donc vraiment
comprendre et nous positionner dans cette
optique, notamment en tant qu'architectes
paysagistes. Il est temps de briller. Tout le
monde sait combien les espaces verts sont
importants. Qu'allons-nous faire à ce sujet
et comment allons-nous le faire ?
Et quand j'essaie d'y penser en termes
d'école, vous savez, je vais prendre le recul
de ce qui se cache derrière ici et je veux
le refaire. Je veux vraiment combattre
cette force dont parle James. Je regarde
aussi nos étudiants. Je dis que nous avons
quatorze cents étudiants dans cette faculté.
Chacun d'eux plante un arbre par an.
Combien d'arbres cela représenterait-il au
fil du temps ? Nous devons donc traduire
beaucoup de ces choses en action.
Il y a un dicton qui dit que les grandes
cultures plantent toujours des arbres à
l'ombre desquels elles ne s'assiéront jamais.
Bob : Je ne lis plus très souvent. Mais j'ai
maintenant un nouveau livre que je dois lire
à partir de cette conversation, appelé The
Overstory. Je lis quand je pars en vacances
et il semble que je n'ai lu que des livres qui
brossent un tableau sombre de l'avenir
de la planète. On m'a demandé, avant que
je ne parte en vacances, il y a environ un
an, de parler à un groupe de maires et de
préfets de la ville de Winnipeg. Ils avaient
vu une présentation que j'avais faite sur la
gestion de l'eau en utilisant les approches
des prairies indigènes et des zones humides.
Il est clair que les forêts et les prairies sont
deux écosystèmes très différents, mais
essentiels à notre géographie ici.
Le livre que je lisais à l'époque
était donc ce que je trouvais être
un livre vraiment déprimant
sur l'avenir de notre planète,
intitulé Collapse de Jared
Diamond. Son titre complet est
Collapse : How Societies Choose
to Fail or Succeed. Et ce qui est
SPRING | PRINTEMPS 2021 27



Landscapes - Spring 2021

Table of Contents for the Digital Edition of Landscapes - Spring 2021

TO BEGIN WITH | POUR COMMENCER
OUR WRITERS | NOS RÉDACTEURS
PROLOGUE
TECHNOLOGY AND THE CHANGING LANDSCAPE
VIRTUALIZATION OF THE LANDSCAPE DESIGN PROCESS
LE PAYSAGE VIRTUEL COMME OUTIL DE TRAVAIL
DATA-DRIVEN ZONING CODES FOR CLIMATE ACTION
3D FAX MACHINES
LA TECHNOLOGIE À LA RESCOUSSE DE LA SENSIBILITÉ
CRITIQUE
INTERVIEW
FORUM
THE PARTING SHOT | UNE DERNIÈRE SALVE
Landscapes - Spring 2021 - Intro
Landscapes - Spring 2021 - 1
Landscapes - Spring 2021 - 2
Landscapes - Spring 2021 - 3
Landscapes - Spring 2021 - 4
Landscapes - Spring 2021 - 5
Landscapes - Spring 2021 - 6
Landscapes - Spring 2021 - 7
Landscapes - Spring 2021 - TO BEGIN WITH | POUR COMMENCER
Landscapes - Spring 2021 - 9
Landscapes - Spring 2021 - OUR WRITERS | NOS RÉDACTEURS
Landscapes - Spring 2021 - 11
Landscapes - Spring 2021 - 12
Landscapes - Spring 2021 - 13
Landscapes - Spring 2021 - PROLOGUE
Landscapes - Spring 2021 - 15
Landscapes - Spring 2021 - 16
Landscapes - Spring 2021 - 17
Landscapes - Spring 2021 - 18
Landscapes - Spring 2021 - 19
Landscapes - Spring 2021 - TECHNOLOGY AND THE CHANGING LANDSCAPE
Landscapes - Spring 2021 - 21
Landscapes - Spring 2021 - 22
Landscapes - Spring 2021 - 23
Landscapes - Spring 2021 - 24
Landscapes - Spring 2021 - 25
Landscapes - Spring 2021 - VIRTUALIZATION OF THE LANDSCAPE DESIGN PROCESS
Landscapes - Spring 2021 - 27
Landscapes - Spring 2021 - 28
Landscapes - Spring 2021 - 29
Landscapes - Spring 2021 - 30
Landscapes - Spring 2021 - 31
Landscapes - Spring 2021 - LE PAYSAGE VIRTUEL COMME OUTIL DE TRAVAIL
Landscapes - Spring 2021 - 33
Landscapes - Spring 2021 - DATA-DRIVEN ZONING CODES FOR CLIMATE ACTION
Landscapes - Spring 2021 - 35
Landscapes - Spring 2021 - 36
Landscapes - Spring 2021 - 37
Landscapes - Spring 2021 - 3D FAX MACHINES
Landscapes - Spring 2021 - 39
Landscapes - Spring 2021 - LA TECHNOLOGIE À LA RESCOUSSE DE LA SENSIBILITÉ
Landscapes - Spring 2021 - 41
Landscapes - Spring 2021 - 42
Landscapes - Spring 2021 - 43
Landscapes - Spring 2021 - CRITIQUE
Landscapes - Spring 2021 - 45
Landscapes - Spring 2021 - INTERVIEW
Landscapes - Spring 2021 - 47
Landscapes - Spring 2021 - 48
Landscapes - Spring 2021 - 49
Landscapes - Spring 2021 - 50
Landscapes - Spring 2021 - 51
Landscapes - Spring 2021 - 52
Landscapes - Spring 2021 - 53
Landscapes - Spring 2021 - FORUM
Landscapes - Spring 2021 - 55
Landscapes - Spring 2021 - 56
Landscapes - Spring 2021 - 57
Landscapes - Spring 2021 - 58
Landscapes - Spring 2021 - 59
Landscapes - Spring 2021 - 60
Landscapes - Spring 2021 - 61
Landscapes - Spring 2021 - 62
Landscapes - Spring 2021 - 63
Landscapes - Spring 2021 - 64
Landscapes - Spring 2021 - 65
Landscapes - Spring 2021 - THE PARTING SHOT | UNE DERNIÈRE SALVE
Landscapes - Spring 2021 - 67
Landscapes - Spring 2021 - 68
Landscapes - Spring 2021 - LPplus1
Landscapes - Spring 2021 - LPplus 2
Landscapes - Spring 2021 - LPplus3
Landscapes - Spring 2021 - LPplus4
Landscapes - Spring 2021 - LPplus5
Landscapes - Spring 2021 - LPplus6
Landscapes - Spring 2021 - LPplus7
Landscapes - Spring 2021 - LPplus8
Landscapes - Spring 2021 - LPplus9
Landscapes - Spring 2021 - LPplus10
Landscapes - Spring 2021 - LPplus11
Landscapes - Spring 2021 - LPplus12
Landscapes - Spring 2021 - LPplus13
Landscapes - Spring 2021 - LPplus14
Landscapes - Spring 2021 - LPplus15
Landscapes - Spring 2021 - LPplus16
Landscapes - Spring 2021 - LPplus17
Landscapes - Spring 2021 - LPplus18
Landscapes - Spring 2021 - LPplus19
Landscapes - Spring 2021 - LPplus20
Landscapes - Spring 2021 - LPplus21
Landscapes - Spring 2021 - LPplus22
Landscapes - Spring 2021 - LPplus23
Landscapes - Spring 2021 - LPplus24
Landscapes - Spring 2021 - LPplus25
Landscapes - Spring 2021 - LPplus26
Landscapes - Spring 2021 - LPplus27
Landscapes - Spring 2021 - LPplus28
Landscapes - Spring 2021 - LPplus29
Landscapes - Spring 2021 - LPplus30
Landscapes - Spring 2021 - LPplus31
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0121
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0420
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0320
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0220
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0120
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0419
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0319
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0219
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0119
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0418
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0318
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0218
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0118
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0417
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0317
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0217
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0117
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0416
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0316
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0216
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0116
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0415
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0315
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0215
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0115
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0414
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0314
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0214
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0114
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0413
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0313
https://www.nxtbook.com/naylor/CSLQ/CSLQ0213
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0113
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0412
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0312
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0212
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0112
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0411
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/naylor/CSLQ0311
https://www.nxtbookmedia.com