Val de Marne - N°296 - Décembre 2012 - (Page 54)

54 MÉMOIRE BOUGER EN VA L-DE-M A RNE © ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DU VAL DE MARNE DÉ PA RT CH IV ES © AR EM EN TA LE S AR N L DE M DU VA E à voter cteurs r des les éle vitant u second tou in Carton Thomas a Albert tives. 1914. Législa Programme d’Albert Thomas aux élections législatives. 1914. Albert Thomas, Portrait d’Al bert Thom penseur du TRAVAIL Le 15 décembre, l’IHOVAM(1) et les Archives départementales organisent à la Maison de l’histoire et du patrimoine une conférence sur Albert Thomas, maire de Champigny, député, ministre mais aussi fondateur et animateur du Bureau international du travail. lbert Thomas naît à Champigny, le 16 juin 1878. Fils de boulanger, il fait de brillantes études à l’École normale supérieure et obtient l’agrégation d’histoire. Porté vers la politique, il collabore à l’Humanité et adhère à la SFIO(2). Élu député socialiste en 1910 sur un programme prônant le statut des fonctionnaires, la réorganisation des services publics, l’assurance sociale et les lois de protection et de sécurité ouvrière, il conserve son mandat jusqu’en 1921. Parallèlement, il s’engage dans sa commune natale en tant que conseiller municipal puis comme maire de 1912 à 1919. Il donne un statut au personnel communal, fait rénover les écoles, crée une soupe as. 1933. A populaire et ouvre un service d’offres et de demandes d’emplois. Lors de la Première Guerre mondiale, Albert Thomas entre au gouvernement d’Union sacrée. Il devient sous-secrétaire d’État à l’artillerie et aux équipements militaires en 1915, puis ministre de l’armement en 1916. Il conserve ce poste jusqu’en 1917, s’attachant notamment à la protection de la main-d’œuvre féminine, à la création de magasins d’alimentation et de restaurants coopératifs pour les ouvriers. du travail (BIT), né de la conférence de Washington. Estimant que « l’économie de travail » doit se substituer à « l’économie de profit », il s’attelle, de 1919 à 1932, à la ratification de traités instituant un âge minimum au travail, le repos hebdomadaire, la limitation du travail de nuit pour les femmes et les enfants… Sa mort brutale le 7 mai 1932 suscite une grande émotion. En mai 1934, la municipalité de Champigny déclare : « La perte que nous avons ressentie est plus forte encore que celle qu’a subie le monde entier des Travailleurs… » En février 1937, elle inaugure un centre de loisirs à son nom. Henri Sellier, ministre de la santé publique, rappelle alors l’attachement d’Albert Thomas à sa ville qu’il considérait comme un « laboratoire fécond de solidarité sociale ». ■ ÉLISE LEWARTOWSKI POUR EN SAVOIR PLUS : www.archives94.fr et 01 45 13 80 50. (1) (2) Un homme engagé dans l’action sociale À l’issue du premier conflit mondial, il devient directeur du Bureau international Itinéraires et histoire ouvrière en Val-de-Marne. Section française de l’Internationale ouvrière. © ARC HIV ES DÉPART EM 1878 1932 ENTALE S DU VAL DE MA RNE http://www.archives94.fr

Table des matières de la publication Val de Marne - N°296 - Décembre 2012

Couverture
ÉDITORIAL & SOMMAIRE
VIVRE
PANORAMIQUE Le livre pour bébé
RETOUR EN IMAGES
ACTUALITÉ La fête des Solidarités
COMMENT ÇA MARCHE ? Le BAFA et le BAFD
CONSTRUIRE
ENTRETIEN Avec Bruno Grouès, animateur du collectif Alerte
REPORTAGE Station de pompage de Créteil
RENCONTRES Kery James, Lydie Bimont et Aurore Bouchoir, Philippe Mary
DOSSIER Un bon plan pour l'insertion
DÉBATTRE
COURRIER
VIE DU CONSEIL
TRIBUNES
BOUGER
CULTURE Décembre, le mois des enfants
SPORTS Judo féminin : étoiles européennes
DÉCOUVERTE Le marché de Rungis
MÉMOIRE 1878-1932 : Albert Thomas, penseur du travail

Val de Marne - N°296 - Décembre 2012

https://www.nxtbook.com/newpress/Conseil_General_Val_de_Marne/VDM309-Fevrier-2014
https://www.nxtbook.com/newpress/Conseil_General_Val_de_Marne/VDM308-Janvier-2014
https://www.nxtbook.com/newpress/Conseil_General_Val_de_Marne/VDM307-Decembre-2013
https://www.nxtbook.com/newpress/Conseil_General_Val_de_Marne/VDM306-Novembre-2013
https://www.nxtbook.com/newpress/Conseil_General_Val_de_Marne/VDM305-Octobre-2013
https://www.nxtbook.com/newpress/Conseil_General_Val_de_Marne/VDM304-Septembre-2013
https://www.nxtbook.com/newpress/Conseil_General_Val_de_Marne/VDM303-Juillet-Aout-2013
https://www.nxtbook.com/newpress/Conseil_General_Val_de_Marne/VDM302-Juin-2013
https://www.nxtbook.com/newpress/Conseil_General_Val_de_Marne/VDM301-Mai-2013
https://www.nxtbook.com/newpress/Conseil_General_Val_de_Marne/VDM300-Avr-2013
https://www.nxtbook.com/newpress/Conseil_General_Val_de_Marne/VDM299-Mar-2013
https://www.nxtbook.com/newpress/Conseil_General_Val_de_Marne/VDM298-Fev-2013
https://www.nxtbook.com/newpress/Conseil_General_Val_de_Marne/VDM297-Jan-2013
https://www.nxtbook.com/newpress/Conseil_General_Val_de_Marne/VDM296-dec-2012
https://www.nxtbook.com/newpress/Conseil_General_Val_de_Marne/VDM295-nov-2012
https://www.nxtbook.com/newpress/Conseil_General_Val_de_Marne/VDM294-oct-2012
https://www.nxtbook.com/newpress/Conseil_General_Val_de_Marne/VDM293-sept-2012
https://www.nxtbookmedia.com