L’école aujourd’hui - n°16 - Février 2011 - (Page 12)

l’école nt autreme Pétrisseur d’âme 50 ans après avoir accédé à l’indépendance, alors que le pays vient de réélire son président, Blaise Compaoré, le Burkina Faso enregistre des progrès sensibles en termes de santé, d’éducation et dans ses infrastructures de base. Une école de la province de Passoré témoigne. L ’école primaire publique de Sarma peut être fière des deux distinctions qu’elle a obtenues et qui viennent saluer les efforts entrepris en matière d’hygiène d’une part, et de civisme et propreté d’autre part. ce dernier, qui a été concrétisé par la remise du certificat du mérite 2008 signé par Madame la Ministre Salamata Sawadogo, est affiché sur les murs de l’école. d’autres affiches viennent également rappeler aux enfants les bons comportements à adopter. ainsi ne faut-il pas être surpris de lire sur un panneau illustré : “laquelle est la bonne pratique ? déféquer dans le trou. déféquer sur le plancher. Fermer le trou après utilisation. laisser le trou ouvert.” ou encore de voir sur une affiche des enfants adoptant un comportement responsable en lien avec le message “gardons nos toilettes propres”. L’école de Sarma accueille les enfants du CP au CM2, chaque niveau constituant une classe. 12 l’école aujourd’hui n°16 depuis son ouverture, le 1er octobre 1960, l’école primaire publique de Sarma a accueilli 3 000 élèves. elle compte actuellement six niveaux – cP1, cP2, ce1, ce2, cM1, cM2 – qui constituent chacun une classe, prise en charge par un enseignant. autant dire que l’on est très loin des effectifs français de 25 à 30 élèves par classe. la classe de cP1, par exemple, compte 6 enfants nés en 2004, 54 en 2003 et 13 en 2002, dont une forte majorité de filles (4 nées en 2004, 32 en 2003 et 10 en 2002). la maîtresse en charge de ces 73 enfants a suivi deux années de formation dans l’école nationale des enseignants du primaire. outre ses compétences pédagogiques, elle dispose aussi d’une expérience en “art capillaire” (tresses et nattes). comme dans toutes les écoles du Burkina Faso, la part de la culture locale et des traditions est importante. il est à noter que cette classe de cP1 accueille également plus d’une dizaine “d’auditeurs libres”, qui viennent encore augmenter les effectifs. ce terme désigne les enfants trop jeunes pour être scolarisés, mais à qui l’école ouvre ses portes. les autres niveaux comptent entre 65 et 73 élèves. le directeur de l’école enseigne aux plus grands de cM2, qui ont de 12 à 16 ans (naissance entre 1994 et 1998). il a la responsabilité de conduire ses 38 filles et 25 garçons jusqu’au ceP (certificat d’étude Primaire). dans la précédente école à Tengand Tanga, dont il avait pris la direction en 2003, il affichait, deux ans plus tard, 100 % de réussite au ceP ! arrivé en 2005 à l’école de Sarma, il améliorait également progressivement les résultats des cM2, pour obtenir à nouveau 100 % de réussite en 2009. Des effectifs élevés février 2011 © d. r.

Table des matières de la publication L’école aujourd’hui - n°16 - Février 2011

Couverture
Pub1
Edito
Sommaire
ACTU
- En bref 3 questions à 3 questions à Bruno Doucey
- Le billet du médecin Il se noie !
- Une année avec... Un projet en TICE
- L'école autrement Pétrisseur d’âme
DOSSIER - Des problèmes avec les problèmes ?
- Introduction
- Entretien Cédric Villani
- Reportage Susciter le questionnement
- Analyse Apprentissage et problèmes en mathématiques
- Pratiques Pratiquer les problèmes sans données numériques
- Bloc-notes De la vie courante aux mathématiques
PRATIQUES PÉDAGOGIQUES - Expression corporelle
- Introduction 3 questions à Brigitte Dumez
- Progressions cycles 1, 2 et 3
- Outils pour la classe
SÉLECTION
- Nouvelles technologies
- Pédagogie
- Jeunesse cycle 1
- Jeunesse cycles 2 et 3
- Coin thématique
- Choix des correspondants
- Le mot du mois 3 questions à Brigitte Dumez
- Bulletin d’abonnement
PAGES SPECIALES
- LE FICHIER de la Maternelle
- LE FICHIER de l'élémentaire

L’école aujourd’hui - n°16 - Février 2011

http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/Lea110620_S1T32P8A65
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/Lea110519_V1S82U9A54
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/Lea110418_S2T72U9B44
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/Lea110317_S4T5A2Z9B3
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1102-16
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1101-15
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1012-14
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1011-13
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1010-12
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1009-11
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1006-10
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1005-09
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1004-08
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1003-07
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1002-06
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-1001-05
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-0912-04
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-0911-03
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-0910-02
http://www.nxtbook.fr/newpress/Nathan/L_Ecole_aujourd_hui-0909-01
https://www.nxtbookmedia.com