La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - (Page 17)

Le progrès, dans certains pays, va être considérable même si l'entreprise y respectait déjà les hauts standards locaux. Comment les collaborateurs du monde perçoivent-ils cet engagement social ? Nous pouvons dire à travers les différents témoignages que nous avons reçus que le programme est perçu comme un véritable progrès dans beaucoup de pays, et qu'il développe le sentiment de fierté et d'appartenance. Il est vrai que dans certains pays, les mesures mises en place impactent directement la vie des salariés et améliorent considérablement les standards locaux (exemple : le congé maternité au Liban va passer de 7 à 14 semaines). Cela est très important car les collaborateurs, comme les associations, les médias, les agences sociales, les salariés, les candidats sont aujourd'hui aussi nos stakeholders et nous jugent sur D ces critères de performance sociale et de responsabilité. Vous avez le mot de la fin : Notre programme a retenu l'attention de l'OIT, dans le cadre de son étude sur la contribution des grandes entreprises à l'élargissement de la protection sociale dans le monde. De fait, « L'Oréal Share & Care Program » témoigne du fait que les entreprises ont une responsabilité accrue vis-à-vis de la Société, dans un monde de plus en plus complexe où les attentes des parties prenantes sont de epuis son origine, l'Oréal s'est fondé sur la conviction qu'une entreprise fait, et continuera de faire, la différence en plaçant l'homme au centre de ses préoccupations, de son organisation et de son développement. L'Oréal a fait le choix d'axer son programme sur quatre domaines essen-tiels pour ses collaborateurs : * Protect, pour la prévoyance, permettra d'assurer aux collaborateurs un soutien effectif, notamment financier, face aux risques essentiels de la vie * Care, pour la santé, permettra d'assurer aux collaborateurs et à leurs proches l'accès à un système de santé de qualité * Balance, pour la parentalité, permettra aux collaborateurs de vivre pleinement les moments forts de la vie, comme la maternité et la paternité, tout en poursuivant leur carrière en toute sérénité * Enjoy, pour la qualité de vie au travail, permettra aux collaborateurs de bénéficier de standards élevés de qualité de vie au travail et ainsi contribuer à l'épanouissement professionnel et personnel Le L'Oréal Share & Care program prévoit de : ❶ Définir un socle de protection sociale commun qui devra être mis en place dans les 65 pays où le Groupe est implanté aux bénéfices de ses 72 000 collaborateurs et ce d'ici fin 2015. C'est par exemple : * Garantir un capital équivalent au minimum à 14 mois de salaire en cas de plus en plus fortes. Elles ont plus qu'hier, un rôle fondamental à jouer comme moteur de progrès environnemental, social et sociétal. Elles sont un nouvel acteur au service du bien commun, une véritable force de changement et font bouger les lignes au niveau mondial. Et s'il est légitime et nécessaire que l'entreprise crée de la valeur économique, il l'est plus encore qu'elle partage sa réussite en créant de la valeur sociale et sociétale. Nous espérons inspirer d'autres entreprises à développer ce type de démarche. © Philippe Jacob bilité sociale et de développement durable que Jean-Paul Agon porte très haut. Ces engagements contribuent à faire évoluer notre modèle de développement vers un modèle plus responsable, où nous plaçons nos enjeux extra-financiers au même niveau que nos objectifs financiers. Le fait que Jean-Paul Agon incarne personnellement ce programme donne en effet une grande impulsion, mais ce programme n'est pas un programme imposé « d'en haut ». Il a été entièrement co-construit avec les pays. Nous avons tout d'abord voulu nous confronter à la réalité des attentes et des réalisations dans les 65 pays où nous sommes présents. Nous avons donc réalisé un état des lieux approfondi dans les domaines essentiels de la politique sociale, pays par pays, au travers de plus de 100 questions, et avec l'aide de professionnels externes capables de nous aider à nous comparer et à progresser. Pour les DRH de tous les pays, ce programme est un formidable levier pour motiver les collaborateurs et attirer des candidats. décision d'invalidité [Protect] * Permettre l'accès à tous les collaborateurs à une couverture médicale prévoyant la prise en charge minimale de 75% des frais de santé liés aux principaux risques médicaux [Care] * Assurer un congé maternité de 14 semaines minimum rémunéré 100% du salaire et d'un congé paternité de 3 jours minimum rémunéré également 100% du salaire [Balance] * Mettre en place des mesures concrètes comme l'accessibilité des lieux de travail aux personnes handicapées, des programmes de prévention du stress [Enjoy] ❷ Faire de chaque pays un véritable laboratoire d'innovation sociale, en répondant aux spécificités et attentes de chacun et en favorisant les initiatives locales sur les 4 piliers de l'Oréal Share & Care Program. C'est par exemple, favoriser les examens de dépistage, proposer une aide à la garde d'enfants et des dispositifs de temps partiel après la naissance... Pour l'Oréal, qui s'est fixé l'objectif de conquérir 1 milliard de consommateurs sup-plémentaires d'ici 2025, et de poursuivre ainsi l'universalisation du groupe, l'Oréal Share & Care Program est un engagement fort. Le témoignage concret d'une conviction : la performance sociale et la performance économique sont intiment liées et s'inscrivent dans une démarche qui doit être porteuse de sens pour l'entreprise et ses collaborateurs. LA REVUE RH&M N°55 | OCTOBRE 2014 | P.17

Table des matières de la publication La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014

Couverture
FORCES & IDÉES - C. BAKI-BOISIERS - l’éloge de l’intégrité
IDÉES NOUVELLES & ENTREPRISES - M. MAFFESOLI - les nouveaux bienpensants
SOMMAIRE
LES ENTRETIENS RH&M
LE GRAND ENTRETIEN - F. REBSAMEN, Ministre du travail, de l’eMploi et du dialogue social
DRH, CE QU’ATTENDENT LES PDG - C. LE GOFF, présidente du groupe roche France
STRATÉGIE RH - Y. MARTRENCHAR, drh groupe bnp paribas
STRATÉGIE RH - D. BAILLY, directeur de la perForMance rh et de la prospective stratégique rh de la poste et de la proMotion de l’executive Master rh de l’essec
STRATÉGIE RH - B. DE SENNEVILLE, global vice-president oF hr – social relations & F. schonenberger, directrice des relations sociales France
TENDANCES RH & MANAGEMENT
ÉTUDE - F. BONNETON du Manager authentique au drh authentique ?
ÉTUDE - G. BARDINET baroMètre de la Mobilité des cadres
QUESTIONS À… - S. PAPO
ÉTUDE - A. BRUN-SCHAMMÉ & M. DIDIER la durée eFFective du travail en France et en europe
TÉMOIGNAGE - M. MORIN bien-être au travail
RH À L’INTERNATIONAL
E. JAHAN les services « low-cost » vont-ils tuer notre Modèle
F. TOFFOLETTO recent legislative changes to italian eMployMent law
M. DELUZET l’exigence Mondiale des droits huMains
RH & RECHERCHES ACADÉMIQUES
L’ÉTAT DES RECHERCHES SUR LA CONFIANCE ORGANISATIONNELLE - J.-M. PERETTI
AGENDA RH&M
INÉGALITÉS FEMMES / HOMMES EN DÉBUT DE CARRIÈRE : OÙ EN EST-ON ? - A. KLARSFELD
LA FORCE DU PARTAGE - C. DARTIGUEPEYROU
CONSEIL EN DROIT SOCIAL - N. MANCRET
LE LANGAGE AUX AGUETS - J. BORDEAU
CHRONIQUES
DU LEADERSHIP E.-J. GARCIA
DU MANAGEMENT - D. TURCQ
DE LA COMPLIANCE - B. CORDIER-PALASSE
DE L’INTELLIGENCE SOCIALE - J.F. CHANTARAUD
DE LA RSE - P. BELLO
DE L’INNOVATION - S. BRÉMOND-MOOKHERJEE
DU FUTUR - F. GOUX-BAUDIMENT
FOCUS
SOMMAIRE
INTERNATIONAL
PROTECTION SOCIALE
SIRH
ORGANISATION RH
INNOVATION RH
CONVICTIONS RH
FORMATION RH
TRIBUNE LIBRE
ETRE OU NE PAS ÊTRE, C’EST LÀ LA QUESTION ? - J.-M. GARRIGUES
LIBRIS CLUB RH&M
LA POLITIQUE DE L’OXYMORE - B. MÉHEUST
UNE AUTORITÉ NOUVELLE : LES MUTANTES - M.-L. SUSINI
LIBRIS CLUB
REPORTAGE
L’UNIVERSITÉ D’ÉTÉ 2014
ENTREPRISES
ART DE VIVRE - E. JOB
ART & ENTREPRISE - J.P. LORRIAUX
LES COUPS DE GUEULE - d’H. SÉRIEYX

La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014

La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - Couverture (Page 1)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - Couverture (Page 2)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - FORCES & IDÉES - C. BAKI-BOISIERS - l’éloge de l’intégrité (Page 3)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - FORCES & IDÉES - C. BAKI-BOISIERS - l’éloge de l’intégrité (Page 4)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - IDÉES NOUVELLES & ENTREPRISES - M. MAFFESOLI - les nouveaux bienpensants (Page 5)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - IDÉES NOUVELLES & ENTREPRISES - M. MAFFESOLI - les nouveaux bienpensants (Page 6)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - SOMMAIRE (Page 7)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LE GRAND ENTRETIEN - F. REBSAMEN, Ministre du travail, de l’eMploi et du dialogue social (Page 8)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LE GRAND ENTRETIEN - F. REBSAMEN, Ministre du travail, de l’eMploi et du dialogue social (Page 9)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - DRH, CE QU’ATTENDENT LES PDG - C. LE GOFF, présidente du groupe roche France (Page 10)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - DRH, CE QU’ATTENDENT LES PDG - C. LE GOFF, présidente du groupe roche France (Page 11)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - STRATÉGIE RH - Y. MARTRENCHAR, drh groupe bnp paribas (Page 12)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - STRATÉGIE RH - Y. MARTRENCHAR, drh groupe bnp paribas (Page 13)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - STRATÉGIE RH - D. BAILLY, directeur de la perForMance rh et de la prospective stratégique rh de la poste et de la proMotion de l’executive Master rh de l’essec (Page 14)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - STRATÉGIE RH - D. BAILLY, directeur de la perForMance rh et de la prospective stratégique rh de la poste et de la proMotion de l’executive Master rh de l’essec (Page 15)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - STRATÉGIE RH - B. DE SENNEVILLE, global vice-president oF hr – social relations & F. schonenberger, directrice des relations sociales France (Page 16)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - STRATÉGIE RH - B. DE SENNEVILLE, global vice-president oF hr – social relations & F. schonenberger, directrice des relations sociales France (Page 17)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ÉTUDE - F. BONNETON du Manager authentique au drh authentique ? (Page 18)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ÉTUDE - F. BONNETON du Manager authentique au drh authentique ? (Page 19)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ÉTUDE - G. BARDINET baroMètre de la Mobilité des cadres (Page 20)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - QUESTIONS À… - S. PAPO (Page 21)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ÉTUDE - A. BRUN-SCHAMMÉ & M. DIDIER la durée eFFective du travail en France et en europe (Page 22)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ÉTUDE - A. BRUN-SCHAMMÉ & M. DIDIER la durée eFFective du travail en France et en europe (Page 23)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - TÉMOIGNAGE - M. MORIN bien-être au travail (Page 24)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - TÉMOIGNAGE - M. MORIN bien-être au travail (Page 25)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - E. JAHAN les services « low-cost » vont-ils tuer notre Modèle (Page 26)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - E. JAHAN les services « low-cost » vont-ils tuer notre Modèle (Page 27)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - F. TOFFOLETTO recent legislative changes to italian eMployMent law (Page 28)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - F. TOFFOLETTO recent legislative changes to italian eMployMent law (Page 29)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - M. DELUZET l’exigence Mondiale des droits huMains (Page 30)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - M. DELUZET l’exigence Mondiale des droits huMains (Page 31)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - L’ÉTAT DES RECHERCHES SUR LA CONFIANCE ORGANISATIONNELLE - J.-M. PERETTI (Page 32)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - AGENDA RH&M (Page 33)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - INÉGALITÉS FEMMES / HOMMES EN DÉBUT DE CARRIÈRE : OÙ EN EST-ON ? - A. KLARSFELD (Page 34)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - INÉGALITÉS FEMMES / HOMMES EN DÉBUT DE CARRIÈRE : OÙ EN EST-ON ? - A. KLARSFELD (Page 35)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LA FORCE DU PARTAGE - C. DARTIGUEPEYROU (Page 36)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LA FORCE DU PARTAGE - C. DARTIGUEPEYROU (Page 37)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - CONSEIL EN DROIT SOCIAL - N. MANCRET (Page 38)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LE LANGAGE AUX AGUETS - J. BORDEAU (Page 39)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - DU LEADERSHIP E.-J. GARCIA (Page 40)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - DU MANAGEMENT - D. TURCQ (Page 41)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - DE LA COMPLIANCE - B. CORDIER-PALASSE (Page 42)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - DE L’INTELLIGENCE SOCIALE - J.F. CHANTARAUD (Page 43)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - DE LA RSE - P. BELLO (Page 44)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - DE L’INNOVATION - S. BRÉMOND-MOOKHERJEE (Page 45)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - DU FUTUR - F. GOUX-BAUDIMENT (Page 46)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - SOMMAIRE (Page 47)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - INTERNATIONAL (Page 48)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - PROTECTION SOCIALE (Page 49)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - SIRH (Page 50)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ORGANISATION RH (Page 51)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - INNOVATION RH (Page 52)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - CONVICTIONS RH (Page 53)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - FORMATION RH (Page 54)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - FORMATION RH (Page 55)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ETRE OU NE PAS ÊTRE, C’EST LÀ LA QUESTION ? - J.-M. GARRIGUES (Page 56)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ETRE OU NE PAS ÊTRE, C’EST LÀ LA QUESTION ? - J.-M. GARRIGUES (Page 57)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LA POLITIQUE DE L’OXYMORE - B. MÉHEUST (Page 58)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - UNE AUTORITÉ NOUVELLE : LES MUTANTES - M.-L. SUSINI (Page 59)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LIBRIS CLUB (Page 60)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LIBRIS CLUB (Page 61)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LIBRIS CLUB (Page 62)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - L’UNIVERSITÉ D’ÉTÉ 2014 (Page 63)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ART DE VIVRE - E. JOB (Page 64)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ART & ENTREPRISE - J.P. LORRIAUX (Page 65)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LES COUPS DE GUEULE - d’H. SÉRIEYX (Page 66)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LES COUPS DE GUEULE - d’H. SÉRIEYX (Page 67)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LES COUPS DE GUEULE - d’H. SÉRIEYX (Page 68)
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-2110_83
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-2107_82
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-2104_81
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-2101_80
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-2010_79
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-2007_78
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-2004_77d
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-2004_77
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-2001_76
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1910_75
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1907_74
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1904_73
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1901_72
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1810_71
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1807_70
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1804_69
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1801_68
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1710_67
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1707_66
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1704_65
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1701_64
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1610_63
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1607_62
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1604_61
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1601_60
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1510_59
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1507_58
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1504_57
https://www.nxtbook.com/newpress/RHM/La_revue_RHM-1501_56
https://www.nxtbook.com/newpress/RHM/La_revue_RHM-1410_55
https://www.nxtbookmedia.com