La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - (Page 38)

CONSEILS EN DROIT SOCIAL Nicolas MANCRET, Avocat Associé, Cabinet Hoche Réflexion sur le travail effectif : qu'en est-il du trajet entre deux clients à visiter ? Le temps de travail effectif est le temps durant lequel le salarié est à la disposition de son employeur et doit se conformer à ses directives sans pouvoir vaquer librement à ses occupations personnelles. C'est par conséquent du temps de travail rémunéré comme tel au salarié. Le temps de trajet est le temps nécessaire pour se rendre sur le lieu d'exécution du travail. Il ne constitue en principe pas un temps de travail effectif. A titre d'exceptions, certaines périodes de la journée de travail, en principe exclues du temps de travail effectif, deviennent du temps de travail effectif et doivent être rémunérées comme telles lorsque les trois caractéristiques définissant celui-ci sont cumulativement réunies (l'article L.3121-1 du Code du travail) : le salarié est à la disposition de l'employeur, il doit se conformer aux directives de celui-ci, et il ne peut vaquer librement à ses occupations. Néanmoins, tout comme la notion du temps de travail effectif est indépendante de sa durée, elle l'est aussi de son lieu du travail. Le salarié n'est nullement obligé d'être dans les locaux de l'entreprise pour travailler et il va très souvent se déplacer pour visiter les clients de son employeur. L'article L.3121-4 du Code de travail, issu de la loi de cohésion sociale du 18 janvier 2005, précise assez maladroitement que « le temps de déplacement professionnel pour se rendre sur le lieu d'exécution du contrat de travail n'est pas un temps de travail effectif ». Est-ce à dire que son champ de compétence se réduit au seul déplacement comprenant le domicile du salarié et le lieu d'exécution du contrat de travail, inhabituel ou pas ? En d'autres termes, comment peut-on appréhender le temps de trajet entre deux clients au regard de ce texte ? En l'état actuel du droit, il y a une qualification jurisprudentielle constante, du temps de trajet entre deux lieux d'exécution du travail qui doit s'analyser comme du temps de travail effectif (à ce titre : Cass. soc. 16 juin 2004, n°02-43.685 ; Cass. soc., 12 janvier 2005 , n° 02-47.505). Celle-ci a été réaffirmée par la Chambre criminelle de la Cour de cassation, dans son arrêt rendu le 2 septembre 2014 (n° 13-80.665), pour sanctionner l'absence de prise en compte de ces trajets dans un litige qui portait sur du travail dissimulé. En l'espèce, les salariés d'une entreprise d'aide à domicile effectuaient, au cours d'une même journée, plusieurs interventions successives chez des clients, séparées par un intervalle assez court (30 minutes à une heure). Ces heures de trajets ne figuraient nullement sur les bulletins de paie. L'employeur refusait de se conformer aux procès-verbaux délivrés par l'administration du travail analysant ces périodes comme temps de travail effectif. Pour sa défense, l'employeur avait fait valoir l'absence d'exercice de son pouvoir de contrôle sur les activités du salarié pendant le temps de trajet ce dernier pouvant éventuellement vaquer à ses occupations personnelles. La société indiquait également que tout comme le trajet emprunté par le salarié pour se rendre à son travail le matin, le temps de déplacement entre deux clients visités ne s'assimilait pas à du travail effectif. La Chambre criminelle de la Cour de cassation n'a pas retenu cette solution. La haute juridiction a repris la motivation de la Cour d'appel selon laquelle ces temps de trajet ne P.38 | OCTOBRE 2014 | LA REVUE RH&M N°55 permettent pas une soustraction à l'autorité du chef d'entreprise ni par conséquent à son pouvoir de direction. En effet, une marge de liberté donnée aux salariés pour l'exécution de leur travail n'implique pas que l'employeur puisse exercer un contrôle, même a posteriori, et l'exactitude de la durée du temps de trajet semble déterminante pour apprécier à partir de quel moment le salarié se voit véritablement libre dans le cadre de ses activités salariales. De plus, la Chambre voit les deux éléments constitutifs d'une infraction de travail dissimulé à la fois matériel (ne pas faire figurer ces heures de trajets sur les bulletins de paie) et intentionnel (refus persistant d'agir en ce sens, malgré deux courriers de l'administration du travail). L'infraction pénale est aisément caractérisée et la contestation de l'employeur ne peut consister uniquement en un refus de celui-ci de payer le salarié pour l'indemniser du temps de trajet entre deux clients visités. Cette décision est intéressante à plusieurs titres. Tout d'abord, elle met en évidence que la définition du travail effectif qui doit être rémunéré par l'employeur fait l'objet de débats incessants compte tenu de la rigidité du droit du travail. D'autre part, elle rappelle que l'employeur qui s'oppose à rémunérer tout ou partie des heures réclamées par les collaborateurs s'expose à être poursuivi devant le tribunal correctionnel pour infraction au travail dissimulé. Cet épée de Damocles qui pèse sur l'employeur exposé à une devoir payer un amende ou même faire l'objet d'une peine d'emprisonnement à la suite d'un différend qui porte sur le paiement du salaire n'est pas de nature à favoriser le dialogue social.

Table des matières de la publication La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014

Couverture
FORCES & IDÉES - C. BAKI-BOISIERS - l’éloge de l’intégrité
IDÉES NOUVELLES & ENTREPRISES - M. MAFFESOLI - les nouveaux bienpensants
SOMMAIRE
LES ENTRETIENS RH&M
LE GRAND ENTRETIEN - F. REBSAMEN, Ministre du travail, de l’eMploi et du dialogue social
DRH, CE QU’ATTENDENT LES PDG - C. LE GOFF, présidente du groupe roche France
STRATÉGIE RH - Y. MARTRENCHAR, drh groupe bnp paribas
STRATÉGIE RH - D. BAILLY, directeur de la perForMance rh et de la prospective stratégique rh de la poste et de la proMotion de l’executive Master rh de l’essec
STRATÉGIE RH - B. DE SENNEVILLE, global vice-president oF hr – social relations & F. schonenberger, directrice des relations sociales France
TENDANCES RH & MANAGEMENT
ÉTUDE - F. BONNETON du Manager authentique au drh authentique ?
ÉTUDE - G. BARDINET baroMètre de la Mobilité des cadres
QUESTIONS À… - S. PAPO
ÉTUDE - A. BRUN-SCHAMMÉ & M. DIDIER la durée eFFective du travail en France et en europe
TÉMOIGNAGE - M. MORIN bien-être au travail
RH À L’INTERNATIONAL
E. JAHAN les services « low-cost » vont-ils tuer notre Modèle
F. TOFFOLETTO recent legislative changes to italian eMployMent law
M. DELUZET l’exigence Mondiale des droits huMains
RH & RECHERCHES ACADÉMIQUES
L’ÉTAT DES RECHERCHES SUR LA CONFIANCE ORGANISATIONNELLE - J.-M. PERETTI
AGENDA RH&M
INÉGALITÉS FEMMES / HOMMES EN DÉBUT DE CARRIÈRE : OÙ EN EST-ON ? - A. KLARSFELD
LA FORCE DU PARTAGE - C. DARTIGUEPEYROU
CONSEIL EN DROIT SOCIAL - N. MANCRET
LE LANGAGE AUX AGUETS - J. BORDEAU
CHRONIQUES
DU LEADERSHIP E.-J. GARCIA
DU MANAGEMENT - D. TURCQ
DE LA COMPLIANCE - B. CORDIER-PALASSE
DE L’INTELLIGENCE SOCIALE - J.F. CHANTARAUD
DE LA RSE - P. BELLO
DE L’INNOVATION - S. BRÉMOND-MOOKHERJEE
DU FUTUR - F. GOUX-BAUDIMENT
FOCUS
SOMMAIRE
INTERNATIONAL
PROTECTION SOCIALE
SIRH
ORGANISATION RH
INNOVATION RH
CONVICTIONS RH
FORMATION RH
TRIBUNE LIBRE
ETRE OU NE PAS ÊTRE, C’EST LÀ LA QUESTION ? - J.-M. GARRIGUES
LIBRIS CLUB RH&M
LA POLITIQUE DE L’OXYMORE - B. MÉHEUST
UNE AUTORITÉ NOUVELLE : LES MUTANTES - M.-L. SUSINI
LIBRIS CLUB
REPORTAGE
L’UNIVERSITÉ D’ÉTÉ 2014
ENTREPRISES
ART DE VIVRE - E. JOB
ART & ENTREPRISE - J.P. LORRIAUX
LES COUPS DE GUEULE - d’H. SÉRIEYX

La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014

La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - Couverture (Page 1)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - Couverture (Page 2)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - FORCES & IDÉES - C. BAKI-BOISIERS - l’éloge de l’intégrité (Page 3)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - FORCES & IDÉES - C. BAKI-BOISIERS - l’éloge de l’intégrité (Page 4)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - IDÉES NOUVELLES & ENTREPRISES - M. MAFFESOLI - les nouveaux bienpensants (Page 5)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - IDÉES NOUVELLES & ENTREPRISES - M. MAFFESOLI - les nouveaux bienpensants (Page 6)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - SOMMAIRE (Page 7)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LE GRAND ENTRETIEN - F. REBSAMEN, Ministre du travail, de l’eMploi et du dialogue social (Page 8)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LE GRAND ENTRETIEN - F. REBSAMEN, Ministre du travail, de l’eMploi et du dialogue social (Page 9)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - DRH, CE QU’ATTENDENT LES PDG - C. LE GOFF, présidente du groupe roche France (Page 10)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - DRH, CE QU’ATTENDENT LES PDG - C. LE GOFF, présidente du groupe roche France (Page 11)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - STRATÉGIE RH - Y. MARTRENCHAR, drh groupe bnp paribas (Page 12)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - STRATÉGIE RH - Y. MARTRENCHAR, drh groupe bnp paribas (Page 13)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - STRATÉGIE RH - D. BAILLY, directeur de la perForMance rh et de la prospective stratégique rh de la poste et de la proMotion de l’executive Master rh de l’essec (Page 14)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - STRATÉGIE RH - D. BAILLY, directeur de la perForMance rh et de la prospective stratégique rh de la poste et de la proMotion de l’executive Master rh de l’essec (Page 15)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - STRATÉGIE RH - B. DE SENNEVILLE, global vice-president oF hr – social relations & F. schonenberger, directrice des relations sociales France (Page 16)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - STRATÉGIE RH - B. DE SENNEVILLE, global vice-president oF hr – social relations & F. schonenberger, directrice des relations sociales France (Page 17)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ÉTUDE - F. BONNETON du Manager authentique au drh authentique ? (Page 18)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ÉTUDE - F. BONNETON du Manager authentique au drh authentique ? (Page 19)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ÉTUDE - G. BARDINET baroMètre de la Mobilité des cadres (Page 20)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - QUESTIONS À… - S. PAPO (Page 21)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ÉTUDE - A. BRUN-SCHAMMÉ & M. DIDIER la durée eFFective du travail en France et en europe (Page 22)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ÉTUDE - A. BRUN-SCHAMMÉ & M. DIDIER la durée eFFective du travail en France et en europe (Page 23)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - TÉMOIGNAGE - M. MORIN bien-être au travail (Page 24)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - TÉMOIGNAGE - M. MORIN bien-être au travail (Page 25)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - E. JAHAN les services « low-cost » vont-ils tuer notre Modèle (Page 26)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - E. JAHAN les services « low-cost » vont-ils tuer notre Modèle (Page 27)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - F. TOFFOLETTO recent legislative changes to italian eMployMent law (Page 28)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - F. TOFFOLETTO recent legislative changes to italian eMployMent law (Page 29)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - M. DELUZET l’exigence Mondiale des droits huMains (Page 30)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - M. DELUZET l’exigence Mondiale des droits huMains (Page 31)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - L’ÉTAT DES RECHERCHES SUR LA CONFIANCE ORGANISATIONNELLE - J.-M. PERETTI (Page 32)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - AGENDA RH&M (Page 33)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - INÉGALITÉS FEMMES / HOMMES EN DÉBUT DE CARRIÈRE : OÙ EN EST-ON ? - A. KLARSFELD (Page 34)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - INÉGALITÉS FEMMES / HOMMES EN DÉBUT DE CARRIÈRE : OÙ EN EST-ON ? - A. KLARSFELD (Page 35)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LA FORCE DU PARTAGE - C. DARTIGUEPEYROU (Page 36)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LA FORCE DU PARTAGE - C. DARTIGUEPEYROU (Page 37)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - CONSEIL EN DROIT SOCIAL - N. MANCRET (Page 38)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LE LANGAGE AUX AGUETS - J. BORDEAU (Page 39)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - DU LEADERSHIP E.-J. GARCIA (Page 40)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - DU MANAGEMENT - D. TURCQ (Page 41)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - DE LA COMPLIANCE - B. CORDIER-PALASSE (Page 42)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - DE L’INTELLIGENCE SOCIALE - J.F. CHANTARAUD (Page 43)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - DE LA RSE - P. BELLO (Page 44)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - DE L’INNOVATION - S. BRÉMOND-MOOKHERJEE (Page 45)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - DU FUTUR - F. GOUX-BAUDIMENT (Page 46)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - SOMMAIRE (Page 47)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - INTERNATIONAL (Page 48)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - PROTECTION SOCIALE (Page 49)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - SIRH (Page 50)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ORGANISATION RH (Page 51)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - INNOVATION RH (Page 52)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - CONVICTIONS RH (Page 53)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - FORMATION RH (Page 54)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - FORMATION RH (Page 55)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ETRE OU NE PAS ÊTRE, C’EST LÀ LA QUESTION ? - J.-M. GARRIGUES (Page 56)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ETRE OU NE PAS ÊTRE, C’EST LÀ LA QUESTION ? - J.-M. GARRIGUES (Page 57)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LA POLITIQUE DE L’OXYMORE - B. MÉHEUST (Page 58)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - UNE AUTORITÉ NOUVELLE : LES MUTANTES - M.-L. SUSINI (Page 59)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LIBRIS CLUB (Page 60)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LIBRIS CLUB (Page 61)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LIBRIS CLUB (Page 62)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - L’UNIVERSITÉ D’ÉTÉ 2014 (Page 63)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ART DE VIVRE - E. JOB (Page 64)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - ART & ENTREPRISE - J.P. LORRIAUX (Page 65)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LES COUPS DE GUEULE - d’H. SÉRIEYX (Page 66)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LES COUPS DE GUEULE - d’H. SÉRIEYX (Page 67)
La revue RH&M - N°55 - Octobre 2014 - LES COUPS DE GUEULE - d’H. SÉRIEYX (Page 68)
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-2110_83
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-2107_82
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-2104_81
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-2101_80
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-2010_79
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-2007_78
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-2004_77d
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-2004_77
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-2001_76
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1910_75
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1907_74
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1904_73
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1901_72
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1810_71
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1807_70
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1804_69
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1801_68
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1710_67
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1707_66
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1704_65
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1701_64
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1610_63
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1607_62
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1604_61
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1601_60
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1510_59
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1507_58
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1504_57
https://www.nxtbook.com/newpress/RHM/La_revue_RHM-1501_56
https://www.nxtbook.com/newpress/RHM/La_revue_RHM-1410_55
https://www.nxtbookmedia.com