Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°3 - Juillet/Août 2011 - (Page 30)

Les lettres et les notes Un CD Thomas Dove est un enfant de Saint-Lô, et c’est pour cela qu’on l’aime. À une encablure des plages du Débarquement et donc du Channel, ce Rennais d’adoption était forcément bien placé pour nous donner une leçon d’english, et en musique please ! Joueur de basson à 9 ans, mais passons. Batteur et chanteur à 14 piges au sein du groupe Give in with neighbours, voyons cela. Golden boy à 17 pommes pour la très indie Miss Apple, trognon ! S’ensuivent une pause Grand Café, Panowski, Sunset, Interstellar Overdrive… À dérouler son CV long comme la discographie des Beatles, on pourrait le croire aussi vieux que Ringo Starr. En guise de quoi Thomas dove se contente de nous déclarer, papiers d’identité faisant foi, être un poisson d’avril 1977 ! L’occasion de vérifier au passage que le Saint-Lois n’est pas un de ces transfuges anglais débarqués incognito d’un ferry P&O acquis à la cause de Sa Majesté. Piano… Ni le rythme ni l’instrument de notre artiste touche-à-tout, capable de forger à la vitesse de l’éclair du death metal, de décréter l’été indie sur tout le Grand Ouest, ou de faire fleurir des hymnes electro pour dance floors. Le tout dans la langue de Shakespeare, bien entendu. À propos, faut-il traduire Noonmares, l’album qui nous intéresse ici, par Démons de midi ? Fidèle à la longue tradition anglophone saint-loise, le jeune homme nous emmène ici dans une célèbre salle de torture, là même où Radiohead accoucha du joyau noir The Bends (Serotonin, The Newkind…). L’on surprend même le fantôme de dJ Shadow errant au centre d’Inertia. Le silence est dove, pourrait-on dire, tant la voix du chanteur a le don de porter l’accalmie au cœur de la tempête instrumentale. d’avis général, nous embarquons les douze plages de Noonmares pour ensoleiller notre été indie. Richard Volante Un livre Le sang de Christie Frank Darcel n n n n Thomas Dove - Noonmares n L’été indie Voici mon sang n n Les éditions de Juillet. • 17 € www.frankdarcel.com www.editionsdejuillet.com Il est musicien, militant politique actif, écrivain… Auteur de Voici mon sang, troisième roman couleur noir polar, Frank Darcel a toujours de l’énergie plein les Duracel. Y a-t-il une vie entre les prises de son et les prises de sang ? Il y a trente ans, il représentait l’aristocratie du rock rennais avec les divins Marquis de Sade. C’était bien avant d’embrasser Republik, son nouveau groupe pop. Militant politique bicolore, européaniste et régionaliste, il défend les couleurs du Modem et soutient avec ardeur les idées du Parti breton. L’orange du centre, le noir et blanc du Gwenn ha du, et, donc, le rouge écarlate de Voici mon sang. Le décor est ainsi planté, en plein cœur du politiquement correct. Après le doux rêve, la dérive de deux héros des pays de l’Est où les lueurs d’espoir se sont éteintes depuis longtemps. Il y a Milan (Beck), héros tchèque que rien, a priori, ne prédisposait à tout brûler sur un coup de tête. Et Mateza (Kalmic), la mauvaise graine serbe machiste au dernier degré, homophobe à la folie et délinquant de premier choix. Entre deux coups de poings et deux coups vite faits avec des prostituées, Milan ose quand même une pensée pour sa femme Inès et sa petite fille. Pour savoir si ce sang est celui de Christie, il faudra lire le polar de Frank darcel. Suivre le fil de sa plume entrant sans prévenir dans le vif, voire la chair du sujet. Et si ce conte à la dérive prend Paris pour décor, alors la Ville lumière nous éblouit pour mieux dissimuler ses ombres assassines. Christique ou critique, on ne ratera l’instant du dénouement pour rien J.-B.G. au monde. Un livre Dominique Bussonnais - Résident surveillé L’amer au foyer Les éditions de Mirouze Après le doux rêve, la dérive On avait laissé notre pensée vagabonder au gré de son premier roman, Le dériveur. Une errance atlantique des halles de Merville de Lorient au rêve américain. L’éloge d’une certaine lenteur, pour ne pas dire langueur. Voici mon sang, son 3e opus couleur noir polar ne nous laisse quant à lui ni le temps de divaguer, ni celui de reprendre notre souffle. Les cris et les coups pleuvent volontiers, les mots crus aussi, au risque de faire coasser les grenouilles de bénitier : « Je baise des filles qui sont presque des putes et je ne mets pas toujours de préservatif. Je mens tout le temps. Je me fous de mon boulot bien payé comme d’une guigne. » depuis la légendaire Jimi Hendrix Experience, peu de musiciens avaient ouvertement osé enfiler leur blouse de laborantin. C’est chose faite grâce aux magiciens de Matzik, emmenés par le roi du tuba essai Matthieu Letournel. La formule Matzik ? Lancez en l’air quelques confettis afros, soufflez dans les trompes de cuivre d’une fanfare festive, emballez le tout dans un bal balkanique à l’occasion… Formés en 2004 à l’Aire libre, les Matzik y revenaient voilà quelques mois en résidence de création. Ils jonglent avec jubilation entre les mots et les mélodies, improvisent comme les pros qu’ils sont. L’ensemble réveille l’âge d’or du jazz-rock de Weather Report, groove avec grâce et gaieté. Et comme si le projet n’était pas assez fanfaraonique, deux voix d’une autre dimension viennent compléter le château de cartes maîtresses : celle, lyrique, de la chanteuse de l’opéra de Rennes Solène diguet, et celle, slam, de la reine du «dire » Claire Laurent. It’s a kind of Matzik… Freddy Mercury aurait aimé. www.myspace.com/matzik Matzik Experience A kind of Matzik Del Cielo - Sur des braises Des noces à ronger magnifique album couleur dark-en-ciel. Le duo infernal nous invite une nouvelle fois à regarder le feu dans la glace. À surfer Sur des braises, nous demandant ce que couve notre couple fraîchement béni des cieux. Elle et sa vénéneuse voix de femme enfant. Lui, sa batterie et ses bandes sonores. L’équation Eux = MC2, testée et approuvée sur le premier album est toujours en vigueur, même si le label Idwet, éclairant phare breton de l’electro, vient se mêler de la partie. Non loin de la scène krautrock des 70’s, Sur des braises conserve son goût pour la poésie acide et ose encore une pop minimaliste, presque répétitive. On se dit que dominique A, présent sur un titre, se souviendra avec un pincement au cœur de l’époque de ses débuts, quand il avait le moral dans La fossette… des guitares mal essorées, des claviers pas tempérés, un album nageant dans un bonheur super moite. Pour qui sonne le glam, version del Cielo. Nous les aimons, nous non plus… www.myspace.com/opendelcielo Ils posent pour l’immortalité, pour un amour voulu éternel. Unis pour le meilleur et pour le pire… Liz Bastard et Gaël desbois ont l’art de marier les extrêmes, de se jouer de la vie à grands renforts d’oxymores, de rire ou de trouille. déjà, l’an dernier, del Cielo nous enterrait Sous les cendres, La réalité des FJT, dominique Bussonnais la connaît par cœur, il y bosse depuis 10 ans. C’est une vision romancée, rosse et sans eau de rose, qu’il nous livre ici. La plupart du temps livrés à eux-mêmes dans un monde sans foi ni loi, les pensionnaires des Foyers de Jeunes Travailleurs croient trouver là la protection qui leur manque pour débuter dans la vie. Mais un foyer peut aussi annoncer un incendie… Hadrien a vingt ans, il vient de gagner un job, mais aussi de perdre un ami dans des conditions sordides. Son enquête, destinée à laver l’honneur est aussi l’occasion d’une immersion dans un monde où les adolescents doivent (trop) vite devenir adultes. Un auteur à surveiller de plus près. Jean-Baptiste Gandon 30 Les Rennais - juillet-août 2011 - no 3 http://www.frankdarcel.com http://www.editionsdejuillet.com http://www.myspace.com/matzik http://www.myspace.com/opendelcielo

Table des matières de la publication Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°3 - Juillet/Août 2011

Couverture
RETOUR SUR IMAGES - Ça s'est passé à Rennes, en photos
SOMMAIRE & BLOC-NOTE
ILS FONT LA VILLE
INVITATION À… Échanges entre des jeunes palestiniens et rennais
REPORTAGE - Les ruches dans la ville
ACTUS FLASH
- Les jardins familiaux en sursis
- Du nouveau au musée des Beaux-Arts
- Objectif zéro phyto dans les cimetières
- Mairie utile, permanences des élus de quartier
EXPRESSIONS POLITIQUE
AGORA
- Quartier sud-est : libres échanges
- Compte-rendu des Assises de Cleunay
MÉMOIRE - Une journée avec Stéphane Hessel
ÉDITION - Les dernières sorties

Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°3 - Juillet/Août 2011

http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1511_25
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1509_24
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais_1509-Street-Art
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1505_23
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1503_22
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1501_21
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1411_20
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1407_19
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-HS-Memoire_de_Guerre
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1405_18
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1403_17
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-HS-365_jours_de_veille
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1401_16
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1311_15
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1309_14
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1305_13
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1303_12
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1301_11
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1211_10
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1209_09
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1205_08
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1203_07
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1201_06
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Hors-serie_Enfance-Education-1111
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1111_05
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1109_04
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1107_03
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1105_02
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1103_01
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101215_418
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101115_417
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101015_416
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100915_415
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais/Info-Metropole-191
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100615_414
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100515_413
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100415_412
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100315_411
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100215_410
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100115_409
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091215_408
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091115_407
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091015_406
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090915_405
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-0907_HS
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090615_404
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090515_403
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090415_402
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090315_401
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090215_400
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090115_399
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081215_398
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081115_397
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081015_396
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080915_395
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080615_394
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080515_393
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080415_392
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080215_391
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080115_390
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071215_389
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071115_388
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071015_387
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070915_386
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070615_385
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070515_384
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070415_383
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070315_382
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070215_381
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-061115_380
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-061015_379
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060915_378
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060815_377
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060715_376
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060615_375
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060515_374
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Le-Rennais-060415_373
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060315_372
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060215_371
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060115_370
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-051215_369
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-051115_368
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Le-Rennais-051015_367
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050915_366
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050615_365
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050515_364
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050415_363
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050315_362
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050215_361
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050115_360
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-Les_journees_des_4_et_5_fevrier_1994
https://www.nxtbookmedia.com