Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°5 - Novembre/Décembre 2011 - (Page 14)

Enquête Nouvelles technologies Bricoleurs militants D Ils trafiquent des ordinateurs, des musiques électroniques, des machines improbables. Ces Géo Trouvetou, bricoleurs du dimanche ou inventeurs de génie, partagent une même philosophie de vie : curiosité, liberté individuelle et éducation populaire. lieu, avec des ados attardés qui jouent dans une cave, des heures d’affilée, en se gavant de M&M’s. Jusqu’à ce que l’on rencontre l’un des fondateurs de cette tribu, Aymeric Lesné. « On envisage le jeu vidéo comme un média à part entière, un vrai moyen d’expression. On apprend beaucoup en jouant, et plus encore en détournant l’usage d’origine d’un jeu. » Transformer par exemple un jeu d’arcade, assez rétro, pour en faire autre chose, un photomaton, un jeu éducatif ou une borne d’accès à internet. Programmer un jeu ultra-simpliste, type ping-pong, pour l’utiliser avec… une Kinect, console haut de gamme qui utilise la technologie 3D. Le détournement : c’est le principe de base de la bidouille. Et ça va beaucoup plus loin que le jeu vidéo. Les « gamers », comme tous les bidouilleurs, sont animés par une philosophie qui se résume en trois mots : do-it-yourself – encore un anglicisme. En français, « fais le toi-même ». Aymeric a étudié ces pratiques en master de sciences de l’éducation, filière « usages sociaux éducatifs des TIC (technologies de l’information et de la communication) ». « On appelle ça plus simplement du hacking. Le mot est trop souvent associé aux pirates informatiques, mais c’est un abus de langage. Son sens d’origine, tailler, couper, est beaucoup plus intéressant. » On démonte, on apprend, on remonte autrement. Il n’y a pas de fins utilitaristes, c’est la différence entre nous, amateurs, et un pro. L’exploration à l’aveugle est très importante. » Dans le milieu, on ne dit pas « tomber en panne », mais « tomber en marche » ! Une expression formidable, qui dit tout le bonheur de l’expérimentation. Le côté amateur n’a ici rien de péjoratif. John Lejeune2, autre « bricodeur » rennais du genre brillant, fait le distinguo : « En France, contrairement à l’Allemagne ou aux pays anglo-saxons, amateur est associé à amateurisme, à l’à-peu-près, avec un côté Jérôme Bonaldi. En fait, le hacking est l’art de résoudre un problème élégamment avec un minimum de moyens. Comment ça marche, un téléphone ? Et si j’apprenais à monter moi-même mon réseau Wi-Fi ? » Si informatique et électronique sont au cœur de ces usages, tout l’intérêt est de croiser les disciplines et les savoirs. Il donne un exemple savoureux : « à l’Elabo, on travaille avec des menuisiers, des mécaniciens, des ferronniers. Un jour on a inventé un élévateur pour lapins tétraplégiques, pour qu’ils puissent eux aussi monter sur un canapé. » Une idée absurde, marrante, ludique, et même utile ! « Quel industriel aurait eu cette idée ? Les entreprises lorgnent pourtant souvent chez les amateurs, soit pour découvrir de nouvelles choses, soit parce qu’on sait faire la même chose qu’elles mais > suite en p. 16 pour moins cher. » epuis quelques années, un terme s’est popularisé en France pour désigner les fans de bricolages électroniques : les geeks. Littéralement, un « crack », passionné par un domaine précis, le plus souvent l’informatique. « On assume le mot, même s’il peut avoir une connotation péjorative : un type coincé derrière son écran, sans vie sociale », avance Ksamak, membre du hackerspace (page 17). On comprend vite que pour nos bidouilleurs, c’est tout le contraire : il leur faut du contact, des rencontres, du concret. Aymeric Lesné aux Ateliers de Vent : « Ce qui plaît au hacker, c’est le fun, la créativité. » Illustration au soussol des Ateliers du Vent, dans les locaux de l’association 3HitCombo1. Partout des jeux d’arcade des années quatre-vingt, démontés, éventrés, au milieu de PC dans le même état. Des manettes de jeux vidéo, des écrans, des fils électriques : un joyeux bazar… à priori tous les stéréotypes de ce mi- Bienvenue chez les ch’geeks Hacker, c’est quoi ? D’abord, détourner la technique de son usage d’origine. « Ce qui plaît au hacker, c’est le fun, la créativité. Mémoire Le Minitel a 30 ans Ringard le Minitel ? Que celui qui n’a jamais tapé un 3615 lui jette la première pierre. à son heure de gloire, au début des années 90, le terminal de France Télécom était dans presque tous les foyers. D’ailleurs, en 2011, plus d’un million de français l’utilisent encore ponctuellement. Depuis 1981, année où 4 000 Minitels sont distribués en Ille-et-Vilaine en phase de test, l’image de Rennes reste associée à cette petite boîte vintage, considérée – à tort – comme l’internet français. Le développement du réseau Transpac (qu’utilise le Minitel) a certes permis le développement de plus de 25 000 services, généré des milliards de francs de chiffre d’affaires et favorisé l’installation d’entreprises de pointe à la technopole d’Atalante. Mais son fonctionnement n’a rien à voir avec celui d’internet : « il s’agit d’un terminal passif, qui n’a ni mémoire ni disque dur, explique André Renault, vice-président de l’association Armorhistel*. Mais il a permis aux Français, notamment aux personnes âgées, de se familiariser avec les écrans et les services en ligne. » Pour un individu lambda, impossible de créer une « page » Minitel, ni même d’utiliser son terminal comme traitement de texte ou pour stocker des images. Le PC l’a donc rapidement supplanté dans les foyers : plus autonome, plus éclectique, plus facile à bricoler aussi. Entièrement porté par la volonté de l’état et du ministère des Postes et Télécommunications, le Minitel est l’antithèse du bidouillage à la maison… Mais plus que ses débouchés, c’est l’impact de cette technologie qu’il faut retenir. « Le Minitel était un terminal bon marché, ouvert à tous, soutient Jean-Pierre Serre, ancien cadre de France Télécom. La vocation électronique de Rennes et de la Bretagne vient de là. » Après s’être exposée à la Cantine, l’incroyable saga technologique du Minitel sera visible à l’Espace Ferrié de Cesson-Sévigné. * L’association veut préserver la mémoire de cette invention inédite. http://armorhistel.org Association Christian Drouynot, André Renault et Jean-Pierre Serre, une partie de l’équipe d’Armorhistel. 14 Les Rennais - novembre-décembre 2011 - no 5 http://www.armorhistel.org

Table des matières de la publication Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°5 - Novembre/Décembre 2011

Couverture
RETOUR SUR IMAGES - Ça s'est passé à Rennes en septembre et octobre
SOMMAIRE & BLOC-NOTES
ILS FONT LA VILLE
INVITATION À… Skeudenn Bro Roazhon : un collectif pour la culture bretonne
ENQUÊTE : Nouvelles technologies : les bricoleurs de l’ombre
EVENEMENTS - Le festival Convergences culturelles lutte contre les clichés
ACTUS FLASH
- Le réaménagement du mail François-Mitterrand
- Le nouveau visage des prairies Saint-Martin
- Cimetière de l’Est : place aux piétons et à la végétation
- C’est quoi le 1% artistique ?
- Almaty : vingt ans de jumelage
- Les permanences des élus de quartier
MAIRIE UTILE -Listes électorales : il est temps de s’inscrire
EXPRESSIONS POLITIQUES - Rennes, une ambition partagée, Union pour Rennes Capitale, Alliance Citoyenne
SUPPLEMENT - EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES
- Parti socialiste, Groupe communiste
- Rennes Métropole écologie, Parti radical de gauche
- Union démocratique bretonne, Rouge et Vert
- Alliance citoyenne, Union pour Rennes capitale
AGORA
- Architecture : la querelle des anciens et des modernes
- Laïcité : c’est quoi l’embrouille ?
- Maladies mentales : entre fantasmes et réalités
MÉMOIRE
- Expo sur l’agriculture des années 60 à l’Écomusée
ÉDITION - Un choix de livres et CD

Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°5 - Novembre/Décembre 2011

http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1511_25
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1509_24
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais_1509-Street-Art
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1505_23
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1503_22
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1501_21
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1411_20
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1407_19
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-HS-Memoire_de_Guerre
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1405_18
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1403_17
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-HS-365_jours_de_veille
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1401_16
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1311_15
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1309_14
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1305_13
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1303_12
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1301_11
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1211_10
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1209_09
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1205_08
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1203_07
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1201_06
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Hors-serie_Enfance-Education-1111
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1111_05
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1109_04
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1107_03
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1105_02
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1103_01
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101215_418
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101115_417
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101015_416
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100915_415
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais/Info-Metropole-191
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100615_414
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100515_413
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100415_412
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100315_411
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100215_410
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100115_409
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091215_408
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091115_407
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091015_406
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090915_405
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-0907_HS
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090615_404
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090515_403
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090415_402
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090315_401
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090215_400
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090115_399
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081215_398
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081115_397
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081015_396
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080915_395
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080615_394
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080515_393
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080415_392
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080215_391
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080115_390
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071215_389
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071115_388
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071015_387
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070915_386
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070615_385
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070515_384
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070415_383
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070315_382
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070215_381
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-061115_380
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-061015_379
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060915_378
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060815_377
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060715_376
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060615_375
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060515_374
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Le-Rennais-060415_373
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060315_372
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060215_371
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060115_370
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-051215_369
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-051115_368
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Le-Rennais-051015_367
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050915_366
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050615_365
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050515_364
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050415_363
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050315_362
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050215_361
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050115_360
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-Les_journees_des_4_et_5_fevrier_1994
https://www.nxtbookmedia.com