Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°5 - Novembre/Décembre 2011 - (Page 30)

Expressions des groupes politiques majoRité Union DémoCRatiqUE bREtonnE .......................................................................... Supplément Centre et périphérie Dans le tourbillon financier que nous connaissons en Europe, on prend conscience que l’absence de fédéralisme européen est une des causes majeures du dysfonctionnement que subissent les peuples européens et, parmi eux, les plus fragiles, les plus périphériques. Pointer du doigt les fautes de la Grèce, c’est oublier la négligence de l’Union européenne ou d’états plus solides et plus riches, France et Allemagne, qui ne l’ont pas accompagnée vers une meilleure gouvernance… voire ont laissé faire le libéralisme ambiant. L’Europe doit réagir avec la force et la solidarité nécessaire pour sauver et garantir la monnaie européenne, et évoluer vers une intégration fédérale européenne. Les Villes, les Régions, les États, l’Union européenne… il est nécessaire de réaliser un partage réel des compétences, clair et approprié entre chacun de ces niveaux selon le principe de la subsidiarité : qu’une compétence soit exercée par le territoire le plus proche des citoyens, dès lors qu’il en est capable. En France, le mille-feuille administratif est fait de compétences partagées, de responsabilités diluées; la fiscalité est complexe. Cette situation rend opaque les choix que les citoyens sont appelés à faire et elle ne leur offre pas la clarté à laquelle ils ont droit dans le débat démocratique. Le fédéralisme différencié selon les régions permettra à la France de connaître un renouveau dans les territoires de la République. Tout le monde reconnaît que la sauvegarde de la langue bretonne serait mieux assurée si la compétence linguistique était dévolue à la Région Bretagne, puisque le pouvoir à Paris balance toujours entre une reconnaissance des cultures régionales et la léthargie qui conduit à l’absence d’effets : il faut penser que, dans l’économique et le social aussi, les territoires devraient disposer de plus de pouvoirs et de liberté d’initiative. L’État a surinvesti dans le TGV. Aujourd’hui, le constat existe d’une carence dans les lignes régionales et secondaires, or elles transportent beaucoup plus de voyageurs que les TGV : 9 clients de la SNCF sur 10 utilisent un autre train que le TGV. 15 milliards d’investissement seraient nécessaires sur 10 ans pour mettre ces lignes régionales et secondaires à niveau. Les Régions investissent dans des trains… qui roulent parfois au ralenti car les voies ferrées, qui ne sont pas de sa compétence, sont trop dégradées. Les territoires ne peuvent s’en désintéresser : d’autant que la puissance d’une grande ville régionale ne se crée pas tant dans la rapidité à se rendre à Paris que dans celle à être reliée au tissu de villes petites et moyennes qui l’entourent. éliane Leclercq Conseillère municipale déléguée aux technologies de l’information et de la communication et à l’e-administration Ana Sohier Conseillère municipale déléguée au patrimoine culturel immatériel La presse en août a relayé cette nouvelle saisissante : la réforme de la taxe professionnelle (TP), remplacée par un impôt sur la valeur ajoutée, conduit à un système profitant à l’Ile-de-France, une des régions les plus riches d’Europe ! Au détriment des régions, notamment les régions périphériques. Au profit du Grand Paris, projet de Sarkozy, qui ne voit que par de grandes métropoles, entrées en concurrence. Les régions doivent avoir un autre destin, en France, que de subventionner Paris Métropole. Retrouvez l’actualité de l’Union démocratique bretonne Unvaniezh demokratel Breizh à Rennes sur www.udb35.over-blog.com OÙ JOINDRE LE GROUPE ? Groupe Union démocratique bretonne Présidente : Éliane Leclercq 02 23 62 14 83 e-mail : udb@ville-rennes.fr majoRité RoUGE Et vERt ............................................... ne pas tomber dans le piège de la dette, qui pénalise les ménages rennais comme notre collectivité Le gouvernement vient d’annoncer un plan d’austérité basé sur plus de 10 milliards d’économies. Il prolonge les mesures déjà engagées comme le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux. Cette mesure se soldera encore par moins de services publics (fermetures de classes et de bureaux de poste, baisse du soutien à la dépendance, etc.) pour les Rennais et par des dotations moindres pour notre ville de la part de l’état. Nous dénonçons cette logique appuyée sur le prétexte de la « dette ». Au-delà de son aspect socialement injuste, ce choix est économiquement irrecevable. Dans la zone euro, les clients des uns sont les fournisseurs des autres et une austérité généralisée pénalise donc tout le monde. Une spirale absurde est en train de se mettre en place : pour réduire les déficits, les gouvernements mettent en œuvre des plans d’austérité; ceux-ci étouffent l’activité économique, ce qui réduit les recettes fiscales… et accroît les déficits, justifiant ainsi de nouveaux tours de vis ! Même si la crise financière a joué un rôle (sauvetage des banques en particulier), la dette ne date pas de 2009. Elle avait commencé à exploser avant à cause des cadeaux fiscaux faits aux ménages les plus riches et aux plus grandes entreprises. On a ainsi pu calculer qu’en leur absence le déficit budgétaire aurait été deux fois moindre en 2009 et la France aurait même eu un léger excédent budgétaire en 2006, 2007 et 2008. Une logique imparable s’est donc mise progressivement en place. Les ménages les plus riches bénéficient d’allègements fiscaux importants (sur le revenu comme sur le patrimoine). Ils disposent ainsi d’argent qu’ils peuvent prêter à l’État, qui en a justement besoin à cause de ces allègements fiscaux, et qui leur verse une rétribution pour cela. Ils touchent un double « dividende » : moins d’impôts et plus de rentes. La dette est donc socialement inacceptable car c’est la grande masse des contribuables qui paye la charge de la dette et c’est elle qui en subit les conséquences avec la réduction des dépenses publiques. L’accroissement de la dette publique repose aussi sur le fait que la France est obligée depuis 1973 d’emprunter sur les marchés financiers et non plus comme auparavant auprès de la Banque de France à des taux d’intérêt nuls ou très faibles. Le gouvernement français a été dès lors obligé de faire appel aux banques privées, et ce à des taux d’intérêt relativement élevés. Cette disposition a été reprise intégralement dans les traités européens qui interdisent à la Banque centrale européenne (BCE) de financer les États membres. Nous sommes donc dans une situation paradoxale dans laquelle les banques privées se refinancent à un taux dérisoire auprès de la BCE et prêtent aux États à des taux nettement supérieurs voire carrément usuraires. Les États et l’Union européenne se sont ainsi mis volontairement sous l’emprise des marchés financiers. Nous nous positionnons donc pour que la BCE et les banques centrales nationales puissent, sous contrôle démocratique, financer les États et les politiques publiques européennes afin de sortir de l’emprise des marchés financiers. Nous exigeons une réforme fiscale d’ampleur qui redonne des marges de manœuvre à l’action publique. Nous militons pour repenser la construction européenne en mettant fin à des politiques d’austérité injustes et inefficaces et en mettant en œuvre des politiques économiques et sociales au service des populations. Sylvain Dajoux Véra Briand OÙ JOINDRE LE GROUPE ? Groupe Rouge et Vert Président : Sylvain Dajoux 02 23 62 13 61 e-mail : rouge-et-vert@ville-rennes.fr www.delairagauche.net 30 Les Rennais - novembre-décembre 2011- no 5 http://www.udb35.over-blog.com http://www.delairagauche.net

Table des matières de la publication Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°5 - Novembre/Décembre 2011

Couverture
RETOUR SUR IMAGES - Ça s'est passé à Rennes en septembre et octobre
SOMMAIRE & BLOC-NOTES
ILS FONT LA VILLE
INVITATION À… Skeudenn Bro Roazhon : un collectif pour la culture bretonne
ENQUÊTE : Nouvelles technologies : les bricoleurs de l’ombre
EVENEMENTS - Le festival Convergences culturelles lutte contre les clichés
ACTUS FLASH
- Le réaménagement du mail François-Mitterrand
- Le nouveau visage des prairies Saint-Martin
- Cimetière de l’Est : place aux piétons et à la végétation
- C’est quoi le 1% artistique ?
- Almaty : vingt ans de jumelage
- Les permanences des élus de quartier
MAIRIE UTILE -Listes électorales : il est temps de s’inscrire
EXPRESSIONS POLITIQUES - Rennes, une ambition partagée, Union pour Rennes Capitale, Alliance Citoyenne
SUPPLEMENT - EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES
- Parti socialiste, Groupe communiste
- Rennes Métropole écologie, Parti radical de gauche
- Union démocratique bretonne, Rouge et Vert
- Alliance citoyenne, Union pour Rennes capitale
AGORA
- Architecture : la querelle des anciens et des modernes
- Laïcité : c’est quoi l’embrouille ?
- Maladies mentales : entre fantasmes et réalités
MÉMOIRE
- Expo sur l’agriculture des années 60 à l’Écomusée
ÉDITION - Un choix de livres et CD

Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°5 - Novembre/Décembre 2011

http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1511_25
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1509_24
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais_1509-Street-Art
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1505_23
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1503_22
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1501_21
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1411_20
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1407_19
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-HS-Memoire_de_Guerre
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1405_18
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1403_17
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-HS-365_jours_de_veille
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1401_16
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1311_15
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1309_14
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1305_13
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1303_12
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1301_11
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1211_10
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1209_09
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1205_08
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1203_07
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1201_06
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Hors-serie_Enfance-Education-1111
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1111_05
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1109_04
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1107_03
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1105_02
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1103_01
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101215_418
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101115_417
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101015_416
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100915_415
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais/Info-Metropole-191
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100615_414
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100515_413
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100415_412
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100315_411
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100215_410
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100115_409
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091215_408
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091115_407
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091015_406
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090915_405
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-0907_HS
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090615_404
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090515_403
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090415_402
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090315_401
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090215_400
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090115_399
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081215_398
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081115_397
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081015_396
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080915_395
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080615_394
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080515_393
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080415_392
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080215_391
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080115_390
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071215_389
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071115_388
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071015_387
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070915_386
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070615_385
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070515_384
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070415_383
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070315_382
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070215_381
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-061115_380
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-061015_379
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060915_378
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060815_377
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060715_376
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060615_375
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060515_374
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Le-Rennais-060415_373
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060315_372
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060215_371
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060115_370
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-051215_369
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-051115_368
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Le-Rennais-051015_367
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050915_366
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050615_365
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050515_364
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050415_363
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050315_362
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050215_361
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050115_360
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-Les_journees_des_4_et_5_fevrier_1994
https://www.nxtbookmedia.com