Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°12 - Mars/Avril 2013 - (Page 10)

Portrait Annie Junter « Il faut chausser les lunettes de l’ég Les femmes sont les égales des hommes. Si la phrase sonne comme une évidence, sa mise en pratique reste encore fragile, comme le rappelle, chaque année, la Journée internationale des femmes du 8 mars. Le reste du temps, nombreux sont celles et ceux qui œuvrent à faire disparaître les inégalités. Annie Junter fait partie de ceux-là. « O n ne naît pas féministe, on le devient. » Ainsi se présente Annie Junter, transformant légèrement la célèbre phrase de Simone de Beauvoir (1). Docteure d’état en droit privé et maîtresse de conférences à l’université de Rennes 2, elle est, depuis un an, responsable du diplôme interuniversitaire (DIU) d’études sur le genre, qu’elle a créé, et titulaire de la chaire d’études sur l’égalité. Depuis près de quarante ans, elle consacre sa carrière d’enseignante-chercheuse à l’égalité entre les hommes et les femmes. Devenue, par ses multiples travaux et recherches, une figure de la recherche féministe et sur les femmes, c’est pourtant presque par hasard que la vie l’a amenée à défendre la cause et les droits des femmes. Originaire des Côtes-d’Armor, fille d’une femme de marin pour qui l’école est l’atout indéniable de l’autonomie des filles, Annie Junter est d’abord juriste. Après des études de droit à Brest au début des années 1970, elle arrive à Rennes pour s’engager en doctorat. Très vite, elle est recrutée comme assistante en droit social au département GEA (2) de l’IUT Rennes. Elle a 23 ans. « Je devais enseigner 384 heures de cours, se rappelle-telle. Mais il n’y avait pas assez d’heures de droit social dans les programmes. J’en ai donc effectué une partie en assurant la formation continue au sein de différents organismes. » Parmi eux, un foyer rennais qui accueillait des femmes victimes de violences. Comme une histoire souvent racontée, les souvenirs d’Annie Junter sont très présents. « Je devais former ces femmes sur leurs droits au travail. Sur la table, j’avais posé le code du travail Dalloz. À la fin de la première journée, une des participantes m’a interpellée : ‘‘ mais elles sont où, les femmes, dans votre livre rouge ?’’ Je ne m’étais jamais posé la question. J’ai promis d’apporter une réponse le lendemain et j’ai passé la nuit à éplucher l’ouvrage. Il en est ressorti que les femmes n’apparaissaient que quand elles étaient enceintes ou qu’elles avaient récemment accouché. Sinon, elles étaient considérées comme des êtres fragiles, qu’il fallait protéger. » On est alors en 1977, juste après la première modification du code du travail proposée par Françoise Giroud. Le lendemain, elle n’a pas de réponse à apporter, « mais j’avais mon sujet de thèse ». À la bibliothèque universitaire, elle découvre « un fonds exceptionnel de thèses sur la loi du 2 novembre 1892, 10 Les Rennais - mars-avril 2013 - no 12 considérée comme la première loi moderne sur le travail, qui réglementait le travail des femmes, des enfants et des filles mineures dans les établissements industriels. J’ai découvert qu’elle avait suscité, entre 1895 et 1914, des débats extraordinaires et soulevé des controverses au sein du patronat, des syndicats et de la classe politique : pour ou contre le travail des femmes ? Très vite, j’ai eu le sentiment que le sujet était complexe et qu’il m’occuperait longtemps. » Preuve en est : la difficulté qu’aura Annie à trouver un directeur de thèse. « J’ai essuyé quelques refus et rendez-vous manqués. » « Être indifférents à nos différences » « Jusque-là, mon engagement n’avait jamais été féministe. C’est en travaillant sur le sujet que j’ai découvert la question des injustices et des inégalités », déclare celle qui militait déjà activement à Brest pour obtenir la transformation de l’école de droit en vraie faculté. « Le féminisme est un projet politique qui doit nous rendre indifférents à nos différences. Il est frappé de beaucoup de stéréotypes, parce qu’il s’agit également d’un mouvement. Il est donc traversé par une grande diversité d’approches : radicale, réformiste, égalitaire, différentialiste, etc. Une chose est commune à toutes cependant, c’est la lutte contre la domination masculine sous toutes ses formes. » Aujourd’hui, les inégalités femmes/hommes sont encore une réalité. « Au travail, par exemple, on est très loin du compte. Partout, il y a des plafonds de verre. » Qu’il s’agisse des salaires, des retraites, de la paupérisation des femmes, du temps partiel, du non-partage des tâches domestiques ou des violences, « il n’y a pas de pente naturelle vers l’égalité. On ne peut pas simplement laisser le temps au temps. Même ce qui nous paraît acquis reste très fragile, car il s’agit de transformations sociales. Il y a des inégalités qu’on ne s’explique plus. Les filles, par exemple, sont plus performantes au niveau scolaire, ce qui représente déjà une révolution silencieuse. Où vont-elles ensuite ? Pourquoi disparaissent-elles des formations et des emplois prestigieux ? Il n’y a pas un, mais des facteurs explicatifs. C’est le résultat d’un processus de domination. » « Il faut développer du savoir » Aux discours qui affirment que la situation n’est pas si catastrophique, Annie Junter répond que « tout le monde n’est pas formé à chausser les lunettes de l’égalité. La vi- sion de chacun varie en fonction du lieu et des périodes de la vie. Le fait d’être une femme, un homme, riche ou pauvre, etc. ne donne pas, en soi, les clés pour comprendre les inégalités. Sur ce sujet, il faut développer du savoir. » C’est dans cette perspective qu’elle a créé, il y a un an, le diplôme interuniversitaire (DIU) d’études sur le genre. En formation continue à distance et en ligne, il s’adresse à tous les salariés-ées, militants-es, fonctionnaires, éluses engagé-es dans des démarches d’égalité. « Beaucoup de gens ont une expertise extraordinaire sur le sujet, par leur vie privée ou militante. Jusqu’à présent, il n’existait pas, dans le paysage de la formation, quelque chose permettant d’attester cette expertise, de valider des acquis. » Histoire, éducation, sociologie, droit… le DIU rennais est pluridisciplinaire. « Le genre est à la fois un concept et un champ de recherche : le concept rend compte des rapports sociaux entre les femmes et les hommes, de la manière dont ils sont hiérarchisés et dont ils s’inscrivent dans d’autres rapports sociaux ; le champ de recherche traverse toutes les disciplines. » La première promotion, dont la marraine est Anne Cogné (3), compte quinze personnes, toutes des femmes. « C’est normal. Elles sont majoritaires à avoir développé une expertise. » La deuxième promotion devrait être mixte. « L’égalité est d’abord le combat des femmes. Elles y ont le plus intérêt. Notre société exerce une pression, une injonction à la réussite professionnelle et à être de bonnes mères. Beaucoup de femmes intériorisent cela et se mettent en retrait. Dans ce contexte, les hommes peuvent être des compagnons de route et contribuer à la prise de conscience, notamment des jeunes garçons, en combattant les stéréotypes attachés à la virilité. » Mari Courtas (1) « On ne naît pas femme, on le devient. » Simone de Beauvoir, Le Deuxième Sexe 1, Gallimard, 1949. (2) Département gestion des entreprises et administrations (GEA) (3) Conseillère municipale à Rennes, chargée de la vie associative et de l’animation socioculturelle (1983-1995) et ancienne présidente de l’Union régionale des centres d’information sur les droits des femmes et des familles. Diplôme interuniversitaire sur le genre Informations, retrait et dépôt des dossiers d’inscription 02 99 14 20 36 www.univ-rennes2.fr/sfc/actualites/diplome-interuniversitaire-etudessur-genre http://www.univ-rennes2.fr/sfc/actualites/diplome-interuniversitaire-etudes-sur-genre

Table des matières de la publication Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°12 - Mars/Avril 2013

Couverture
RETOUR SUR IMAGES Ça s'est passé à Rennes
Sommaire
ILS FONT LA VILLE
PORTRAIT Annie Junter : une carrière consacrée à l'égalité hommes-femmes
INVITATION À « Urbaines » à l'Antipode MJC
REPORTAGE Sans bénévoles, fini le sport !
REPORTAGE Rue des livres
ACTU FLASH
Aménagement : nouvelles lumières sur la ville
Culture : Maurepas à L'Envers
La Maison du peuple n'est plus
La semaine de la santé mentale
Conseil municipal: le budget adopté
MAIRIE UTILE Payer sa cantine avec Steel ; les recrutements d’été ; la cérémonie de la citoyenneté…
EXPRESSION POLITIQUE
Rennes, une ambition partagée, Union pour Rennes capitale, Alliance citoyenne
Supplément expression des groupes politiques
AGORA
La Caravane des quartiers au Vélodrome
Baud-Chardonnet à l'épreuve du public
Forum Libé : la confiance règne ?
Les rythmes scolaires en réflexion
MÉMOIRE
« Migrations » au musée de Bretagne
Le lycée Saint-Vincent a 100 ans
EDITION Un choix de livres et CD

Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°12 - Mars/Avril 2013

http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1511_25
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1509_24
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais_1509-Street-Art
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1505_23
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1503_22
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1501_21
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1411_20
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1407_19
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-HS-Memoire_de_Guerre
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1405_18
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1403_17
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-HS-365_jours_de_veille
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1401_16
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1311_15
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1309_14
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1305_13
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1303_12
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1301_11
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1211_10
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1209_09
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1205_08
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1203_07
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1201_06
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Hors-serie_Enfance-Education-1111
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1111_05
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1109_04
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1107_03
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1105_02
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1103_01
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101215_418
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101115_417
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101015_416
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100915_415
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais/Info-Metropole-191
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100615_414
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100515_413
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100415_412
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100315_411
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100215_410
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100115_409
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091215_408
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091115_407
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091015_406
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090915_405
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-0907_HS
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090615_404
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090515_403
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090415_402
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090315_401
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090215_400
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090115_399
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081215_398
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081115_397
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081015_396
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080915_395
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080615_394
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080515_393
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080415_392
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080215_391
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080115_390
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071215_389
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071115_388
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071015_387
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070915_386
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070615_385
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070515_384
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070415_383
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070315_382
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070215_381
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-061115_380
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-061015_379
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060915_378
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060815_377
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060715_376
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060615_375
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060515_374
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Le-Rennais-060415_373
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060315_372
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060215_371
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060115_370
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-051215_369
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-051115_368
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Le-Rennais-051015_367
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050915_366
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050615_365
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050515_364
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050415_363
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050315_362
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050215_361
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050115_360
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-Les_journees_des_4_et_5_fevrier_1994
https://www.nxtbookmedia.com