Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°12 - Mars/Avril 2013 - (Page 37)

Rythmes scolaires Les équipements de proximité associés à la réflexion V endredi 25 janvier, 10 h. Sur les bancs des locaux associatifs Kennedy à Villejean prennent place des présidents d’associations, des directeurs d’équipements culturels ou sportifs et pas moins de cinq adjoints au maire de Rennes. Un bel aréopage qui montre l’attention portée au dossier du jour : les rythmes éducatifs. Quelques semaines auparavant, le maire, Daniel Delaveau, s’est déclaré favorable à la mise en place de la semaine des quatre jours et demi sur le territoire rennais dès la rentrée 2013, « pour donner l’exemple ». La possibilité de retarder d’un an l’entrée en vigueur d’une mesure décidée par le gouvernement est enterrée. Reste à définir les modalités de son application. « Des expérimentations ont été menées dans les écoles Trégain et Sonia-Delaunay, rappelle l’adjointe à l’éducation Gwenaële Hamon. Il existe une quasiunanimité des parents, des enseignants et des associations pour affirmer l’aspect positif des quatre jours  et demi sur les élèves. Nous observons plus d’envie chez les enfants d’aller à l’école, plus de capacité de concentration, plus d’intérêt à participer aux activi- tés scolaires et périscolaires. Ces dernières sont plus variées, grâce à une pause méridienne un peu plus longue. » « Mais ne nous voilons pas la face, poursuit l’élue, d’autres questions auxquelles nous devons répondre surgissent. » Celle, par exemple des enfants qui rentrent chez eux le midi. Quand peuvent-ils revenir à l’école ? Lorsque la cloche sonne la reprise des cours ? Un peu avant, pour leur permettre de participer aux activités mises en place pendant cette coupure ? Un doigt se lève au fond de l’ancienne classe. « Il est important de mettre tout de suite les parents dans la boucle, de ne pas saucissonner les temps de pause pour qu’ils puissent s’organiser. » Inquiétude Forte d’une longue expérience d’ateliers culturels ou sportifs organisés le midi et le soir après l’école, la Ville de Rennes ne part pas d’une page blanche pour réformer le rythme de la journée. Les acteurs du monde éducatif sont en revanche davantage bousculés par la réintroduction d’une demi-journée supplémentaire, abandonnée en Ille-et-Vilaine il y Didier Gouray Fin janvier, les responsables des équipements de quartier et des structures associatives ont été invités à une première réunion sur la réforme des rythmes scolaires. Pour imaginer le rôle de chacun dans la perspective de la mise en place des 4,5 jours de classe par semaine en septembre 2013. éducation Pendant un atelier périscolaire. a plus de vingt ans. Une étude récente du Bureau des temps montre que ces trois heures du mercredi matin inquiètent certains responsables d’équipements de proximité qui craignent que le report des activités sur d’autres créneaux, comme le mercredi après-midi, renforce la concurrence entre les structures. « Cette réforme nous invite à innover sur la périodicité des activités, sur l’utilisation des locaux », insiste Gwenaële Hamon. Et sur l’offre pédagogique des associations. Un intervenant de la MJC Bréquigny saisit la balle au bond. « C’est ce volet qui nous intéresse. Mais aura-t-on le temps nécessaire pour que l’on soit considéré comme des partenaires et pas simplement comme des prestataires d’activités ? » Un temps qui sera ponctué par d’autres rencontres avec tous les acteurs du monde éducatif. D. P. Projection Franck Hamon Sommes-nous des « cobayes sanitaires » ? N os enfants nous accuseront raconte l’initiative d’une commune du Gard, Barjac, qui décide de faire passer la cantine scolaire au bio, consciente du risque posé par les pesticides sur la jeune génération. On voit la mobilisation des élus locaux, les questionnements des parents, les commentaires des scientifiques, la curiosité des écoliers. Avec cette idée force qu’il n’y a pas de fatalité. «  Tout  ce  qui  est  dit  dans  le  film  est  vrai.  Malheureusement, aujourd’hui c’est la logique économique qui prime dans ce pays. La logique sanitaire n’est pas prise en compte », fait remarquer Marie-Pascale Deleume, agronome à Eau et Rivières de Bretagne. « On tire prétexte de la crise pour réduire les exigences environnementales. Dans la renégociation en cours de la Pac (Politique agricole commune), la FNSEA souhaiterait conserver les aides à la productivité et supprimer le volet sur le bio, à cause de la baisse du budget », déplore l’agronome. « En vérité, les déci- à la suite à la diffusion du film de Jean-Paul Jaud, Nos enfants nous accuseront, La MIR proposait un débat, jeudi 10 janvier, sur les dangers sanitaires liés aux pesticides. sions sanitaires en France sont prises à la Direction de l’alimentation du ministère de l’Agriculture. Le ministère de la Santé n’a pas son mot à dire ! » « à notre échelle, on peut agir. » Dans un pays qui est le plus grand consommateur de pesticides par hectare dans le monde, les politiques, les industriels et la majorité des scientifiques préfèrent fermer les yeux plutôt que de se remettre en cause. « Une conversion radicale vers le bio obligerait à changer complètement nos modes de production. Mais c’est pourtant ce qui devrait s’imposer : avec le bio, la terre s’enrichit. Au contraire, l’agriculture intensive appauvrit et fait mourir la terre. » D’après une enquête, un agriculteur sur deux serait prêt à se convertir au bio. « Mais les lobbies industriels et les coopératives ne sont pas intéressés. C’est le principal frein. » Dans le film, un agriculteur témoigne avoir des saignements de nez après avoir traité ses vignes, un autre confie qu’il ne peut plus uriner pendant plusieurs jours… Sans parler des cancers et leucémies juvéniles dont les médias se font rarement l’écho. Y a-t-il néanmoins des raisons d’espérer ? « Quand il est sorti en 2008, le film a eu beaucoup d’impact.  D’autres cantines se sont mises au bio », pointe Marie-Pascale Deleume. Le dernier film de JeanPaul Jaud, Tous cobayes, qui dénonce le danger des OGM, est nettement plus pessimiste. « La société changera par la force des choses, quand le baril du pétrole sera à 200 dollars. Seul le coût excessif des engrais issus du pétrole peut amener une transformation du système, à la faveur d’une grave crise économique. Il risque d’y avoir beaucoup de souffrance. » L’agronome ne nourrit guère d’illusions. « En attendant, à notre échelle, on peut essayer de manger bio, pour notre santé et notre conscience, en privilégiant les producteurs locaux. » Jérôme Méar no 12 - mars-avril 2013 - Les Rennais 37

Table des matières de la publication Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°12 - Mars/Avril 2013

Couverture
RETOUR SUR IMAGES Ça s'est passé à Rennes
Sommaire
ILS FONT LA VILLE
PORTRAIT Annie Junter : une carrière consacrée à l'égalité hommes-femmes
INVITATION À « Urbaines » à l'Antipode MJC
REPORTAGE Sans bénévoles, fini le sport !
REPORTAGE Rue des livres
ACTU FLASH
Aménagement : nouvelles lumières sur la ville
Culture : Maurepas à L'Envers
La Maison du peuple n'est plus
La semaine de la santé mentale
Conseil municipal: le budget adopté
MAIRIE UTILE Payer sa cantine avec Steel ; les recrutements d’été ; la cérémonie de la citoyenneté…
EXPRESSION POLITIQUE
Rennes, une ambition partagée, Union pour Rennes capitale, Alliance citoyenne
Supplément expression des groupes politiques
AGORA
La Caravane des quartiers au Vélodrome
Baud-Chardonnet à l'épreuve du public
Forum Libé : la confiance règne ?
Les rythmes scolaires en réflexion
MÉMOIRE
« Migrations » au musée de Bretagne
Le lycée Saint-Vincent a 100 ans
EDITION Un choix de livres et CD

Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°12 - Mars/Avril 2013

http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1511_25
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1509_24
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais_1509-Street-Art
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1505_23
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1503_22
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1501_21
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1411_20
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1407_19
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-HS-Memoire_de_Guerre
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1405_18
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1403_17
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-HS-365_jours_de_veille
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1401_16
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1311_15
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1309_14
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1305_13
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1303_12
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1301_11
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1211_10
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1209_09
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1205_08
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1203_07
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1201_06
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Hors-serie_Enfance-Education-1111
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1111_05
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1109_04
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1107_03
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1105_02
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1103_01
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101215_418
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101115_417
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101015_416
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100915_415
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais/Info-Metropole-191
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100615_414
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100515_413
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100415_412
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100315_411
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100215_410
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100115_409
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091215_408
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091115_407
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091015_406
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090915_405
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-0907_HS
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090615_404
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090515_403
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090415_402
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090315_401
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090215_400
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090115_399
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081215_398
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081115_397
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081015_396
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080915_395
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080615_394
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080515_393
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080415_392
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080215_391
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080115_390
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071215_389
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071115_388
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071015_387
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070915_386
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070615_385
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070515_384
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070415_383
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070315_382
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070215_381
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-061115_380
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-061015_379
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060915_378
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060815_377
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060715_376
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060615_375
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060515_374
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Le-Rennais-060415_373
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060315_372
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060215_371
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060115_370
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-051215_369
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-051115_368
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Le-Rennais-051015_367
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050915_366
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050615_365
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050515_364
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050415_363
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050315_362
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050215_361
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050115_360
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-Les_journees_des_4_et_5_fevrier_1994
https://www.nxtbookmedia.com