Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°21 - Janvier/Février 2015 - (Page 23)

Asile Les huits familles syriennes doivent maintenant reconstruire leur vie à Rennes. Ils ont fui leur pays en guerre civile. Vendredi 21 novembre, la maire, Nathalie Appéré, a reçu huit familles syriennes à l'hôtel de ville. Trente-cinq personnes qui ont tout perdu et pour lesquelles, aujourd'hui, la vie est à reconstruire à Rennes. Q ui aurait pu imaginer, il y a quelques semaines, que ce petit bonhomme dormirait paisiblement sur un fauteuil des grands salons de l'hôtel de ville. Samuel est né à Rennes, il y a seulement deux jours. Et tout un symbole - il porte le nom de la première personne qui a accueilli sa famille à l'aéroport Charles-de-Gaulle, début novembre, après un long voyage et beaucoup de souffrances. Les parents de Samuel sont réfugiés politiques. Leur statut, obtenu dès leur arrivée sur le sol français, ils le doivent à la volonté du président de la République, qui, a annoncé que la France accueillerait 500 demandeurs d'asile syriens en 2014 et 500 autres, en 2015. « Nous tenions à vous souhaiter, de manière solennelle, la bienvenue dans notre ville, a tout d'abord déclaré Nathalie Appéré. Vous avez dû fuir votre beau pays, victime de la brutalité d'un homme, Bachar el-Assad, et d'un groupe terroriste, Daesh. L'asile fait partie de nos valeurs fondamentales. Chaque personne persécutée pour son opinion, menacée par la guerre, a le droit de trouver un refuge et une protection. » a quelque chose de particulier. Toutes ces familles qui arrivent ensemble, en même temps et qui ont vécu des choses terribles... » À ses côtés, une petite fille semble ne pas vouloir lâcher sa main. « Vous savez, avec son frère qui est là-bas, ils ont perdu leurs parents dans la guerre. Il va falloir qu'ils réapprennent à vivre, normalement... » « Nos services publics et nos écoles vous sont ouverts, à votre disposition pour que vous puissiez vous épanouir dans la paix et avec la protection qui vous est due. Vous êtes aujourd'hui pleinement rennais et j'espère que vous trouverez, ici, une ville où il fait bon vivre, où l'on s'enrichit de la diversité culturelle », a conclu la maire. Dans l'assistance, l'émotion est palpable. Car c'est ici que, désormais, ces trente-cinq personnes devront construire leur avenir, bien loin d'un pays qu'elles ne reverront peut-être jamais... Isabelle Audigé Christophe Le Dévéhat Long voyage Samuel est né à Rennes, seulement deux jours après l'arrivée de sa maman. L'accueil de ces réfugiés syriens est atypique ? En effet, cet accueil s'est effectué dans le cadre d'un accord international. C'est rarissime, cela arrive une fois tous les deux ou trois ans. Un préfet a été missionné pour organiser l'accueil sur le territoire. Il vient voir les collectivités et réparti, en fonction de ses besoins et de nos capacités. On participe à l'effort national. Dans son discours, la maire a parlé de « système de gestion des conditions d'asile enrayé »... L'accueil des migrants ne relève pas de la compétence de la Ville, mais de celle de l'État. Aujourd'hui, le fait qu'il y ait une borne Eurodac à Rennes, et pas ailleurs dans la région, provoque une saturation. On comprend bien que les gens n'aient pas envie d'aller habiter à Quimper s'ils doivent effectuer toutes leurs démarches à la préfecture de Rennes. Les centres d'accueil rennais se retrouvent saturés alors que, paradoxalement, il existe en France des Cada (1) où il y a des places disponibles. Nous défendons, actuellement, une proposition de loi qui vise à améliorer l'accueil sous deux angles : une meilleure répartition de l'hébergement d'urgence sur tout le territoire et le raccourcissement des délais de traitement des dossiers. Actuellement, on peut rester entre quatre ou cinq ans sans avoir une situation stabilisée. C'est beaucoup trop long. Les gens restent dans des conditions de précarité, parfois d'illégalité, avec toutes les conséquences sur la possibilité d'accès au droit, au travail, à l'insertion... Même si ce n'est pas une compétence Ville, il y a une singularité rennaise ? Organiser la vie quotidienne C'est l'association Coallia (ex-Aftam) qui est chargée de l'installation des familles dans la ville et qui va les accompagner pendant plusieurs mois. Avec les bailleurs sociaux, des appartements ont été trouvés au Blosne et à Villejean, ainsi qu'un autre à Betton. Très vite, ce sont d'abord toutes les démarches qu'il faut faire : les dossiers pour la Caf, pour la sécurité sociale, pour les inscriptions scolaires... « Tout le monde a été très investi, explique une salariée de Coallia. L'accueil de demandeurs d'asile est notre métier, mais, là, il y Adjoint à la solidarité et à la cohésion sociale 3 QUESTIONS À Christophe Le Dévéhat Frédéric Bourcier Effectivement, la maire de Rennes a décidé qu'il n'y aurait pas d'enfants à dormir à la rue à Rennes. Ce qui nous amène, en complémentarité - ce terme est très important - de l'effort de l'État, à proposer des solutions d'hébergement d'urgence. C'est un effort supplémentaire au dispositif Coorus, mis en place en 2010, financé par la Ville et quelques communes de l'agglomération. Dans ce cadre, nous mettons donc à disposition des biens du patrimoine municipal. L'idéal aurait été - c'était cela l'esprit - que cela serve pour les migrants qui arrivent, en attendant d'avoir une réponse sur leur titre de séjour. Cela devait être un dispositif avec une certaine fluidité. Mais les personnes qui ont été installées ici, à l'époque, commencent seulement, aujourd'hui, à en repartir. Le turnover est beaucoup moins important que ce que l'on aurait souhaité. Je le répète, on espère beaucoup du projet de loi, qui devrait être adopté début 2015, avec cet objectif de passer à neuf mois, au lieu de deux ans, pour les délais administratifs de régularisation. Propos recueillis par I. A. (1) Centre d'accueil pour les demandeurs d'asile. no 21 janvier-février 2015 - Les Rennais 23 Didier Gouray Solidarité Des réfugiés politiques syriens accueillis à Rennes

Table des matières de la publication Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°21 - Janvier/Février 2015

Couverture
RETOUR SUR IMAGES
Sommaire
ILS FONT LA VILLE Tunnelier
PORTRAIT Nadia Rémési : jouer collectif
INVITATION À… Les Talents Z’Anonymes
REPORTAGE Des coulisses au spectacle : osons l’opéra !
LE POINT SUR… L’handisport a son gymnase
ACTU FLASH
Métro : questions à Nathalie Appéré
Des réfugiés politiques syriens accueillis à Rennes
Du breton à la crèche
Restauration de l’église Toussaints
Ur familh margodennoù zo en em gavet er c’harter
Le Tour de France à Rennes en juillet
MAIRIE UTILE Les départementales (ex-cantonales) ont lieu en mars
AGORA
La Fabrique citoyenne : les quartiers prennent conseil
Quel avenir pour Ty Blosne ?
Une marche pour explorer le quartier Duchesse-Anne
EXPRESSION POLITIQUE Parole à la majorité et à la minorité
MÉMOIRE Canal B : trente ans d’agitations sonores
ÉDITION Une sélection de livres et de disques

Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°21 - Janvier/Février 2015

http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1511_25
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1509_24
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais_1509-Street-Art
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1505_23
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1503_22
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1501_21
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1411_20
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1407_19
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-HS-Memoire_de_Guerre
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1405_18
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1403_17
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-HS-365_jours_de_veille
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1401_16
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1311_15
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1309_14
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1305_13
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1303_12
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1301_11
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1211_10
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1209_09
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1205_08
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1203_07
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1201_06
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Hors-serie_Enfance-Education-1111
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1111_05
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1109_04
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1107_03
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1105_02
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1103_01
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101215_418
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101115_417
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101015_416
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100915_415
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais/Info-Metropole-191
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100615_414
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100515_413
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100415_412
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100315_411
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100215_410
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100115_409
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091215_408
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091115_407
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091015_406
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090915_405
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-0907_HS
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090615_404
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090515_403
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090415_402
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090315_401
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090215_400
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090115_399
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081215_398
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081115_397
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081015_396
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080915_395
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080615_394
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080515_393
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080415_392
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080215_391
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080115_390
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071215_389
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071115_388
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071015_387
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070915_386
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070615_385
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070515_384
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070415_383
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070315_382
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070215_381
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-061115_380
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-061015_379
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060915_378
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060815_377
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060715_376
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060615_375
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060515_374
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Le-Rennais-060415_373
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060315_372
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060215_371
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060115_370
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-051215_369
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-051115_368
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Le-Rennais-051015_367
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050915_366
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050615_365
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050515_364
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050415_363
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050315_362
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050215_361
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050115_360
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-Les_journees_des_4_et_5_fevrier_1994
https://www.nxtbookmedia.com