Le magazine du trésorier - n°71 - 3ème trimestre 2010 - (Page 3)

L’euro est retombé, lui qui a été si fort en 2009.Trop fort diront certains économistes à la recherche du cours pivot idéal d’un point de vue équilibre économique mondial. La question que d’aucun se pose est celle de savoir à qui profite le crime. Comme c’est devenu une bonne habitude, les regards et le courroux se tournent vers les « hedge funds », sortes de virus pandémiques du 21ème siècle.Alors, tous contre l’Euro ? L’Europe a démontré toute son inertie et est apparue comme un pachyderme secoué et blessé. Ce qui a manqué est, sans nul doute, la coordination et le « one voice policy ». Mais la politique est par définition politicienne et ce qui compte pour un politicien… c’est le vote de l’électeur. Rigueur et popularité ne font hélas pas bon ménage. Pour attaquer une devise, il faut certes des spéculateurs « vendeurs » mais aussi une brèche. Nous leur avons offert la brèche économique, les « P.I.G.S » et l’absence de réelle coordination côté UE jusqu’au 9 mai 2010. Avant ce signal fort venu de l’UE, les marchés doutaient de la survie de cette jeune devise encore adolescente pré-pubère. Comme toujours lors d’une crise, on cherche les coupables. Les allemands trop intransigeants ? Les agences de rating trop promptes à « dégrader » une notation (après avoir été critiquées d’être trop lentes par le passé) ? Les vils spéculateurs avides de sang et d’or ? Peut-être. Mais les états « fourmis » ne sont-ils pas en droit de critiquer et de rabrouer les états « cigales » ? Nous le pensons même s’il est facile de critiquer l’hiver venu et plus délicat de prévenir à l’été. Cet été, la danse de vos vacances n’a pas été le flamenco, le sirtaki ou les claquettes irlandaises. La danse de l’été fut plus sobre telle un slow enlacé et lent. Ce ne fut pas la fête. Toutefois, réjouissons-nous d’un euro faible qui dopera nos exportations. A la faveur de l’été, l’euro a toutefois repris quelques couleurs. Inquiétons-nous par contre de la mondialisation des crises qui, comme pour celle-ci, démontre que la contagion ne s’arrête pas aux continents. Nos économies sont en convalescence. Lorsqu’on est malade, on se soigne vigoureusement et c’est ce qui nous attend pour ces quelques années à venir. L’UE n’est-elle pas victime de son laxisme et de sa volonté d’aller trop vite ? En forçant les critères d’entrée dans l’UE et aussi dans l’Euro, elle croyait bien faire. Hélas, c’était sans compter sur les crises à répétition et les incorrigibles politiciens prodigues. Les ratios de dettes publiques sur PIB ont explosé. Certes, le pacte de stabilité et de croissance avait été prévu par l’UE pour pénaliser financièrement les états qui ne respecteraient pas ces critères. L’idée de l’appartenance à la zone EURO réduisait les taux d’intérêt et par conséquent le coût de la dette. Peut-être n’était-ce pas une bonne idée. Lorsque vous donnez trop de facilités à un enfant, il peut en abuser.Aujourd’hui, les taux sont très faibles et ce sont les « spread » qui dictent le coût des dettes. Espérons que ces états sont couverts contre la hausse des taux d’intérêt qui, un jour futur, lorsqu’elle arrivera, pourra faire très mal à nouveau. Ne soyons pas dupes et aveuglés. Résoudre cette crise de l’Euroland n’est pas qu’une étape qui impose des modifications en profondeur. A défaut, quelques enfants turbulents de la classe UE, à eux seuls, perturberont et mettront en péril toute la classe. Il y a une hémorragie et le garrot n’est pas suffisant. Il faut désormais s’atteler à soigner et à cicatriser la plaie. Puisse cette crise faire gronder et murir l’UE et son Euro dont nous sommes si fiers. F. Masquelier Président de l’ATEL 3 EDITORIAL Euro en crise ou maladie de jeunesse ?

Table des matières de la publication Le magazine du trésorier - n°71 - 3ème trimestre 2010

Couverture
Sommaire
EDITORIAL
- Euro en crise ou maladie de jeunesse ?
FINANCIAL HIGHLIGHTS
INTERVIEW
- M. Marco Pescarolo, Trésorier du Groupe Ferrero Bekkari
FOCUS
- The Bank Balance Score Card or How to Rate your Banks
- Performances relatives ou absolues
- Don't waste a good crisis
- L'évolution de la fonction fiscale
FORUM OF ADVERTISERS
- Après la réduction des coûts, l'optimisation des revenus
- La démarche « Creditoring »
- 15 minutes with… Hamburg-Mannheimer
TREASURERS' ASSOCIATIONS
- Green Finance : Rethinking Finance, introducing the carbon neutral CFO
NEWS

Le magazine du trésorier - n°71 - 3ème trimestre 2010

https://www.nxtbook.fr/newpress/atel/99-4T2017
https://www.nxtbook.fr/newpress/atel/98-3T2017
https://www.nxtbook.fr/newpress/atel/97-2T2017
https://www.nxtbook.fr/newpress/atel/96-1T2017
https://www.nxtbook.fr/newpress/atel/95-4T2016
https://www.nxtbook.fr/newpress/atel/94-3T2016
https://www.nxtbook.fr/newpress/atel/93-2T2016
https://www.nxtbook.fr/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/92-1T2016
https://www.nxtbook.fr/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/91-4T2015
https://www.nxtbook.fr/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/90-3T2015
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/89-2T2015
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/88-1T2015
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/87-4T2014
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/86-3T2014
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/85-2T2014
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/84-1T2014
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/83-4T2013
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/82-3T2013
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/81-2T2013
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/80-1T2013
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/79-3T2012
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/78-2T2012
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/77-1T2012
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/76-4T2011
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/75-3T2011
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/74-2T2011
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/73-1T2011
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/72-4T2010
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/71-3T2010
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/70-2T2010
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le_magazine_du_tresorier-69-1T2010
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-68-4T2009
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-67-3T2009
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-66-2T2009
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-65-1T2009
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-63-3T2008
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-64-4T2008
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-62-2T2008
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-61-1T2008
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-60-4T2007
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-59-3T2007
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-58-2T2007
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-57-1T2007
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-56-4T2006
https://www.nxtbookmedia.com