Le Magazine du Trésorier - n°59 - 3eme trimestre 2007 - (Page 27)

BRÈVES BÂLE II, UNE MENACE CACHÉE ? Après l’introduction en 1988 d’un premier ratio de solvabilité appelé «ratio Cooke» qui avait pour objectif de renforcer la solidité et la stabilité du système bancaire international, le Comité de Bâle s’est rendu très vite à l’évidence des limites de ce ratio. Il fut alors introduit, un nouveau ratio nommé ratio MacDonough, qui fixe une limite à l'encours pondéré des prêts et autres actifs accordés par un établissement financier en fonction de ses capitaux propres. Le ratio tient son nom du président en exercice du Comité de Bâle pendant le processus d'établissement de l'accord, de même que le ratio Cooke qu’il remplace. Cette introduction est banalement connue sous le nom de Bâle II ou ratio de solvabilité bancaire. Par l’introduction de Bâle II, le niveau d'engagement des banques est ainsi limité par leur propre solidité financière. En fait, les recommandations de Bâle II s'appuient sur trois piliers: L'exigence de fonds propres (ratio de solvabilité McDonough); La procédure de surveillance de la gestion des fonds propres. La banque devra prouver que sur ses segments de clientèle, ses fonds propres sont suffisants pour supporter une crise économiques touchant l'un ou tous de ces secteurs; La discipline du marché. Des règles de transparence sont établies quant à l'information mise à la disposition du public sur l'actif, les risques et leur gestion. q q q Comment faire pour éviter la surprise ? Le plus facile est une approche conjointe avec votre banquier. Ce dernier se fera certainement un plaisir d’établir avec vous le profil du risque de votre société en adjonction avec le risque du secteur dans lequel vous évoluez. Car vous devez, par une politique d’information et de transparence, comprendre l’impact d’un rating de solvabilité sur vos financements. Qui dit rating défavorable dit risque de l’augmentation du coût du financement. Avec une approche ouverte, communiquant tous les éléments sur la situation actuelle de la société permettra d’élaborer un plan de risque pour mitiger ainsi l’impact possible sur les coûts de Bâle II et du maintien des coûts à un niveau acceptable pour garantir la pérennité de votre société. De nouveau, l’ancien proverbe reste d’actualité, mieux vaut prévenir que guérir. Tom Lentz Responsable Administratif et Financier de LuxEnergie Membre du Board de l’ATEL INTERNATIONAL AWARDS FOR A MEDIA COMPANY… RTL Group Luxembourg has garnered 3 international awards for its last annual report (i.e. 2 “vision awards” and 1 “stevie”) at the International Business Awards 2007. RTL Group has received these awards from the U.S. League of American Communications Professionals (LACP). The experts were bowled over by the annual report’s creativity, report cover, report narrative, report financials, message clarity and information accessibility. Waoaw! Siège de RTL Group à Luxembourg Pourquoi alors, la suite de l’introduction de Bâle II n’a pas eu comme conséquence que l’accès aux crédits bancaires est devenu plus difficile ? Ce phénomène réside principalement dans le développement économique positif que l’Europe à connu sur les deux dernières années. Cette évolution a généré une plus grande liquidité sur les marchés financiers qui, à son tour, a provoqué une réduction de la prime de risque que les établissements financiers demandent à leurs clients. Il est dés lors difficile, pour l’instant, de prononcer une mise en garde et de parler d’impact de Bâle II sur le financement des entreprises puisqu’il n’y a pas d’impact sensible. Cette tendance risque cependant de changer au prochain cycle économique où les entreprises vont tomber dans le double piège. D’un côté un ralentissement économique et de l’autre côté un renchérissement du financement de leurs entreprises. Même s’il n’y a pas de nuage noir qui se présente actuellement au ciel bleu de l’économie, il serait certainement opportun de préparer l’avenir sous Bâle II pour éviter tout risque de surprime en cas de récession. Le Magazine du Trésorier - N° 59

Table des matières de la publication Le Magazine du Trésorier - n°59 - 3eme trimestre 2007

SOMMAIRE
EDITORIAL
LA PAROLE À ... : CO2LOGIC
DOSSIER : FINANCIAL VALUE CHAIN
15 MINUTES AVEC...
VIE DE L’ASSOCIATION
EACT
BRÈVES
INTERNET

Le Magazine du Trésorier - n°59 - 3eme trimestre 2007

http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/99-4T2017
http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/98-3T2017
http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/97-2T2017
http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/96-1T2017
http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/95-4T2016
http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/94-3T2016
http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/93-2T2016
http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/92-1T2016
http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/91-4T2015
http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/90-3T2015
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/89-2T2015
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/88-1T2015
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/87-4T2014
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/86-3T2014
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/85-2T2014
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/84-1T2014
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/83-4T2013
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/82-3T2013
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/81-2T2013
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/80-1T2013
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/79-3T2012
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/78-2T2012
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/77-1T2012
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/76-4T2011
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/75-3T2011
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/74-2T2011
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/73-1T2011
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/72-4T2010
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/71-3T2010
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/70-2T2010
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le_magazine_du_tresorier-69-1T2010
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-68-4T2009
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-67-3T2009
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-66-2T2009
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-65-1T2009
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-63-3T2008
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-64-4T2008
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-62-2T2008
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-61-1T2008
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-60-4T2007
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-59-3T2007
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-58-2T2007
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-57-1T2007
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-56-4T2006
https://www.nxtbookmedia.com