i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 21

« Les designers d'intérieur éclairés qui ont une connaissance et
une compréhension profondes des facteurs humains physiques et
psychologiques savent intuitivement la valeur de bonnes décisions
de design et leur impact sur les expériences humaines », dit-elle.
Ainsi, des designers engagés à améliorer le tissu social de nos
collectivités sont essentiels au succès de ces projets. »
John Peterson, conservateur des bourses de recherche Loeb de la
Graduate School of Design de l'université Harvard et fondateur
de Public Architecture et de son programme 1+, raconte une
anecdote qui illustre ce point : la firme d'un collègue a proposé
de rénover les bureaux d'un organisme de prévention du suicide,
en offrant des services de planification d'espace et en faisant jouer
ses contacts dans l'industrie pour obtenir du mobilier à bon prix
pour leurs locaux bien usés. Par la suite, le client, en larmes,
l'a appelé afin d'exprimer sa gratitude pour ce magnifique, nouvel
environnement de travail.
« C'est une belle petite histoire, mais mettons-la en lien avec
quelque chose de réellement significatif, explique M. Peterson.
Si vous pouvez poser deux postulats, qui ne sont pas difficiles
à imaginer, il existe pour cette histoire une issue vraiment
importante. » Le premier postulat est que les services d'écoute
téléphonique de prévention du suicide sauvent des vies. Le
deuxième - que soutient le nombre croissant de recherches -
est qu'un meilleur environnement de travail permet aux gens
de faire leur travail plus efficacement.
John Peterson conclut que, par conséquent, il est difficile
d'affirmer que les designers d'intérieur ne contribuent pas,
d'une certaine manière, à sauver la vie de gens. Que cela soit
directement lié au fait de sauver des vies, ou en s'assurant qu'une
famille dans le besoin a accès à des aliments sains ou à tout autre
type d'organisme bénévole, les designers peuvent généralement
participer au résultat de leur mission », dit-il.
Bien entendu, les employés qui effectuent le travail quotidien
dans les organismes sans but lucratif, les organismes de services
sociaux et les groupes communautaires sont aussi les bénéficiaires
de ces environnements bien conçus. À ce titre, Jennifer Sobecki,
PDG de Designs for Dignity, laisse entendre qu'il est important
d'avoir accès à des endroits où ils peuvent se détendre et prendre
du recul par rapport aux situations souvent lourdes auxquelles
ils doivent faire face chaque jour, que ce soit la violence à l'égard
des enfants, la violence familiale, la pauvreté, etc. « Que le
personnel puisse avoir un lieu pour y échapper momentanément,
qu'il s'agisse d'une salle de repos ou de méditation, ou même
d'une table avec chaises à l'extérieur pour regarder les arbres et
la nature, un endroit apaisant où un travailleur social ou une
agente de gestion de cas peut se dire, "Bon, maintenant je peux
me détendre, afin d'être prête et totalement présente pour le
prochain client", est quelque chose de vraiment important »,
fait-elle remarquer.
La recherche dans ce domaine soutient elle aussi l'efficacité de
lieux de répit en milieu de travail. En fait, l'indice d'expérience
(Experience Index) de 2018 de Gensler fait ressortir que « les
employés qui prennent du temps pour réfléchir ou pour faire le
vide au travail sont plus satisfaits et plus performants, ce qui
correspond à un substantiel corpus de recherches existantes

Un total de 165 heures
bénévoles a été consacré
au design de Youth &
Opportunity United (Y.O.U.),
un projet de Designs for
Dignity à Evanston, Illinois.
(Photo : Jill Buckner Photography)

montrant l'importance des temps d'arrêt pour la créativité, la productivité et le
bonheur. » Et les designers jouent un rôle clé dans la création de lieux qui contribuent
à ces résultats positifs.
Avantages pour les bénévoles
Les travailleurs sociaux et les employés d'OSBL ainsi que leurs clients ne sont pas
les seuls à profiter de services et de projets de design bénévoles. Souvent, ce sont les
bénévoles eux-mêmes qui bénéficient le plus du travail qu'ils font.
Mme Sobecki dit que les projets bénévoles permettent aux designers, qui sont souvent
aux prises avec l'aspect commercial de leur travail fait de réunions, documents
administratifs et échéanciers, d'exercer leur créativité plus librement. « Bien souvent,
nous demandons à l'équipe de design d'être créative dans la manière d'utiliser les
meubles et les matériaux reçus en don et de les redéployer d'une manière dictée par
le design dans ces projets. Ainsi, je crois que nous leur fournissons cette soupape
créatrice », déclare-t-elle.
Dans le processus de travail avec d'autres bénévoles sur les projets sans rémunération,
les concepteurs peuvent également faire de la pollinisation croisée et du réseautage avec
des collègues qui peuvent leur être utiles dans leur carrière. « Certains des contacts les
plus significatifs que mes élèves et moi-même avons faits ont eu lieu avec des personnes
de mêmes affinités dont la vie a été changée par ceux que nous servons », indique
Mme Sanchez-Fong. Elle ajoute que les compétences et la discipline qu'exige le travail
bénévole peuvent également aider les concepteurs à appliquer le même engagement
et la même discipline dans leurs propres pratiques.
Plus important encore, cependant, la participation à des activités dans la collectivité
nourrit le désir de nombreux designers de « donner au suivant » d'une façon
significative qui s'harmonise avec leurs causes personnelles. Par exemple, Designers
for Dignity peut offrir des services à des organismes de charité pour enfants ou
des refuges pour sans-abri qui permettent aux designers d'interagir avec les clients
et de s'impliquer dans des projets qui comptent pour eux sur le plan personnel.
« Nous donnons aux bénévoles la possibilité d'être dans cet environnement avec cette
population, qu'il s'agisse d'un foyer pour anciens combattants ou auprès de personnes
âgées, ou encore d'une halte-garderie. Et lorsque les équipes de conception sont en
interaction avec notre clientèle, elles peuvent côtoyer des enfants, lors de l'ouverture
d'un centre pour les jeunes, par exemple. Je crois que c'est une expérience très
enrichissante », ajoute Mme Sobecki.
i+D - janvier-février 2019

21



i+D - Janvier/Fevrier 2019

Table des matières de la publication i+D - Janvier/Fevrier 2019

Contenu
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - Cover1
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - Cover2
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 3
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 4
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 5
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 6
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 7
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 8
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 9
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - Contenu
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 11
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 12
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 13
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 14
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 15
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 16
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 17
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 18
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 19
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 20
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 21
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 22
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 23
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 24
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 25
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 26
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 27
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 28
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 29
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 30
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 31
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 32
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 33
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 34
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 35
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 36
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 37
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 38
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 39
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 40
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 41
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 42
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 43
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 44
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 45
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 46
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 47
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 48
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 49
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 50
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - Cover3
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - Cover4
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20201112_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20201112
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200910_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200910
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/asid/design_product_guide
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200708_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200708
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200506_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200506
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200304_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200304
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200102_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200102
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20191112
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20191112_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190910
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190910_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190708
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190708_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190506
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190506_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190304
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190304_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190102
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190102_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20181112
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20181112_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180910
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180910_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180708
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180708_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180506
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180506_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180304
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180304_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180102_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180102
https://www.nxtbookmedia.com