i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 43

Profil ICONique : Fenwick Bonnell et David Powell - par Ambrose Clancy

i+D : Fenwick, à quelle fréquence les gens
prononcent-ils mal votre nom ?
Bonnell : Il faut que je l'épelle encore et encore
tout le temps. Je ne vais pas vous dire comment on
m'a déjà appelé, parce que les gens vont le faire
de nouveau.
i+D : Dans vos projets, on sent que vous
pensez aux personnes souffrant d'incapacité.
Powell : Ma mère était assez handicapée, surtout
vers la fin de sa vie, ce qui m'a fait prendre
conscience des complications liées aux tâches
quotidiennes. Créer de beaux intérieurs
sophistiqués qui ne laissent pas voir qu'ils ont
été conçus pour une personne ayant un handicap
ont constitué, au fil des ans, les projets les plus
gratifiants sur lesquels nous avons travaillé.
i+D : Des exemples ?
Powell : Les salles de bains sont délicates. Nous
avons eu un client qui ne voulait pas que les gens
perçoivent que son environnement avait exigé
bien des aménagements pour son incapacité.
Nous avons donc intégré des barres d'appui à
l'architecture, de sorte qu'elles ressemblaient à des
poteaux en acier inoxydable allant du plancher
au plafond. Nous avons conçu un porte-papier de
toilette qui faisait aussi office de poignée d'appui.
i+D : Comment vous êtes-vous rencontrés ?
Bonnell : David partageait un studio avec l'une
de mes professeures de design d'intérieur, qui
m'a engagé lorsque j'étais en deuxième année à
l'université Ryerson. David y travaillait à titre
d'artiste de rendus, assis à un bureau, qu'il a
partagé avec moi. Il m'a pris sous son aile, m'a
montré les rouages et enseigné toutes ces choses
que je n'apprenais pas à l'école.

Image : Danilo Agutoli

i+D : Est-ce que ça a cliqué tout de suite,
entre vous ?
Bonnell : Je suis une personne difficile. Il a fallu
une éternité. Enfin, plusieurs mois. Mais nous
avions tous les deux un fort penchant pour le
scotch, ce qui a contribué à cimenter la relation.
Powell (riant) : Intéressant d'entendre Fenwick
dire que je l'ai pris sous mon aile. Je n'avais
aucune formation scolaire de quelque nature que
ce soit, à peine un diplôme du secondaire, mais
j'étais bon en dessin, depuis mon enfance. J'étais
donc illustrateur d'intérieurs. Nous nous sommes
formés mutuellement.
i+D : Vous partagez toujours un bureau.
Pouvez-vous décrire ce que vous voyez lorsque
vous levez les yeux ?
Bonnell : L'un l'autre. Nous avons toujours été
l'un en face de l'autre, pour discuter de tout. Il n'y
a pas de secrets entre nous.

i+D : Les gens disent-ils que vous travaillez
trop ?
Powell : La plupart des gens le disent, mais moi
je n'ai pas du tout l'impression de trop travailler. Je
fais quelque chose que j'aime vraiment. J'ai grandi
sur une ferme, et je détestais ça. Je suis parti quand
j'avais 15 ans. Ça ne me convenait pas du tout. Je
voulais juste dessiner ou faire des arrangements
de fleurs. Enfant, je restais planté à côté d'un rang
de légumes qu'il fallait biner ou cueillir, et je me
demandais : qu'est-ce que je vais devenir ? Vivre
dans un monde de design et de beauté a toujours été
un rêve.
i+D : Quelle est la première chose que vous
avez conçue ?
Bonnell : La salle familiale, lorsque j'avais 14 ans.
J'ai grandi dans un environnement de classe
moyenne et j'ai eu de la chance, ma mère et mon
père m'ont laissé carte blanche. Tout venait de chez
Sears, et tout le monde a adoré. C'était spectaculaire.
En y repensant maintenant - c'était horrible.
Powell : (Rire)
Bonnell : Mais c'était un succès.
i+D : Lorsque vous interviewez une personne
qui désire se joindre à votre équipe, quelle est
la principale question que vous lui posez ?
Bonnell : Nous leur demandons de faire un petit
projet pour nous. Nous leur demandons aussi de
décrire leur salon, pour voir comment ils vivent. C'est
une façon de comprendre leur relation au design.
Powell : À l'occasion, certains ont refusé de le
faire. Nous leur avons alors fait remarquer que
c'était seulement les Meryl Streep de ce monde qui
pouvaient se passer d'audition.
i+D : Que laissez-vous passer, chez un
collègue ? Si, par exemple, une personne est
extrêmement douée, mais toujours en retard,
est-ce que cela vous dérange ?
Bonnell : Cela ne m'a jamais dérangé, parce que
je suis comme ça aussi. Je suis toujours en retard.
Tout juste si je ne portais pas un pyjama au travail.
Powell (riant) : Ça s'est vraiment rendu presque
jusque là.
Bonnell : On a passé outre à ma bizarrerie.
Nous ne jugeons pas les gens sur quelque chose
comme ça.
i+D : Que lisez-vous en ce moment?
Powell : Florence: A Delicate Case de David
Leavitt. J'y ai vécu pendant un an au milieu des
années 1980.
Bonnell : Trois livres, actuellement. La vie secrète
des arbres, Peur, et un guide complet de la course
à pied.
i+D : Vous êtes un coureur?
Bonnell : Je suis censé répondre oui. Je vais faire
un demi-marathon le mois prochain. Donc, oui.

i+D - janvier-février 2019

i+D : Vous êtes connus et célébrés pour votre
design résidentiel. Qu'en est-il du design
commercial ?
Powell : Nous en avons fait quelques-uns. Des
clients résidentiels qui nous demandaient de faire
un projet pour leur entreprise - dans certains
cas, de grands bureaux. J'ai aussi participé à la
conception de salons funéraires pour un client.
Nous avons tous fait l'expérience des salons
mortuaires - j'en ai eu plus que ma part dans les
années 1990. Je croyais qu'il y avait là un potentiel
de changement. C'est une industrie très difficile,
très organisée et protectionniste. Je pensais que
l'expérience devait se rapprocher de celle d'un
hôtel cinq étoiles, où tout ce que vous recherchiez
pourrait être accompli avec aisance dans un
environnement magnifique. Nous avons créé des
complexes funéraires qui ont changé l'industrie.
C'est une question de lumière et d'éclairage, de
textures, une manipulation des émotions pour
créer un endroit calme.
i+D : Comment faites-vous pour indiquer
avec diplomatie à un client que vous n'êtes
pas d'accord avec certains de ses choix
et opinions ?
Bonnell : Cette situation ne se présente pas si
souvent. Nous avons eu des clients avec lesquels
nous avions simplement l'impression de ne pas
progresser, en raison de leur résistance à tout
type de proposition de design. Et nous avons dû
leur dire que nous ne pouvions plus continuer
de travailler avec eux.
i+D : Le faisiez-vous aussi souvent que
maintenant, à vos débuts ?
Bonnell : Au cours des sept premières années
de notre entreprise, nous n'avions à peu près
pas de travail. Ce n'était pas parce que nous
étions intransigeants. Au début, nous avons
incontestablement senti que certains d'entre eux
profitaient de nous, sur le plan créatif et sur
le plan financier. Ça n'a aucun sens d'essayer de
rendre vos clients heureux, lorsque vous savez
que c'est peine perdue.
i+D : Est-ce qu'un client pourrait être surpris
de voir vos appartements de Toronto ?
Bonnell : Davantage celui de David.
Powell : Je vis très modestement, mais c'est
élégant et organisé, dans 400 pieds carrés au
cœur de la ville.
i+D : Êtes-vous des collectionneurs ?
Powell : Moi je l'ai été. Je collectionnais de beaux
objets et des œuvres d'art. Mais, en arrivant à un
certain âge, je me suis dit que je n'avais besoin de
rien de plus dans ma vie.
AMBROSE CLANCY
est rédacteur en chef du Shelter Island
Reporter et romancier, auteur documentaire et
journaliste. Ses articles paraissent dans GQ, The
Washington Post et le Los Angeles Times.

43



i+D - Janvier/Fevrier 2019

Table des matières de la publication i+D - Janvier/Fevrier 2019

Contenu
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - Cover1
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - Cover2
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 3
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 4
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 5
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 6
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 7
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 8
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 9
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - Contenu
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 11
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 12
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 13
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 14
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 15
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 16
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 17
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 18
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 19
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 20
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 21
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 22
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 23
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 24
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 25
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 26
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 27
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 28
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 29
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 30
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 31
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 32
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 33
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 34
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 35
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 36
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 37
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 38
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 39
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 40
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 41
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 42
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 43
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 44
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 45
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 46
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 47
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 48
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 49
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - 50
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - Cover3
i+D - Janvier/Fevrier 2019 - Cover4
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20201112_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20201112
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200910_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200910
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/asid/design_product_guide
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200708_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200708
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200506_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200506
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200304_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200304
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200102_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20200102
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20191112
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20191112_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190910
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190910_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190708
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190708_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190506
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190506_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190304
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190304_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190102
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20190102_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20181112
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20181112_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180910
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180910_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180708
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180708_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180506
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180506_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180304
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180304_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180102_french
https://www.nxtbook.com/nxtbooks/id/20180102
https://www.nxtbookmedia.com